Le mode d’emploi concret pour ENFIN utiliser la phonétique en anglais (surtout si vous n’êtes pas un pro)

Contrairement à une croyance très répandue, l’anglais est loin d’être “la langue la plus facile au monde”. D’ailleurs, il n’existe pas, dans l’absolu, de langue plus facile ou plus difficile qu’une autre. Là où la langue de Shakespeare se distingue par sa difficulté, c’est bien au niveau de sa prononciation.
La prononciation anglaise est donc très complexe pour les francophones, avec des sons qui n’existent pas dans notre langue et une orthographe qui ne permet pas de deviner la prononciation d’un mot. Et c’est bien ça le souci… de vous à moi !
Dans ce guide, voyons comment utiliser cet outil TRÈS puissant qu’est la phonétique, même si vous n’avez absolument aucune connaissance dans le domaine.

La phonétique, pour quoi faire ?

Admettons-le, l’alphabet phonétique international a de quoi donner le tournis. Des centaines de signes cabalistiques (=phonétiques), du jargon complètement hermétique… Bref, on a vite fait de quitter la page et de laisser tout cela aux spécialistes. Qui en parlent entre eux… Pourtant, vous auriez tort, car non seulement la phonétique n’est finalement pas si complexe si vous vous contentez de l’appliquer à l’anglais, mais elle vous permettra aussi d’améliorer considérablement votre prononciation.

Voyons à présent quelques arguments en faveur de cet outil.

La phonétique anglaise est complexe

Vous voulez connaître la raison pour laquelle de nombreux francophones ont un accent terrible quand ils parlent anglais ? C’est tout simplement parce qu’ils n’ont même pas conscience de sons qu’ils doivent produire… et qu’ils prononcent donc de travers. Et/ou au mauvais moment…
Sans parler de l’accent tonique…

En effet, l’anglais possède entre 14 et 17 sons qui n’existent pas en français (ce nombre varie selon les accents régionaux et les avis des experts). Si vous ne les connaissez pas, il vous sera logiquement impossible de bien les prononcer.
Et encore une fois ça c’est sans parler de l’accent tonique…

comment apprendre l'anglais grâce à la télé

L’orthographe anglaise n’est pas fiable

Certaines langues comme l’italien sont un plaisir à apprendre. Les mots s’y écrivent comme ils se prononcent et se prononcent comme ils s’écrivent. En anglais ? Rien de tout cela. Dommage pour nous… !

Même s’il existe des situations où il est possible de deviner la prononciation d’un mot, c’est malheureusement rarement le cas.

Dans la majorité des cas, l’orthographe d’un mot ne permet pas de deviner sa prononciation et sa prononciation ne permet pas de deviner son orthographe.

Des exemples ?

Prononciation différente

Le nom tear (larme) et le verbe to tear (déchirer), qui s’écrivent de la même manière mais se prononcent respectivement /tɪɚ/ et /tɛɚ/

Tear (/tɪɚ/)

To tear (/tɛɚ/)

Orthographe différente

Les noms flour et flower qui se prononcent tous les deux /ˈflaʊɚ/. Eh oui, on ne prononce pas “flawour” et “floweur” comme les francophones le font souvent.

Flour

Flower

A noter que flower se prononce aussi /ˈflaʊ.ɚ/, soit en deux syllabes.

Autre exemple amusant, colonel et kernel (noyau), qui s’écrivent très différemment et se prononcent pourtant tous les deux /ˈkɝnəl/

L’alphabet phonétique anglais, votre seul allié

J’espère vous en avoir convaincu, l’alphabet phonétique international est le SEUL support fiable pour connaître la prononciation d’un mot en anglais.

Malgré sa complexité apparente, il est très simple à utiliser pour peu que vous vous concentriez sur un petit nombre de sons. Voyons donc comment l’utiliser.

améliorer sa prononciation en anglais

Phonétique anglaise : le principe de l’alphabet

Comment lire l’API (ou Alphabet Phonétique International)

L’alphabet phonétique international est composé de signes représentant la prononciation des mots. Il est noté soit entre barres obliques (//), soit entre crochets ([]).

En quelques mots, la notation entre barres obliques est dite phonologique et celle entre crochets, plus complète, est dite phonétique.
Je vous laisse regarder la différence sur l’article Wikipédia pour de plus amples informations. Nous n’entrerons pas plus dans les détails et parlerons uniquement de “transcription phonétique” dans le reste de cet article.

L’accent tonique

L’accent tonique est LE point fondamental de la phonétique en anglais : il représente la syllabe du mot qui sera accentuée, à l’inverse des autres syllabes, qui auront tendance à être “avalées”. D’où le fait que vous ayez la (juste) impression que les anglophones mangent leurs mots !

En phonétique, l’accent tonique est noté avec une apostrophe avant la syllabe accentuée.

Par exemple, dans le mot about, la deuxième syllabe est accentuée: about.

Voyons à présent la transcription : /əˈbaʊt/. Vous noterez l’apostrophe, qui indique que la syllabe qui la suit est accentuée. Rien de plus simple !

Autre exemple : gorgeous. La transcription est /ˈɡɔɹdʒəs/, l’accent est donc bien sur la première syllabe.

Accent principal et secondaire

Notez également que certains mots possèdent deux accents toniques, un principal et un secondaire. L’accent principal est toujours noté avec une apostrophe, le secondaire avec une apostrophe inversée.

Ainsi, deforestation se prononce /dɪˌfɒɹɪsˈteɪʃən/. L’accent principal est donc sur la quatrième syllabe (/ˈteɪ/) et l’accent secondaire sur la deuxième (/ˌfɒ/).
La prononciation de ce mot sera donc deforestation, avec la quatrième syllabe très accentuée et la seconde un peu moins.

Accentuation et mots similaires

Une remarque pour finir : certains mots s’écrivant de la même manière mais ne possèdent pas la même accentuation. Encore une fois, la phonétique est là pour nous aider.

Exemple : le nom increase (augmentation) et to increase (augmenter). Pour le nom, l’accent est sur la première syllabe, pour le verbe, sur la seconde.

Increase (/ˈɪnkɹiːs/)

To increase (/ɪnˈkɹiːs/)

Vous l’aurez compris, l’orthographe est la même, les sons qui composent le mot sont les mêmes, mais l’accent n’est pas sur la même syllabe. Donc pensez-y et prenez garde aux confusions (nombreuses et donc très possibles) !

Les sons de la phonétique anglaise

Vous savez à présent comment utiliser la transcription phonétique. Il vous reste encore à savoir quoi mettre dans ces transcriptions ! Passons donc en revue les sons de l’anglais qui n’existent pas en français.

Pour chaque son, vous trouverez un renvoi vers un article plus complet s’il en déjà existe un sur le blog que vous êtes en train de lire.

Les consonnes propres à l’anglais

/θ/ comme dans thick et /ð/ comme dans this

Pourquoi grouper ces deux consonnes ensemble ? Tout simplement parce qu’elles sont très proches. Il s’agit de consonnes prononcées en plaçant la langue entre les dents.

Quelle différence entre les deux, me direz-vous ? Tout simplement, pour la première, les cordes vocales ne vibrent pas, pour la seconde, elles vibrent.

Par exemple, si vous prononcez ssss ou ffff en posant la main sur votre gorge, vous ne sentirez pas vibrer vos cordes vocales. En revanche, si vous prononcez zzzz ou vvvv, vous les sentirez vibrer. Il en va de même pour /θ/ et le /ð/.

/h/ comme dans house

Il s’agit du fameux h aspiré anglais très facile à prononcer. Il suffit pour cela de produire un souffle dans le haut de la gorge, plus précisément au niveau de la glotte.
Généralement c’est assez facile pour nous francophones.

Énorme avantage de cette lettre : elle se prononce dans la majorité des cas. En d’autres termes, si vous voyez un h dans un mot, il y a de fortes chances pour qu’il se prononce.

Il existe cependant des exceptions, comme hour (/ˈaʊɚ/) ou honor (/ˈɑː.nɚ/), dans lesquels le h ne se prononce pas.

/ɹ/ comme dans red

Le r anglais qui s’écrit soit r (comme dans rare, /ɹɛəɹ/), soit wr (comme dans write, /ɹaɪt/). ATTENTION : le “w” ne se prononce PAS !
Ce son se produit à l’avant de la bouche, en contractant le passage de l’air entre la langue et la crête alvéolaire (la partie de la bouche entre les incisives supérieures et le palais).

/l/ et /ɫ/

Voici une particularité de la phonétique anglaise : cette langue possède deux types de l. Un “l clair” (/l/) qui correspond à notre l français et un “l sombre” (/ɫ/). Son petit nom scientifique ? Consonne spirante latérale alvéolaire vélarisée voisée. Bonne chance pour arriver à le retenir.

Pour dire les choses simplement, voici comment produire le /ɫ/. Prononcez un l français avec l’avant de la langue, puis remontez le dos de la langue contre le palais pour produire un l plus “dur”.

Voici deux fichiers audio pour comparer ces deux sons.

Le /l/

Et maintenant le /ɫ/.

En anglais américain et écossais, c’est le /ɫ/ qui est employé, même s’il est souvent noté /l/ dans la transcription. Donc faites bien attention à cette subtilité.
En anglais britannique, on emploie le /l/ devant une voyelle et /ɫ/ dans les autres positions.

Les voyelles propres à l’anglais

En plus des consonnes, la phonétique anglaise comporte son lot de voyelles qui n’existent pas en français. Les voici.

/ɪ/, comme dans rich

L’anglais possède deux sons pour dire i. Le “i long” (/iː/), qui est comme notre i français, en plus allongé. Le i court (/ɪ/), quant à lui, est très bref et est à mi-chemin entre un i et un é français.

/æ/, comme dans cat

J’aime bien ce symbole, car il donne une bonne indication sur sa prononciation. En effet, il se prononce à mi-chemin entre un a et un è français. C’est, en fait, une voyelle courte!

/3/, comme dans bird

Cette voyelle se prononce avec la langue placée au milieu de la bouche, comme un “euh” plus ouvert.

En anglais américain, vous trouverez souvent la variante /ɝ/, comme dans bird (/bɝd/). Vous remarquerez le petit crochet qui indique qu’un r très léger suit la voyelle. Si cela vous intéresse, sachez que c’est ce que l’on appelle une voyelle rhotique.

Dans tous les cas, voici comment prononcer le /3/.

/ʊ/, comme dans book

Ce son est une sorte de “ou”, mais il faut veiller à ne pas le prononcer comme le “ou” français, /u/, qui existe d’ailleurs en anglais (boot, blue…).

Pour prononcer le/ʊ/, faites comme pour un “ou” français, mais ouvrez davantage la bouche et avancez un peu la langue.

/ʌ/, comme dans nut

Dernière voyelle de notre sélection, le /ʌ/ se prononce en plaçant la langue aussi loin que possible dans le fond de la bouche, plutôt bas, sans arrondir les lèvres.

Il est entre le “a” et le “eu”. Donc il n’y a pas de correspondance exacte avec un son français…. ahhhh la prononciation anglaise !

Les diphtongues

Les diphtongues sont des voyelles “deux-en-un”, soit deux voyelles prononcées dans une seule ET même syllabe. Comme il s’agit d’un sujet un éminemment important et assez déroutant, car inexistant en français, un article entier lui sera consacré.

Comment bien utiliser la phonétique anglaise

Maîtriser l’Alphabet Phonétique International (A.P.I.)… sans être un pro !

Cet article vous a sans doute semblé un peu technique. C’est normal. Il n’est absolument pas nécessaire de connaître son contenu par cœur, gardez-le comme une synthèse à consulter en cas de doute.

Maintenant, voici comment employer la phonétique anglaise, même sans être un expert : quand vous découvrez un mot dans un dictionnaire, regardez systématiquement sa prononciation en API (alphabet phonétique international).

Mieux, certains dictionnaires en ligne, comme le Cambridge Dictionary proposent systématiquement la transcription en API et très souvent un fichier audio, comme ceux qui apparaissent dans cet article.
Avec la différence entre l’anglais britannique et américain. Parfait !

Si un symbole phonétique ne vous dit rien, vous le trouverez avec sa prononciation sur cette page.

À force de l’utiliser, vous finirez par utiliser l’alphabet phonétique anglais sans même vous en rendre compte. Il vous aidera à savoir avec précision comment se prononce un mot, avec les sons qui le composent et son accent tonique.

Comment vous assurer que votre prononciation est la bonne

Avant de refermer cet article, un avertissement qui me semble essentiel : entendre un son ne vous garantit pas de le prononcer correctement.
Donc pour chaque son (consonne, voyelle ou diphtongue) de l’anglais que vous apprenez, prenez le temps de vous enregistrer pour comparer avec le fichier audio de référence ou, mieux, de demander son avis à un anglophone.
Certes, les locuteurs natifs de l’anglais sont rarement les mieux placés pour donner des conseils de prononciation, car ils n’ont jamais appris à former ces sons consciemment. En revanche, ils sauront tout de suite vous dire si vous les prononcez correctement ou non.

En gardant ces conseils à l’esprit lors de votre pratique quotidienne de l’anglais, vous développerez peu à peu un meilleur accent ainsi qu’une connaissance beaucoup plus fine de la phonétique anglaise. Il vous sera donc plus facile de vous faire comprendre lors de vos conversations. Alors vive la phonétique !

Sources : les enregistrements audio présents sur cette page proviennent tous de Wiktionary et sont disponibles sous licence Creative Commons.

4 commentairesLaisser un commentaire

    • Pour trouver des correspondants, tu peux utiliser des
      apps comme tandem ou hellotalk que tu télécharges
      sur ton smartphone.

      Tu as aussi le site Polyglotclub.com
      https://polyglotclub.com

      Veille à faire preuve de prudence sur ce type de sites car parfois on y trouve des personnes dont le but n’est pas d’apprendre l’anglais.
      Du coup je te conseille de te tourner vers un café-langues ou un groupe de discussion près de chez toi.
      En faisant une recherche sur Google tu trouveras vite chaussure à ton pied.

      Have a great day.

  • Hello. I’m a Cameroonian student and I want to find another English learner to learn English together. We will write and we will often talk by Skype. Who would learn the English language with me?

    • Pour trouver des correspondants, tu peux utiliser des
      apps comme tandem ou hellotalk que tu télécharges
      sur ton smartphone.

      Tu as aussi le site Polyglotclub.com
      https://polyglotclub.com

      Veille à faire preuve de prudence sur ce type de sites car parfois on y trouve des personnes dont le but n’est pas d’apprendre l’anglais.
      Du coup je te conseille de te tourner vers un café-langues ou un groupe de discussion près de chez toi.
      En faisant une recherche sur Google tu trouveras vite chaussure à ton pied.

      Have a great day.

Laisser un commentaire ou poser une question

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *