Notre avis sur Duolingo, l’application pour apprendre l’anglais

Mise à jour : 2 août 2019

Vous avez certainement entendu parler de Duolingo, l’application pour apprendre l’anglais (et de nombreuses autres langues).

Disponible sur ordinateur, téléphone et tablette, elle s’est imposée comme une référence dans l’apprentissage des langues, au même titre que Babbel.

Pour autant, s’agit-il vraiment d’une solution sérieuse pour maîtriser l’anglais ? Si oui, quelles sont ses forces et faiblesses et que vous pouvez en attendre ?

Dans ce test, vous trouverez notre avis sur Duolingo, ainsi que des pistes pour bien utiliser l’application.

Duolingo : que cache ce nom étrange ?

Une appli, une vingtaine de langues disponibles

Duolingo est une application d’apprentissage des langues, créée en 2012 par  Luis von Ahn et Severin Hacker de la Carnegie Mellon University de Pittsburgh.

Elle est accessible depuis n’importe quel navigateur Internet ou support mobile (téléphone ou tablette), sous Windows, Android ou iOS.

Elle permet d’apprendre de nombreuses langues, parmi les plus courantes comme l’anglais, l’espagnol ou l’allemand, mais aussi d’autres plus inattendues, comme l’espéranto ou le klingon. Autant dire qu’il y a du choix !

Quelle que soit la langue, le principe est toujours le même : chaque jour, vous réalisez de petits exercices qui vous permettent d’acquérir les bases du vocabulaire et de la grammaire, puis vous gagnez des points d’expérience.

Le tout est présenté sous forme ludique, comme un jeu vidéo dans lequel les niveaux seraient remplacés par des cours de langues. Plutôt attrayant, vous en conviendrez.

Principe de l’application

Lorsque vous vous connectez (sur votre ordinateur, tablette ou téléphone), l’écran qui vous accueille est toujours le même : un arbre composé de différents modules, qui se débloquent au fur et à mesure de votre progression. Chaque module porte sur un point précis et propose plusieurs séries d’exercices, que nous détaillerons très bientôt.

Globalement, on peut diviser les thèmes abordés en deux grandes catégories : le vocabulaire (les couleurs, les animaux, le sport, les transports…) et la grammaire (verbes, adjectifs, conjugaison, modaux…).

Il est même possible d’obtenir des modules supplémentaires portant sur des thématiques de la vie de tous les jours, comme la drague ou les expressions idiomatiques.

Duolingo : arbre de compétences

L’écran principal de Duolingo, avec l’arbre contenant tous les modules.

Les points d’expérience, pour progresser en restant motivé

Pour chaque exercice terminé, vous recevez des points d’expérience, les “XP”. Ces derniers sont au cœur du fonctionnement de Duolingo. Lors de votre inscription, il est possible de définir un objectif quotidien sous forme de XP. Vous avez cinq options à votre disposition, allant de “De base” (1 XP) à “Fou” (50 XP). Je vous recommande d’opter pour “Normal”, soit 20 XP par jour, le minimum pour profiter pleinement de l’application.

Ainsi, à chaque fois que vous atteignez votre objectif en matière d’XP, vous formez une chaîne, qui s’allongera en fonction de vos jours de pratique. C’est à mon sens un excellent moyen de garder votre motivation : plus la chaîne sera longue, moins vous aurez envie de la briser en manquant un jour de révision.

Récemment, Duolingo a introduit le concept de couronnes, appelés Crown levels en anglais.

De quoi s’agit-il au juste ?

Désormais, lorsque vous terminez un module, vous avez le choix. Soit vous continuez sur l’arbre en complétant d’autres modules, soit vous revenez sur des modules déjà vus, qui vous seront proposés dans une version plus difficile.

Si vous avez déjà terminé tout l’arbre de Duolingo en anglais, cette nouvelle fonction pourrait vous pousser à revenir sur l’application.

Duolingo : expérience

Voici l’écran dans lequel vous pourrez choisir votre objectif quotidien. Je vous conseille de ne pas descendre en dessous de Normal.

Les exercices de Duolingo pour apprendre l’anglais

En quoi consistent-ils ?

Attaquons à présent le plat de résistances, à savoir les exercices. C’est grâce à eux que vous progresserez en anglais.

Comme d’habitude avec Duolingo, le principe reste simple : vous avez une série de petits défis et à chaque bonne réponse, une jauge se remplit. Une fois la jauge pleine, l’exercice se termine.

Les exercices font appel aux compétences suivantes :

  • traduction (de l’anglais vers le français et du français vers l’anglais),
  • compréhension orale et même expression orale.

En effet, il existe même une fonction micro qui vous permet de vous enregistrer pour tester votre prononciation. Je doute qu’elle soit très fiable, mais elle a le mérite d’exister et de vous pousser à parler l’anglais au lieu de rester silencieux. Un très bon point si vous êtes timide.

Une fois un module terminé, votre travail ne sera pas terminé, loin de là ! Duolingo utilise un système de répétition espacée. Autrement dit, moins vous connaîtrez certains mots, plus vous devrez les réviser souvent. Il vous faudra donc retourner régulièrement sur d’anciens modules pour les revoir.
A ce sujet, vous avez même une option “Révision de leçons”, accessible depuis l’icône en forme d’haltère, qui vous proposera directement des exercices sur des points que vous maîtrisez mal.

A noter que Duolingo sur navigateur offre quelques fiches de révision pour mieux comprendre la grammaire, ce que l’application mobile ne propose pas. Ces fiches restent cependant assez succinctes et ne se substitueront pas à un bon manuel de grammaire que vous pourrez consulter en cas de doute.

Duolingo : exercice

Un exemple d’exercice, ici de traduction de l’anglais vers le français.

Avantages et inconvénients

Peut-être le savez-vous déjà, mais les exercices de Duolingo sont très controversés. Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’ils ont tendance à présenter des phrases peu naturelles, voire franchement tordues pour certaines. Si ce phénomène est moins courant que par le passé, il faut bien l’admettre : Duolingo n’est pas un guide de conversation. Si vous cherchez des phrases toutes faites à utiliser lors d’un voyage, je vous recommanderais davantage une application comme MosaLingua.

Ce bémol mis à part, Duolingo offre une belle occasion de “jouer” avec les mots et les phrases et d’expérimenter avec la langue anglaise.

Vous pouvez donc voir l’application comme un cahier d’exercices, dans un format beaucoup plus motivant.

Des fonctionnalités annexes bien vues

Notre avis sur Duolingo ne serait pas complet sans une évocation des petits plus qui rendent l’application ludique et plaisante à utiliser. Examinons-les une par une.

Les exploits

Ces badges s’obtiennent en remplissant des conditions particulières. Par exemple, l’exploit “Incendie” se débloque si vous réalisez une série ininterrompue de trente jours. Ces petits défis sont très motivants et gratifiants, même s’ils ne se justifient pas toujours d’un point de vue pédagogique.

Duolingo : exploits

Les exploits que vous avez débloqués et les conditions à remplir pour remporter les autres.

Les lingots et le magasin

A chaque exercice terminé, vous recevez des lingots, soit la monnaie de l’application. Vous pouvez dépenser vos lingots dans le magasin pour acheter divers objets : des costumes pour Duo le hibou (version mobile uniquement), des modules supplémentaires ou des bonus (gels de série, entraînement chronométré…).

Si cette fonctionnalité est sympathique, on regrettera qu’elle soit sous-exploitée. On a vite fait le tour de la boutique, tout simplement parce qu’il n’y a pas grand-chose à acheter.

C’est dommage car il aurait été possible de faire plus, par exemple des souvenirs virtuels à acheter en fonction de chaque langue apprise, pour se constituer une galerie. En l’état, les lingots restent une fonction un peu gadget.

Duolingo : magasin

Le magasin, qui est malheureusement un peu vide, même des années après la création de l’application.

Fonctions collaboratives

Terminons sur la fonctionnalité la plus intéressante de l’application : l’interaction avec vos amis. Si une connaissance utilise Duolingo, vous pouvez lui envoyer une invitation et l’ajouter à votre liste d’amis. Une fois cette formalité accomplie, à vous les joies de la compétition pour avoir le plus de points.

Si un ami est sur le point de vous rattraper, vous recevrez même une notification vous enjoignant à réviser pour conserver votre avance ! De plus, vous pouvez à tout moment créer ou rejoindre un club d’apprentissage

Si vous avez du mal à garder votre motivation, les fonctions communautaires de Duolingo vous y aideront, grâce à cette émulation de groupe qui évite de se sentir seul face à son téléphone.

Combien coûte Duolingo ?

De base, l’application est totalement gratuite, que ce soit sur mobile ou sur navigateur. Vous pouvez donc l’utiliser sans débourser un centime. Il existe néanmoins une option payante, nommée Duolingo Plus.

Elle permet de se débarrasser des publicités et de télécharger directement les leçons sur son appareil, pour les utiliser hors connexion.

Faut-il faire l’investissement ? Mon avis sur la question est franchement mitigé. En effet, Duolingo Plus ne propose pas suffisamment d’options intéressantes pour justifier cette dépense.

En revanche, si vous adorez l’application et souhaitez la soutenir, pourquoi pas ? C’est en tout cas en ces termes que l’offre payante est mise en avant : “Soutiens notre mission”.

Sachez en tout cas que Duolingo Plus vous reviendra entre 6,99 $ et 9,99 $ par mois en fonction de la formule d’abonnement choisie.

Notre avis sur Duolingo : faut-il l’utiliser pour apprendre l’anglais ?

Il est à présent temps de rendre notre verdict : Duolingo est-il à la hauteur de sa popularité ?

Oui et non.

Si l’application est de qualité, elle ne fait pas tout. Voyons donc ses forces et faiblesses.

Ce que Duolingo vous apportera

Comme je l’ai mentionné plus haut, l’application est sans doute le plus ludique des cahiers d’exercices, à emmener partout dans votre poche. Si vous avez un a priori sur l’apprentissage, son approche sous forme de jeu vous aidera à aborder en douceur l’étude de l’anglais.

Si vous manquez de temps au quotidien, le fait de pouvoir lancer l’application dans le métro ou en faisant la queue à la Poste vous permettra de combler ces temps morts en pratiquant un peu chaque jour. Ou encore, le système de chaîne et les fonctions collaboratives vous motiveront à rester régulier, pour ne pas vous faire dépasser par vos amis.

En somme, Duolingo vous offre la possibilité de réviser l’anglais de manière indolore, loin de l’apprentissage scolaire qui vous a peut-être dégoûté.

Ce que Duolingo ne vous apportera pas

Et c’est bien là le problème : Duolingo est beaucoup trop “indolore” pour être utilisé seul. Les créateurs de l’application présentent souvent cette dernière comme une solution complète pour apprendre une langue. Je serais plus réservé.

A mon sens, Duolingo est un très bon complément pour vos révisions d’anglais, mais ne vous suffira pas à maîtriser la langue. Beaucoup d’autres activités ne sont pas couvertes et restent pourtant indispensables : travailler votre prononciation grâce à la phonétique, avoir des conversations régulières avec des anglophones ou encore apprendre le vocabulaire dont vous avez besoin.

Ce n’est pas forcément un mal, parce que ce que l’application fait, elle le fait bien, mais il ne faut pas perdre de vue tout ce qu’elle ne fait pas.

Pour finir, les phrases employées étant peu naturelles, il ne faut pas compter sur Duolingo pour vous enseigner un anglais de tous les jours, que vous pourrez réutiliser tel quel dans vos conversations.

Alors, comment bien l’utiliser ?

Mon avis sur Duolingo est très simple : utilisez-le comme un complément à une méthode plus complète, une fois par jour, pendant vos temps morts. Son format, à base d’exercices courts et amusants, vous permettra de pratiquer l’anglais plus souvent que vous ne l’auriez imaginé et surtout de transformer cette pratique en habitude.

A côté, procurez-vous une méthode, comme Assimil ou la formation d’ISpeakSpokeSpoken, qui vous fourniront un fil conducteur dans votre apprentissage. Munissez-vous également d’un système pour apprendre du vocabulaire, comme MosaLingua, Memrise ou Anki, car Duolingo est trop faible de ce côté-là. Ainsi, vous serez parfaitement équipé dans votre projet.

Et surtout, n’oubliez pas qu’une langue ne s’apprend pas uniquement sur une application, aussi réussie soit-elle. Pratiquez l’anglais autant que possible avec des locuteurs natifs, qui vous enseigneront des mots et des phrases beaucoup plus utiles.

Où trouver Duolingo ?

Pour ce faire, c’est très simple : il vous suffit de vous rendre sur le site officiel et de créer un compte. Vous trouverez également l’application sur les plates-formes suivantes :

Rappelons que l’application est gratuite, vous pouvez donc la tester sans risque pendant quelques jours et décider si elle correspond à vos besoin.

Et vous ? Utilisez-vous Duolingo pour apprendre l’anglais ? Quel est votre avis sur l’application ? Vous pouvez nous en faire part dans les commentaires et partager vos identifiants, pour créer une communauté ISpeakSpokeSpoken sur Duolingo !

Découvrez maintenant d’autres méthodes pour étudier l’anglais :

Questions fréquentes

Quelles langues peut-on apprendre sur Duolingo ?

Il y a 5 langues disponibles sur Duolingo : anglais, espagnol, allemand, italien, portugais.

Quel est le prix de Duolingo ?

Duolingo propose une version entièrement gratuite avec quelques publicités. Sinon, vous pouvez prendre l’option payante à 10,49€ par mois pour l’utiliser sans connexion internet et sans publicité.

Quels sont les points positifs de Duolingo pour apprendre l’anglais ?

L’application est très ludique et propose une grande variété d’exercices. L’apprentissage est très progressif et vous apprendrez toutes les bases nécessaires pour évoluer plus tard.

Quels sont les points négatifs de Duolingo pour apprendre l’anglais ?

Vous ne pourrez pas apprendre assez de vocabulaire et de grammaire avec Duolingo. Il faut utiliser des méthodes supplémentaires pour faire de réels progrès. De plus, l’application utilise une voix synthétique donc vous n’entendez pas la voix de locuteurs natifs.

Peut-on devenir bilingue en anglais avec Duolingo ?

Non, l’application Duolingo est très utile pour se mettre ou se remettre à l’anglais. Vous pourrez acquérir de bonnes bases. Pour faire de réels progrès en anglais vous aurez besoin d’utiliser d’autres ressources comme les cours sur iSpeakSpokeSpoken.

Laisser un commentaire ou poser une question

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *