Téléchargez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Entièrement gratuit. Disponible immédiatement.

Quand on commence à bien parler anglais, ce qui devient vraiment amusant, c’est de s’essayer à l’humour.

La chose n’est pas des plus simples, car l’humour anglais est quand même assez particulier. Il vous faudra déjà avoir une très bonne base de vocabulaire, car beaucoup de leurs blagues sont formées sur des jeux de mots.

Nous allons vous expliquer en quoi l’humour américain diffère de l’humour britannique. Pour que vous sachiez si vous êtes en mesure de rivaliser avec les plus grands comiques anglophones, nous allons vous donner quelques exemples de blagues anglaises et américaines. Tentez de voir si vous les comprenez sans lire la traduction.

Prêts à rire ?

Qu’est-ce que l’humour anglais ?

Pour maîtriser l’humour britannique, vous devez bien sûr avoir un solide sens de l’humour et être en mesure de rire de tout. C’est une question de culture. La blague anglaise doit être à la fois sarcastique, ironique et, si possible, au second degré. Et si en plus, elle est basée sur l’autodérision, alors c’est carton plein assuré. Les britanniques en sont friands !

Parmi les humoristes britanniques les plus connus, citons Rowan Atkinson (Mr Bean), Jimmy Carr et Simon Amstell.

Quelques blagues drôles en anglais

L'humour anglais

Voici quelques exemples de blagues à l’anglaise. Nous les avons traduites pour une meilleure compréhension. Certaines d’entre elles ne veulent pas dire grand-chose en français, puisque la blague repose sur un jeu de mots 100 % anglais.

  • « Peter, do you think I am a bad mother? » -Well, my name is Andrew.
    Peter, penses-tu que je suis une mauvaise mère ? – Eh bien, je m’appelle Andrew.
  • « This is the story of a sandwich walking into a pub … The waitress says ”Sorry we don’t serve food in here” ».
    C’est l’histoire d’un sandwich qui rentre dans un bar. La barmaid lui dit « Désolée, nous ne servons pas de nourriture ici ».
  • « Do you know the difference between a hippo and a zippo? » -One is really heavy and the other one is a little lighter.
    Quelle est la différence entre un hippopotame et un briquet ? L’un est très lourd, et l’autre plus léger. « Lighter » ici signifie d’une part « briquet » et de l’autre « plus léger ».
  • « The teacher asked Tom: Did your mother help you with your homework? » -No, she did them all by herself.
    Le professeur demanda à Tom : « Est-ce que ta maman t’a aidé à faire tes devoirs ? – Non, elle les a faits toute seule.
  • « My psychiatrist says that I have a problem with vengeance. We’ll see about that. »
    Mon psychiatre me dit que j’ai un problème avec la vengeance. C’est ce que nous verrons.
  • « My girlfriend likes to tie me to the bed and cover me in chocolate and caramel. She is a dominatwix »
    Ma fiancée aime m’attacher au lit et me couvrir de chocolat et de caramel. C’est une dominatwix. Jeu de mots qui rappelle Twix, la célèbre barre chocolat et caramel.
  • « I was born in London. » -Which part? « All of me. »
    Je suis né à Londres. – Quelle partie ? (sous-entendu, quelle partie de Londres) – Moi en entier.
  • « If you jumped off the bridge in Paris, you would be in Seine. »
    Si tu devais sauter d’un pont à Paris, tu serais dans la Seine. Jeu de mots entre « in Seine » (dans la Seine) et « insane » (fou).

Comment différencier l’humour anglais et l’humour américain ?

Là où en Angleterre, les blagues se doivent d’être sarcastiques pour être drôles, aux États-Unis, le ton est différent. Il est souvent plus optimiste, plus direct et plus extravagant, surtout dans les comédies. Pour réussir une bonne blague américaine, faites du premier degré et restez transparent.

Concernant quelques humoristes américains célèbres, connaissez-vous Jerry Lewis, Jim Carrey et Anthony Jeselnik ?

Quelques blagues d’humour américain

Vous noterez le ton relativement moins sarcastique et surtout moins absurde que les blagues anglaises.

  • « What do you call someone who speaks two languages? » -A bilingual. « What do you call someone who speaks one language? » -An American.
    Comment appelle-t-on quelqu’un qui parle deux langues ? – Un bilingue. Comment appelle-t-on quelqu’un qui ne parle qu’une seule langue ? – Un Américain.
  • « The other day I was arrested for pretending I was an American politician! » -What did you do ? « Nothing. I was just sitting there doing nothing. »
    L’autre jour, j’ai été arrêté pour avoir prétendu être un homme politique Américain ! – Qu’as-tu fait ? – Rien du tout. J’étais juste assis à ne rien faire.
  • « Two short people were arguing. » -I believe they had a ‘‘little’’ disagreement.
    Deux personnes de petite taille sont en train de se disputer. – Je crois qu’elles ont un « petit » désaccord.
  • « American people don’t eat snails? Why? » -Because they like fast food.
    Les Américains de ne mangent pas d’escargots ? Pourquoi ? – Parce qu’ils aiment le fast food.
  • « How is it possible that so many Americans have no passport ? » -Because they don’t fit in the photo booth.
    Comment est-ce possible qu’il y ait autant d’Américains sans passeport ? – Parce qu’ils sont trop gros pour rentrer dans le photomaton.
  • « The American Foundation for the Blind people has done such good work for blind people across America. I really wish they could see what good they have done. »
    La Fondation Américaine pour les Malvoyants a fait un tellement beau travail pour les personnes non voyantes aux États-Unis. J’aurais vraiment aimé qu’ils voient ça.
  • « What is the difference between Americans and yogurt? » -If you leave yogurt alone for 100 years, it will grow a culture.
    Quelle est la différence entre les Américains et un yaourt ? – Si vous laissez le yaourt pendant 100 ans, il en résultera une culture.

Connaissez-vous des blagues anglaises ou américaines ? Quelles sont les plus drôles ? Faites-nous en profiter en commentaire !

Les autres cours et fiches de vocabulaire avancés pour s’améliorer en anglais :

Ce cours vous a aidé ? Partagez votre avis !

0 / 5 Note moyenne 4.5
Des questions ? Des remarques ? Laissez un commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas partagée.

  1. Merci pour cette comparaison. J’adore l’humour anglais, mais je n’étais pas familière avec l’humour américain. À première vue, beaucoup d’auto-dérision chez eux aussi. Pour l’humour britannique, je recommande aussi vivement Michael McIntyre. Absolument génial!

{"email":"Adresse e-mail non valide","url":"Adresse web non valide","required":"Champ obligatoire manquant"}
__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"78947":"Alabaster","6a2e4":"Picton Blue","0a6cb":"Deep Cove","70eeb":"Nevada"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les 5 minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Gratuit. Dispo immédiatement