Téléchargez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Entièrement gratuit. Disponible immédiatement.

L’un des principes fondamentaux de la maîtrise d’une langue étrangère, c’est de bien comprendre ses règles de conjugaison et de grammaire. Les plus simples comme les plus compliquées.

Si vos cours d’anglais remontent à longtemps, il peut être intéressant de vous remémorer une partie importante de la conjugaison des verbes anglais : la concordance des temps.

Pas de panique ! On sait que ce n’est pas facile, alors nous vous avons tout décortiqué. Et comme d’habitude, vous retrouverez de nombreux exemples pour que ce cours soit vraiment le plus clair possible. Respirez profondément et suivez-nous !

Qu’est-ce que la concordance des temps ?

La concordance des temps en anglais, c’est le lien qui existe entre deux verbes d’une même phrase, l’un pour la proposition principale et l’autre pour la proposition subordonnée. Ces deux verbes sont séparés par une conjonction de subordination.

Comment choisir le bon temps dans une phrase subordonnée ?

Le temps du verbe employé dans la proposition subordonnée sera en fonction de celui utilisé dans la proposition principale. Ce sont les temps de ces deux verbes qui permettront d’identifier la chronologie de l’action. Il est donc primordial de bien accorder les temps pour que la phrase prenne tout son sens.

Les propositions de phrases sont séparées par une conjonction de subordination : une portion de phrase est subordonnée à l’autre. En anglais, la plus communément utilisée est « if » (si/au cas où), qui vous permettra d’insérer une hypothèse dans une phrase. Notez que l’ordre des propositions n’a aucune importance. Vous pourrez placer votre proposition subordonnée en début de phrase ou en deuxième partie, peu importe.

Comment concorder les temps avec « if » ?

Retenez bien : c’est ce qui suit le « if » qui sera désigné comme proposition principale. Avec un peu d’expérience, à partir du temps annoncé après le « if », il vous sera facile de savoir quel temps mettre dans la proposition subordonnée pour que votre phrase soit correcte. Pour cela, aidons-nous de quelques exemples.

Concordance entre le présent et le futur

Lorsque la proposition principale est au présent, vous devrez alors mettre le temps de la proposition secondaire au futur.

Exemples :

  • « If you organise a party for your birthday, I will be happy to come » (Si tu organises une fête pour ton anniversaire, je serai content de venir).

La proposition principale est l’organisation de la fête d’anniversaire, la proposition subordonnée qui en découle, c’est la venue de l’ami à la fête.

Notez que l’on peut tout aussi bien inverser l’ordre des propositions et dire « I will be happy to come if you organise a party for your birthday ».

  • « I will have a beer with my friends if I finish this report tonight » (J’irai boire une bière avec des amis si je finis ce rapport ce soir).
  • « If I win Euromillions, I will buy a big house » (Si je gagne à l’Euromillions, j’achèterai une grande maison).
  • « Jennifer will make a trip around the world if she saves enough money » (Jennifer fera le tour du monde si elle économise assez d’argent).

Concordance entre le prétérit et le conditionnel présent

Si la proposition principale est au prétérit, la proposition secondaire se met au conditionnel présent. Pour rappel, le conditionnel présent se crée avec « would/could » + base verbale (= infinitif sans « to »).

Exemples :

  • « If I won Euromillions, I would buy a big house » (Si je gagnais à l’Euromillions, j’achèterais une grande maison).
  • « I would have a beer with my friends if I finished this report tonight » (J’irais boire une bière avec des amis si je finissais ce rapport ce soir).
  • « I could help you if you explained me the problem » (Je pourrais t’aider si tu m’expliquais le problème).
  • « I would start making some exercise if I were you » (Je commencerais à faire du sport si j’étais toi).

Notez l’emploi de « if I were you ».

Concordance entre le plus-que-parfait et le conditionnel passé

Pour ce dernier cas, si la proposition principale est au plus-que-parfait, vous devrez mettre la proposition secondaire au conditionnel passé.

Remarque : le conditionnel passé se construit de la manière suivante : auxiliaire au conditionnel (could/would) + have + participe passé

Exemples :

  • « If I had won Euromillions, I could have bought a big house » (Si j’avais gagné à l’Euromillions, j’aurais acheté une grande maison). Pour rappel, vous pouvez aussi dire : « I could have bought a big house if I had won Euromillions ».
  • « I would have had a beer with my friends if I had finished this report tonight » (J’aurais été boire une bière avec des amis si j’avais fini ce rapport ce soir).
  • « I could have helped you if you had explained me the problem » (J’aurais pu t’aider si tu m’avais expliqué le problème).
  • « Jennifer would have made a trip around the world if she had saved enough money » (Jennifer aurait fait le tour du monde si elle avait économisé assez d’argent).

Évitez le mélange temporel !

Maintenant que nous vous avons rafraîchi la mémoire avec ces concordances de temps en anglais, vous allez être tenté d’en faire bon usage et de mettre tout ça en pratique dans vos futures conversations.

Mais une crainte subsiste peut-être ?

Saurez-vous dérouler la phrase du premier coup sans vous tromper ? C’est ce que nous vous souhaitons. En effet, une erreur dans la concordance des temps risque de fortement choquer vos interlocuteurs natifs et de vous faire passer pour un amateur. Mieux vaut donc être vigilant sur ce point lors de vos échanges avec vos amis de langue anglaise !

Une chose est sûre, pour mettre toutes les chances de votre côté, il n’y a pas trente-six solutions, mais une seule : la pratique. Lisez un maximum, écoutez la radio, la télévision, discutez avec des anglophones de bon niveau, et aussi… révisez vos verbes irréguliers, ça peut toujours servir ! Bonne chance !

Quelques vidéos pour approfondir vos connaissances

Des questions ? Des remarques ? Laissez un commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas partagée.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"78947":"Alabaster","6a2e4":"Picton Blue","0a6cb":"Deep Cove","70eeb":"Nevada"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les 5 minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Gratuit. Dispo immédiatement