Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais
dans les 5 minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Gratuit. Disponible immédiatement.

25 septembre 2021

Trouver un correspondant anglais, américain ou encore australien, c’est possible partout… encore faut-il savoir où chercher !

Au sommaire de cette fiche pratique :

  • quels sont les avantages de correspondre avec un locuteur de langue étrangère ?
  • comment trouver un correspondant anglophone, quel que soit votre âge si vous êtes majeur 😉 ?
  • quels sont les meilleurs sites web et applis mobiles pour trouver le bon interlocuteur aux quatre coins du monde ?
  • quels sujets de conversation ou activités pouvez-vous vivre avec votre correspondant ?
  • quels conseils suivre pour entretenir une relation saine avec votre interlocuteur ?

Plongeons ensemble dans ce menu !

Pourquoi correspondre avec un partenaire étranger ?

Qu’il soit anglais, américain, canadien ou encore australien, avoir des échanges réguliers avec un locuteur natif présente de nombreux avantages. Que votre choix se porte sur un véritable professeur ou sur un particulier, vous vous donnez la possibilité de progresser à l’oral autant qu’à l’écrit.

En outre, chaque utilisateur peut y trouver son bonheur !

Un échange linguistique pour progresser à l’écrit autant qu’à l’oral

Échange d’e-mails, conversations par chat, relation via vidéo : trouver un coéquipier venu de Grande-Bretagne ou des États-Unis ne vous impose pas un unique média.

En d’autres termes, vous pouvez travailler autant l’écrit que l’audio et, ainsi, améliorer :

  • votre compréhension écrite
  • votre compréhension orale
  • votre expression écrite
  • votre expression orale

Les échanges à l’écrit vous permettront d’assimiler plus facilement la grammaire et le nouveau vocabulaire. Les échanges audio ou vidéo, pour leur part, vous forceront à exercer votre écoute et votre prononciation.

Notre conseil ? Prêtez-vous aux deux exercices (écrit ET oral) pour tirer pleinement avantage du tandem !

Quel type d’interlocuteur choisir ?

Votre recherche de correspondant peut vous conduire à deux grands types de public :

  • les professeurs d’une part, aussi appelés « tuteurs »
  • les particuliers d’autre part

Échanger avec un professeur

Dans le premier cas, vous payez votre interlocuteur en espèces sonnantes et trébuchantes : c’est un professionnel de l’apprentissage de langues et, en tant que tel, il mérite rétribution. Le principal avantage d’une telle solution ? Un professeur sera en mesure de répondre à toute question liée à la grammaire ou à la conjugaison anglaise – alors que l’objectif avec un correspondant non-professionnel est de pratiquer la langue cible plus que d’en saisir toute la théorie.

Vous cherchez un professeur pour des cours particuliers ? Vous avez besoin d’une mise à niveau intensive en vue, par exemple, d’un examen ? Rendez-vous sur un site spécialisé tel que SuperProf !

Échanger avec un particulier

Dans le second cas, vous établissez un échange gratuit, qu’on appelle aussi fréquemment « tandem linguistique » : votre partenaire vous apprend l’anglais et, en retour, vous lui permettez de pratiquer son français.

Que votre choix aille vers un professeur professionnel ou un particulier, privilégiez en priorité des anglophones désirant apprendre le français pour pratiquer un anglais le plus authentique possible.

Des correspondants natifs pour tous les publics

Échanger avec un ami étranger consitutue la meilleure façon de mettre en pratique vos acquis via des conversations simples, agréables et ludiques. Vous pouvez ainsi :

  • améliorer votre accent et votre prononciation
  • développer du vocabulaire
  • affiner votre écoute
  • booster votre culture générale en ciblant, par exemple, la partie du globe dont votre partenaire est originaire

Les précautions à prendre en ligne

Attention : en ligne on peut facilement rencontrer des indélicats donc faites preuve de prudence ET de bon sens.
Mesdames, veillez à prendre vos précautions face à ceux qui cherchent, plus ou moins lourdement, un partenaire tout court plutôt qu’un partenaire linguistique.

C’est pourquoi je vous recommande chaudement de choisir une personne du même sexe que vous, de la même génération, et qui a un niveau en français équivalent à votre niveau en anglais !

Évidemment ces quelques conseils sont à titre indicatif mais vous verrez qu’ils faciliteront vos recherches et vos échanges avec votre partenaire linguistique si vous les appliquez.

Les meilleurs sites web et applications pour rencontrer un correspondant anglais

Certaines plateformes numériques vous permettent de rencontrer physiquement de nouveaux amis anglophones, à l’instar de Polyglot Club ou Meetup.

D’autres, à l’inverse, vous mettent en relation avec des communautés aux quatre coins de la planète pour des échanges depuis votre ordinateur (My Language Exchange, Tandem Linguistique…) ou votre mobile (HelloTalk, Speaky).

Dressons ensemble l’inventaire des principales solutions qui s’offrent à vous !

Rencontrer physiquement de nouveaux amis anglophones

Envie de rencontrer des anglophones en chair et en os dans votre commune ? Si vous habitez dans ou près d’une moyenne ou grande ville, vous y trouverez certainement un café polyglotte.

Le principe ?

Des personnes issues de différents pays se retrouvent dans un bar ou un café pour discuter dans plusieurs langues. Vous y rencontrerez des expatriés ou des étudiants venus de nations anglophones, qui seront ravis de discuter en anglais si vous les familiarisez en retour avec la langue mais aussi la culture de la France.

Si vous trouvez une ou plusieurs personnes avec qui vous développez des atomes crochus, n’hésitez pas à leur proposer de les retrouver chaque semaine, dans le cadre de l’événement ou en dehors !

Les meilleurs sites pour rencontrer des anglophones

  1. Polyglot Club
  1. Meetup
  1. Couchsurfing

Vous pouvez également taper des requêtes géolocalisées sur votre moteur de recherche en entrant le nom de votre ville suivi des mots « café polyglotte » ou « tandem de langues » !

Autre option : si vous êtes inscrit à l’université, adressez-vous aux nombreux étudiants étrangers qui vous entourent. Vous trouverez forcément des anglophones avec qui discuter et que vous pourrez aider à progresser en français.

Dialoguer depuis des pays différents sur internet

Même si vous vivez dans une ferme isolée au fin fond du Cantal, vous n’aurez aucun mal à pratiquer votre oral ou votre écrit si vous jouissez d’une connexion internet digne de ce nom. Au menu de notre liste de lieux de rencontre virtuels :

  • les sites internet
  • les applications mobiles

Les meilleurs sites web pour trouver un correspondant anglais

Les sites de mise en relation entre anglophones et francophones reprennent la formule classique des correspondants ou penpals. Il s’agit de bases de données où les utilisateurs créent un compte pour rencontrer leurs futurs partenaires de tandem. Certaines vous mettent également en contact avec des enseignants, si c’est ce que vous recherchez.

Parmi les sites à connaître, citons :

  1. iTalki
  1. My Language Exchange
  1. Tandem Linguistique
  1. Interpals

Les meilleures applications mobiles pour échanger avec un correspondant

Les applis pour parler anglais suivent plus ou moins le même principe – sauf que tout se passe sur votre smartphone ou votre tablette. Une fois votre profil créé, il ne vous reste plus qu’à démarrer la conversation avec les personnes de votre choix. Simples et intuitives !

Parmi les applis mobiles à connaître, citons :

  1. Tandem
  1. HelloTalk
  1. Speaky
  1. Amikumu

La communauté iSpeakSpokeSpoken

Vous n’avez toujours pas trouvé votre bonheur ? Profitez des deux communautés iSpeakSpokeSpoken :

Facebook

Instagram

Laissez un commentaire ou une annonce sur le support de votre choix : il y a fort à parier que l’un de nos 40 000 membres y répondra positivement !

Des idées de sujets de conversation

Passé le hello ou hi de politesse, comment briser la glace avec votre nouveau ou nouvelle correspondant(e) ? Comment occuper vos heures de chat ensemble ?

Il n’existe pas un moyen unique d’animer ces moments, mais bien plusieurs. Vous pouvez :

  • trouver un thème qui intéresse les deux personnes
  • tester une activité ludique
  • traduire des phrases vers la langue maternelle de l’autre

Détaillons ces activités !

1. Trouver un thème qui intéresse les deux personnes

En amont de votre prochaine séance, définissez un sujet de conversation parlant pour tous les deux :

  • le sport
  • le travail
  • le cinéma
  • les voyages
  • la cuisine
  • etc.

Plusieurs jours avant, préparez une liste de vocabulaire en rapport avec ce sujet. Le jour de votre discussion, essayez de produire un maximum de phrases en utilisant le lexique que vous aurez appris. Profitez-en aussi pour bien prendre note du vocabulaire utilisé par votre coéquipier !

Attention aux conversations mal cadrées, dans lesquelles on s’éparpille. Dans ces conditions, on a vite fait de parler soit trop, soit pas assez, ce qui crée inévitablement des tensions. Privilégiez ce schéma :

  • la moitié de la séance est parlée dans une langue
  • l’autre moitié est parlée dans l’autre langue

Ainsi, vous aurez la garantie de toujours vivre des séances justes et motivantes pour vous comme pour votre interlocuteur, ce qui vous permettra au passage d’en faire un véritable ami.

2. Tester une activité ludique

Et si vous prépariez un jeu à destination de votre correspondant ? Questions de culture générale, quiz sur les verbes irréguliers : chacun de vous peut challenger l’autre de manière ludique. Le secret : s’y prendre en avance, puisque de telles activités demandent un chouia de temps !

3. Traduire des phrases vers la langue maternelle de l’autre

Vous pouvez également essayer de traduire une phrase que votre partenaire vous propose, dans le thème que vous avez défini :

  • soit depuis le français vers l’anglais
  • soit depuis l’anglais vers le français

Penchez-vous ensuite ensemble sur la correction et, si besoin, aidez-vous de Google Translate ou de Reverso pour vos vérifications.

L’idée est de chercher et d’essayer de comprendre ce qui va, et ce qui ne va pas !

Nos suggestions pour progresser en prenant du plaisir

Prêt à sauter le pas ? Nous allons vous détailler quelques conseils à appliquer pour optimiser votre expérience :

  • remplir autant que possible son profil sur l’application choisie
  • s’astreindre à un rythme régulier
  • organiser son emploi du temps
  • préparer ses conversations en amont
  • multiplier les correspondants
  • ne pas se décourager

1. Remplir autant que possible son profil sur l’application choisie

Abordons une plainte qui revient souvent au sujet de ces services : la difficulté à rencontrer des personnes qui nous correspondent et avec qui créer un échange durable.

Pour certains, même avec ces ressources, trouver un correspondant anglais semble être un parcours du combattant. Entre les inscrits qui ne répondent pas, ceux avec qui la conversation tourne court ou encore ceux qui ont l’air d’être là pour tout sauf de l’échange linguistique, il est parfois dur de savoir où donner de la tête…

Pour gagner du temps, pensez à renseigner au maximum votre profil et à bien lire celui des autres. Auriez-vous envie d’adresser la parole à une personne dont le descriptif est vide et ne comporte aucune photo ?

Bien sûr que non !

Ainsi, prenez le temps d’en dire un peu sur vous et, surtout, de préciser ce que vous recherchez. C’est une astuce toute bête, mais qui vous aidera à recevoir des demandes de contact plus intéressantes. Si vous avez peur de ne pas trouver la personne qui vous correspond, vous pouvez appliquer des filtres, par exemple au niveau de l’âge.

2. Vous fixer un rythme régulier

Pour progresser, un mot-clé : la régularité !

Parler anglais de temps en temps est insuffisant – le faire une fois par semaine est déjà beaucoup plus formateur ! C’est sans doute le point qui bloque le plus d’apprenants : trouver un partenaire linguistique fidèle n’est pas simple, et organiser des séances régulières sur le long terme n’est pas non plus évident.

Retenez que plus vous utiliserez l’anglais de manière active, plus vite vous progresserez !

3. Organiser votre emploi du temps

L’idéal est de vous imposer un rendez-vous fixe, au moins une fois par semaine. Vous pouvez vous fixer une durée d’une heure ou plus. Définissez votre moyen de communication :

  • par Skype, Zoom, Messenger ou encore WhatsApp – avec ou sans caméra
  • par téléphone
  • autour d’un café si votre situation géographique vous le permet

Prévoyez aussi ce moment rien que pour vous : installez-vous dans un endroit calme, à l’écart du bruit, et demandez à ne pas être dérangé pendant cette heure-là. C’est votre moment à vous !

4. Préparer vos conversations en amont

Dans 90 % des cas, une séance de discussion nous déçoit parce qu’on s’est retrouvé à ne pas savoir quoi dire.

Pour éviter ce mal, ne venez pas les mains dans les poches ! Avant chaque rendez-vous, prenez des notes, listez les mots, expressions et tournures de phrases à utiliser, ainsi que les questions à poser.

Vous pouvez également mener des recherches sur des sujets qui vous intéressent, comme l’actualité ou les traditions du pays, pour être sûr de ne jamais manquer de sujets de conversation.

Autre détail auquel on ne pense pas forcément : assurez-vous que tout est prêt d’un point de vue technique. On ne compte plus les sessions qui ont commencé en retard à cause d’un câble défectueux, d’une webcam mal paramétrée ou d’un ordinateur aux batteries vides !

Pour éviter à votre correspondant de poireauter, pensez à vous connecter avec un peu d’avance. À ce sujet, pensez également au décalage horaire : il y a seulement une heure entre Paris et Londres, mais six heures avec New-York et dix heures avec Sydney !

Enfin, pensez à vous armer d’une feuille de papier pour prendre des notes ! Si un terme vous manque, si vous prononcez mal un mot ou si l’on vous corrige, gardez-en une trace écrite : si vous ne le faites pas, votre conversation n’aura servi à rien, car vous oublierez tout une fois qu’elle sera terminée

5. Multiplier les correspondants

N’hésitez pas à communiquer avec des personnes de plusieurs pays pour étendre votre réseau, varier les plaisirs, mais aussi vous entraîner à comprendre les différents accents. En la matière, concentrez-vous sur les ressortissants du pays qui vous intéresse le plus.

Par exemple, si vous prévoyez de vous expatrier au Canada dans trois mois, rencontrez en priorité des Canadiens. Ou les nord-américains de manière générale.

Si vous n’avez pas d’objectif précis, vous aurez plus de latitude dans le choix de vos correspondants.

6. Ne pas vous décourager

Particulièrement au début, une conversation dans une langue étrangère est un exercice épuisant, qui demande énormément d’énergie. Il est donc normal d’être tenté de vous détendre devant une série ou autre juste après avoir discuté avec votre correspondant anglais.

Pourtant, ce serait une erreur. En effet, si vous laissez reposer vos notes trop longtemps, lorsque vous les relirez, vous ne saurez plus forcément à quoi elles faisaient référence.

Par conséquent, relisez vos notes, isolez les éléments importants, et notez les points sur lesquels vous devrez travailler pour la prochaine fois. De cette façon, vous progresserez chaque semaine, et votre niveau à l’oral s’améliorera beaucoup plus vite en quelques mois qu’en plusieurs années de lycée.

Enfin, si le courant ne passe pas avec votre partenaire, n’insistez pas. Vous avez le droit de ne pas accrocher avec quelqu’un, comme dans le vie de tous les jours.

Ce moment d’échange doit absolument être un plaisir, et surtout pas une corvée ! Alors si ça ne marche pas, dites-le diplomatiquement à votre partenaire, et trouvez-en un autre…

Trouver un correspondant anglais : nos conseils en vidéo

Avant de vous lancer via le site ou l’appli mobile de votre choix, offrez-vous quelques recommandations supplémentaires en vidéo pour profiter un maximum de l’expérience !

6 conseils INDISPENSABLES pour pratiquer l'anglais avec son correspondant

Ce cours vous a aidé ? Partagez votre avis !

0 / 5 Note moyenne 4.47


  • Bonjour !
    Merci beaucoup pour vos conseils je suis ravie de pouvoir les appliquer.
    Je recherche quelqu’un de motivé pour pouvoir échanger en anglais.
    Pourquoi ? Tout d’abord parce que c’est un plaisir d’utiliser cette si jolie langue et pour le plaisir d’échanger avec d’autres personnes.
    Si vous êtes comme moi n’hésitez pas.
    Merci beaucoup

    • Pour trouver des correspondants, tu peux utiliser des
      apps comme tandem ou hellotalk que tu télécharges
      sur ton smartphone.

      Tu as aussi le site Polyglotclub.com
      https://polyglotclub.com

      Veille à faire preuve de prudence sur ce type de sites car parfois on y trouve des personnes dont le but n’est pas d’apprendre l’anglais.
      Du coup je te conseille de te tourner vers un café-langues ou un groupe de discussion près de chez toi.
      En faisant une recherche sur Google tu trouveras vite chaussure à ton pied.

      Have a great day.

    • Bonjour Julie! Je suis également motivée pour apprendre l’anglais. Mais mon niveau est très bas. Si tu es quand même intéressée pour échanger j’en serai ravie. A bientôt !

    • bonjour julie
      j’aimerai aussi échangé en anglais pour parfaire mon niveau, car je débute dans la matière et je veux me faire plaisir en parlant cette belle langue qui est l’anglais, si tu peux m’aider dans ce sens.
      cordaialement

  • Merci beaucoup Adrien pour le conseil. Votre explication est très facile à comprendre parce vous utiliser des phrase simples. Je suis contente d’avoir reçu ce kît complet et je vais essayer d’apprendre l’anglais tous les jours si possible.

  • Bonjour
    David 47 ans .Niveau d anglais faible .Donc lorsque je pars en voyage a l étranger c est tres complique . Nous revenons de thailande . M a femme qui parle un peu et heureusement lol .Moi tres complique .La deuxieme semaine je comprenais un peu mieux .Je suis donc a la recherche d un anglais ou francais qui parle anglais afin de m ameliorer cette langue
    Cordialement

  • bonjour, pour mon travail j’ai besoin de me remettre à l’anglais en sachant que je dis remettre mais j’ai un niveau assez faible et je me sens ridicule à coté des gens limite Billing. Enfin tout cela pour dire que je cherche un correspondant.

    Merci d’avance

  • Bonjour Adrien,

    Cela fait presque un an que je te suis et mon but était d’apprendre pendant un an (j’étais débutante 3 mots d’anglais quand j’ai commencé) et ensuite passé à la correspondance j’atteins bientôt mon but car je me suis fixé novembre ça approche et je commence à flipper!!!!!!. J’adore tes vidéos, tes cours tes explications ta bonne humeur ce n’est que du bonheur.
    Partie de 0 je sens que j’ai bien progresser. C’est énorme le travail que tu fais. Je me suis inscrite également à 2 de tes formations, c’est génial. Encore merci et prochaine étape la correspondance.
    Bonne journée et comme d’habitude je continue à apprendre chaque jour avec toi.
    Marie70

    • Bonjour Anne-Marie,

      Merci beaucoup pour ton témoignage !

      Je suis ravi que le contenu du site, de la chaine et de la formation te plaise. En tout cas, bravo à toi pour ta progression, car elle est le fruit de tono travail !

      Keep up the great work!

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Hi! My name's Adrien

    Ma mission est simple : vous faire progresser rapidement en anglais en prenant du PLAISIR.

    D'autres cours d'anglais

    Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les 5 minutes qui viennent.

    37 pages illustrées. Gratuit. Dispo immédiatement

    >