Le conditionnel en anglais enfin expliqué facilement

En anglais, le conditionnel existe comme en français, pour parler d’une éventualité.

Voici un mode d’emploi complet pour savoir quand et quelle forme du conditionnel vous devez employer.

Il y a 3 grandes formes au conditionnel, voici pour résumer les 3 emplois les plus fréquents :

 

Si je fais ça, il se passe ça

On emploie cette forme pour parler des choses qui sont susceptibles de se produire

Exemple : « If I speak English, I can travel easily » (= si je parle anglais, je peux facilement voyager)

Je parle déjà anglais, ou je peux apprendre l’anglais, c’est possible, et dans un futur proche je peux voyager facilement.

 

Si je faisais ça, il se passerait (peut-être) ça

On emploie cette 2ème forme pour parler des choses qui pourraient se produire mais ne sont pas très probables

Exemple : « If I spoke English, I would travel easily » (= si je parlais anglais, je pourrais voyager facilement)

Je pourrais, mais je ne peux pas, parce que je ne parle pas anglais. Il y a peu de chances que je m’y mette.

 

Si j’avais su, je ne serais pas venu

On emploie cette 3ème forme pour parler des choses qui auraient pu se produire mais en fait ne se sont pas produites.

Exemple : « If I had spoken English, I would have traveled easily » (= si j’avais parlé anglais, j’aurais pu voyager facilement)

Là, je suis dans le regret, je n’ai jamais appris l’anglais, et ça m’a empêchée de voyager.

 

Quand est-ce qu’on emploie le conditionnel ?

Le conditionnel sert à formuler des hypothèses, des suppositions, réalisables ou non.

En anglais, les phrases au conditionnel commencent généralement par « if » (=si).

« If » introduit la condition, et l’autre partie de la phrase contient la conséquence.

Maintenant, reprenons en détail les 3 formes du conditionnel et comment elles se conjuguent :

 

1/ Le conditionnel présent : les choses susceptibles de se produire

Comment former le conditionnel présent :

If + présent simple  ,    futur avec Will.

La proposition introduite par “if” est au présent simple et la proposition principale est au futur simple.

« If I have time, I will do it. » (= Si j’ai le temps, je le ferai.)
On utilise alors Will pour exprimer le futur (retrouvez ici le cours sur le futur en anglais).

Rappel : I WILL peut se contracter en I’LL, YOU WILL devient YOU’LL

Exemples :
« If I find her number, I will / I’ll call her. » (= Si je trouve son numéro, je l’appellerai.)
« If I see Mary, I will tell her that you want to call her » (= si je vois Mary, je lui dirai que tu veux l’appeler)

Le conditionnel présent peut aussi être utilisé pour une promesse, une menace, un avertissement :

« If you wash my car, I will buy you a present. » (= Si tu laves ma voiture, je t’achèterai un cadeau.)
« If you work hard, we will go to New York on holidays. » (= Si tu travailles dur, nous irons à New York pour les vacances.)

Dans ces 2 exemples, le conditionnel est utilisé pour formuler une promesse.

« If you are not nice with her, I will never speak to you again. » (= Si tu n’es pas gentil avec elle, je ne te parlerai plus jamais.)
Là, c’est plutôt une menace, un avertissement, et on utilise à nouveau le conditionnel.

 

2/ La forme négative du conditionnel présent :

 A la forme négative, WILL devient WILL NOT ou WON’T :

« If you behave badly, you will not / won’t become a good person. » (= si tu te conduis mal, tu ne deviendras pas une bonne personne)
« If she doesn’t travel, she will not / won’t discover the world » (= si elle ne voyage pas, elle ne découvrira pas le monde)

 Attention : on traduit cette forme de conditionnel avec le présent en français, alors qu’on utilise WILL en anglais !

 

Le conditionnel passé : choses qui pourraient se produire

Comment former le conditionnel passé :

If + Prétérit   ,    Would + Infinitif

La proposition introduite par “if” est au prétérit et la proposition principale est au conditionnel présent.

 

En français, on emploie aussi le conditionnel pour cette forme :

« If I had time to learn to drive, I would do it. »  (= Si j’avais le temps d’apprendre à conduire, je le ferais.) Je n’en ai pas le temps pour le moment, mais c’est possible tout de même.
Ici « je le ferais » est employé au conditionnel en français.

Exemples :
« If everyone had wings, they would fly. » (= Si tout le monde avait des ailes, tout le monde volerait.)
Là c’est une hypothèse irréalisable, et vous devez aussi le conditionnel.

« If I won a million dollars, I would buy a big house. » (= Si je gagnais un million de dollars, j’achèterais une grosse maison)
Hypothèse difficilement réalisable ici également.

Attention à la forme « If I WERE you » !

Et oui, on ne dit pas « If I WAS you » mais If I WERE you », pour dire « si j’étais toi », ou bien « à ta place », c’est une exception.
Mémorisez bien cette exception, c’est une grosse faute pour un anglophone.

« If I were you, I would come. » (= Si j’étais toi, je viendrais.)
« If I were you, I would do my best to keep her » (= à ta place, je ferai mon maximum pour la garder »

La forme négative du conditionnel passé :

WOULD devient WOULD NOT ou WOULDN’T à la forme négative

Exemples :
« If she worked faster, we would not / wouldn’t be late so often. » (= si elle travaillait plus rapidement, nous ne serions pas en retard si souvent)
« If you saved some money, you would not / wouldn’t have to ask your parents. » (= si tu économisais un peu d’argent, tu n’aurais pas à demander à tes parents)

 

Les autres cours de conjugaison anglaise :

 

3/ Le conditionnel révolu : des choses qui auraient pu se produire

Comment former le conditionnel révolu :

If + past perfect   ,   would have + participe passé

La proposition introduite par “if” est au passé parfait et la proposition principale est au conditionnel parfait.

Exemples :
« If I had had time, I would have helped you. » (= Si j’avais eu du temps, je t’aurais aidé.)
« If had been there, she would never have gone. » (= Si j’avais été là, elle ne serait jamais partie.)
« If I had had time, I would have done it. » (= Si j’avais eu du temps, je l’aurais fait.)

La forme négative du conditionnel révolu :

WOULD devient WOULD NOT ou WOULDN’T à la forme négative et le reste de la phrase ne change pas.

 

4/ Les autres formes du conditionnel

Le conditionnel de vérité générale

Comment former le conditionnel de vérité générale :

If + présent   ,    présent

Les verbes dans les deux parties de la phrase sont au présent simple.
Dans ces phrases le mot “if” peut être remplacé par le mot “when” sans changer le sens de la phrase.

Exemples :
« If it rains, the grass gets wet. » (= s’il pleut, l’herbe devient humide)
« If you lose your key, you can’t go home. » (= si tu perds tes clés, tu ne peux pas rentrer chez toi)
« If you leave ice-cream in the sun, it melts. » (= Si on laisse une gale au soleil, elle fond)
« If you want to be successful you need to work hard » (= si on veut réussir dans la vie on doit travailler dur.)

A noter : pour traduire le « on » des vérités générales, on utilise toujours « you » en anglais.
C’est pour cette raison que les anglophones utilisent beaucoup « tu » en français pour parler de généralités.

 

Le conditionnel mixte

Le conditionnel mixte exprime une action ayant lieu au passé et une situation qui continue au présent.
C’est une action qui n’a pas été réalisée dans le passé, et dont on donne les conséquences dans le présent.

Comment former le conditionnel mixte :

If + past ou past perfect   ,    will ou would

La proposition introduite par “if” est au preterit ou au past perfect et la proposition principale est au conditionnel présent ou au conditionnel parfait.

Exemples :
« If I had worked better at school, I would have a better job now. » (= si j’avais mieux travaillé à l’école, j’aurais un meilleur travailler aujourd’hui) : je ne peux pas changer le passé, mais les choses auraient pu être différentes si …
« If we had looked at the map, we would not be lost now » (= si nous avions regardé la carte, nous ne serions pas perdus maintenant) c’est trop tard, on ne peut pas revenir en arrière, on est perdu !

 

Une forme littéraire sans « if »

Parfois, on enlève « if » dans les phrases au conditionnel.
C’est surtout utilisé à l’écrit, et très peu à l’oral.

Dans ce cas, on inverse l’ordre des deux morceaux de la phrase.

Exemples :
« If he had told me, I could have helped him. » (= S’il m’en avait parlé, j’aurais pu l’aider)

Cette phrase se transforme de cette manière :
« Had he told me, I could have helped him ».

 

Les difficultés de conjugaison en anglais :

Les verbes modaux :

Les verbes irréguliers :

2 commentairesLaisser un commentaire

  • Bonjour Adrien,
    Merci beaucoup pour cet article sur le conditionnel
    je souhaiterais avoir des explications au sujet du conditionnel mixte.

    Tu as noté :
    “Comment former le conditionnel mixte :
    If + past ou past perfect , will ou would
    La proposition introduite par “if” est au preterit ou au present perfect et la proposition principale est au conditionnel présent ou au conditionnel parfait.

    Je ne comprends pas tout à fait les temps à employer.
    Je reprends ton explication avec entre parenthèse mes questionnements.
    if+past (c’est bien le prétérit ? ) ou past perfect ( tu as noté dans ta phrase explicative ” present perfect” ).
    Y a-t-il une erreur de frappe entre past perfect et present perfect ?

    Merci Adrien pour ta réponse.

Laisser un commentaire ou poser une question

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *