Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais
dans les 5 minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Gratuit. Disponible immédiatement.


Dans ce cours, je vous introduis à la prononciation anglaise en vous guidant de A à Z à travers ses difficultés.

On passera par l’alphabet, la transcription phonétique, les nouveaux sons, les consonnes et les voyelles, l’intonation et le rythme pour que vous puissiez enfin acquérir l’accent dont vous rêvez.

Vous serez ainsi beaucoup plus confiant à l’oral.

Tous les exemples dans ce cours sont accompagnés d’extraits audio de la voix d’un locuteur natif américain pour que vous puissiez vous entrainer à parler anglais correctement dès aujourd’hui.

Vos cordes vocales sont bien échauffées ? C’est parti !

La prononciation en anglais est difficile. Et vous ne pouvez pas faire confiance à la graphie pour vous aider !

Les difficultés de prononciation sont nombreuses :

  • la phonologie (de nombreux sons qui n’existent pas en français, comme le TH anglais ou les diphtongues),
  • un rythme de langue différent avec des accents toniques et une intonation spécifique en fonction des phrases,
  • l’orthographe (la graphie) n’indique pas la prononciation du mot
  • de nombreux accents Américain, Britannique, Australien, Écossais, etc. qui peuvent perturber votre oreille.

Il existe plus de 44 sons aussi appelés phonèmes (et il y a plus de 1000 façons d’écrire ces sons).

La phonétique anglaise est donc une des premières notions à maîtriser pour les apprenants qui cherchent à améliorer leur prononciation et parler comme un locuteur natif.

Prenons l’exemple des différentes manières de dire “a” dans les mots suivants :

arm – was – near- cat- away – called

His arm was near the cat but it went away when the girl called it.

En analysant la phonétique en anglais et en écoutant attentivement l’extrait audio, vous pouvez entendre 6 manières différentes de prononcer la lettre a.

Un autre exemple avec les lettres “ou” qui forment aussi plus de 6 sons différents dans les mots :

four – tourists – out – brought – shouting – sounds

Four tourists went out and brought back the child that was shouting strange sounds.

Ou encore la lettre “o” :

word – go – one – love – now – food – wood – got – two – pronounced

The word go has one « o » like go, love and now, but food and wood have got two « o » and they are pronounced differently. 

On arrive à 9 phonèmes différents avec la même lettre dans une seule phrase, c’est fou !

Et maintenant, vous vous demandez … mais comment faire pour s’y retrouver ? Comment pourrai-je avoir une bonne prononciation anglaise ?

Ce n’est vraiment pas facile, je suis d’accord avec vous. Surtout si l’anglais c’est tout nouveau pour vous ! Voici trois conseils pour bien débuter.

3 conseils pour améliorer votre prononciation anglaise dès aujourd’hui

  1. Écoutez l’anglais avec attention.
    • Lorsque vous écoutez de l’anglais, soyez le plus attentif possible. Quelles syllabes sont accentuées ? L’intonation est placée sur quels mots dans la phrase ? Est-ce qu’il y a des mots qui sont très raccourcis presque en langue “yahourt” ? Le mot a-t-il une prononciation très proche du français ? Ce sont des questions qui vous aideront à mieux comprendre comment fonctionne la diction en anglais.
    • Immergez-vous le plus souvent dans la langue anglaise. Regardez des vidéos en anglais et écoutez aussi des podcasts. Pareil pour la télévision, les films et les séries. Vous pouvez aussi écouter des audio-books.
    • Si vous êtes débutant, travaillez principalement avec du contenu audio les premiers mois. En effet, chaque vous que vous lisez des textes en anglais votre “petite voix” dans la tête fait énormément de fautes de prononciation.
  2. Apprenez l’alphabet phonétique.
    • L’alphabet phonétique est très vite appris, car les signes sont assez similaires à notre alphabet. Il permet d’avoir de très bon repères et la plupart des dictionnaires proposent une transcription phonétique pour chaque mot. C’est idéal pour confirmer un doute.
  3. Utilisez les dictionnaires en ligne proposant un enregistrement vocal.
    • Lorsque vous avez un doute et si vous ne connaissez pas la phonétique en anglais, alors essayez de trouver un enregistrement vocal du mot. Pour cela, il y a le dictionnaire WordReference et le site Youglish qui vous proposent des fichiers audios en plus des transcriptions phonétiques.

Comment écouter l’anglais pour mieux comprendre les sons et le rythme de la langue ?

Le dialogue suivant vous permettra de mieux comprendre la prononciation de la langue anglaise.

Pour vous aider dans l’analyse, vous pouvez utiliser l’image :

  • Le bleu représente les mots accentués, que l’on entend bien avec une bonne articulation. En pleine voix.
  • Le rouge représente les mots “mâchés”. On ne les distingue presque pas, ils sont raccourcis au maximum.
  • Le noir représente les mots qui ne sont ni accentués, ni raccourcis. Ils restent distinguables, mais la diction est plus légère.
accentuation des syllabes dans le dialogue

Mike was running along the river when he met Olivia.

He asked her : « what are you doing here? ».

She answered that she was walking her dog and enjoying the sunset as she had just finished work.

And he said « Can I stay with you for a while? »

But she replied « I’m afraid we can’t spend time together today, I’m leaving now. I have an appointment in an hour. »

Les 44 sons de la langue anglaise et même ceux qui n’existent pas en français

Voici la liste de tous les sons anglais. Vous trouverez d’abord les consonnes, les voyelles et pour finir les diphtongues.

Prenez le temps d’écouter chaque fichier MP3 pour entrainer votre oreille et n’hésitez pas à répéter à haute-voix.

Les 24 consonnes :

/p/ : parrot, stop, hospital 

/b/ : butcher, alibi, robber

/t/ : excited, get, destination

/d/ : do, add, dad

/k/ : cup, back, technique

/ɡ/ : government, diagnosis, green

/f/ : elephant, enough, fair

/v/ : vowel, avenue, love

/θ/ : thought, seventh, toothpaste

/ð/ : mother, therefore, smooth

/s/ : say, hassle, tremendous

/z/ : opposition, lazy, zone

/ʃ/ : population, cash, insurance

/ʒ/ : television, conversion, precision

/tʃ/ : attach, charcoal, nutshell

/dʒ/ : judge, generous, injure

/w/ : walk, overwhelming, window

/m/ : mom, mountain, mainstream

/n/ : nose, annoying, man

/ŋ/ : song, think, thankful

/ɹ/ : primarily, frequently, summer

/j/ : yes, unit, argue

/h/ : hello, ahead, happy

/l/ : lamb, children, mechanical

En anglais, comme en français, une consonne peut être nasale ou gutturale. Une consonne nasale se prononce avec le nez, comme “n”. Une consonne gutturale se prononce avec la gorge, comme “g”.

Les 12 voyelles :

/ʌ/ : upper, love, cut

/ɑ:/ : arm, bar, architect

/æ/ : cat, back, pad

/e/ : egg, bed, best

/ə/ : problem, comma, civil

/ɜ:/ : turn, nurse, pearl

/ɪ/ : women, built, England

/i:/ : read, bee, sea

/ɒ/ : stop, sorry, hot

/ɔ:/ : resort, door, before

/ʊ/ : wood, book, could

/u:/ : too, rude, June

Les 8 diphtongues :

Une diphtongue est caractérisée par un passage d’une voyelle à une autre. Comme quand on crie “Aïe”.

/eɪ/ : make, eight, create

/əʊ/ : go, over, close

/aɪ/ : society, mine, I

/aʊ/ : mouth, how, now

/ɔɪ/ : oil, join, boy

/ʊə/ : security, pure, curious

/ɪə/ : here, weird, beard

/eə/ : aware, bear, stairs

L’accent tonique dans les mots

On retrouve ici toute la différence entre l’anglais et le français à l’oral !

Chaque mot en anglais avec plus d’une syllabe en aura une qui s’accentue. Les anglophones le font naturellement lorsqu’ils parlent. C’est le rythme de leur langue.

Dans les extraits audio suivants, vous pourrez voir comment cela procure une musicalité à chaque mot.

Vous devez être attentif à deux éléments :

  1. Certains mots avec beaucoup de syllabes peuvent en avoir deux accentuées. Une plus faiblement (syllabe faible soulignée) que l’autre (syllabe forte en gras). 
  2. Parfois, un mot peut avoir plusieurs utilisations (verbe, adjectif, nom commun, adverbe) et comme vous allez le voir pour le mot “perfect”, l’intonation change en fonction de l’utilisation du mot.

to perFECT (verb) – PERfect (adjective) – aBOUT – aGAINWAter

CHOcolate – baNAna – DANgerous – Energy

Everything – irREgular – techNOlogy – TEleVIsion

UNiDENtified – iMAgiNAtion – GEneROsity – HOspiTAlity

Le rythme dans les phrases

Les phrases affirmatives

Dans les phrases de type affirmatif, le locuteur aura tendance à :

  1. Mettre l’intonation sur le verbe principal de l’action, les noms communs et les noms propres, les adjectifs et les adverbes.
  2. Raccourcir ou réduire la voix pour les prépositions, les connecteurs logiques lorsqu’ils ne sont pas fondamentaux à la compréhension de la phrase, les auxiliaires have, be et do précédent le verbe principal.

Pour les phrases suivantes, écoutez attentivement. Les mots en bleu sont accentués. Ceux en rouge sont raccourcis et très peu articulés. Ceux ont noir sont prononcés faiblement, mais restent distincts.

I have been working for five years in this company, but I am considering finding a new job that is closer to my home as I am very tired of driving every day.

They visited London and Lisbon last year and now they are looking for two new capitals to visit in Europe.

Katty decided to break up with Jon because they haven’t been seeing each other regularly for a year.

What are you up to tonight? Do you want to go to the movies?

Les phrases interrogatives et exclamatives

Pour s’exclamer ou poser une question, le locuteur aura tendance à :

  1. Accentuer le mot utilisé pour poser la question : what, how, who, etc. et les mots qui exagèrent, apportent de l’émotion pour les exclamations. Exemple des phrases suivantes : oh, very, rush, never, the most, etc.
  2. Les mots de contenu tels que les adjectifs, nom propres et communs, verbes d’actions peuvent être plus ou moins accentués aussi.
  3. L’intonation est très faible voire inexistante sur les auxiliaires, prépositions.
accentuation des mots dans phrases interrogatives et exclamatives

Le même code de couleur est utilisé dans l’image ci-dessous. Bleu pour les mots avec une forte accentuation. Rouge pour les mots prononcés faiblement et très peu articulés. Noir pour les mots moins importants, mais qu’on arrive à bien distinguer quand même.

I can’t choose … Do you prefer the red or white shirt?

Where have you been? I’ve been waiting for you for four hours!

Oh my god! I’ve cut my finger very badly, I must rush to the hospital!

What a mess! When was the last time you cleaned your room?!

Charlie I never want to talk to you again, you are most vicious person I’ve ever met!

Améliorez votre prononciation en vidéo

Prononciation anglaise : 30 minutes par jour pour améliorer votre accent et votre prononciation

Vous avez désormais toutes les clés en mains pour améliorer votre niveau de prononciation anglaise.

La pratique régulière sera votre meilleure alliée pour progresser, car parler comme un anglophone natif est un objectif très ambitieux.

Je vous recommande fortement d’apprendre l’écriture phonétique, ce sera un vrai repère pour éviter les erreurs de prononication.

Pratiquez tous les jours et entraînez votre oreille à percevoir “le vrai” anglais parlé à l’oral. Changez régulièrement entre l’anglais américain, l’anglais britannique et autres pour vous habituer aux différents accents.

Ce cours vous a aidé ? Partagez votre avis !

0 / 5 Note moyenne 4.58

Les autres cours de prononciation

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les 5 minutes qui viennent.

    37 pages illustrées. Gratuit. Dispo immédiatement

    >