Téléchargez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Entièrement gratuit. Disponible immédiatement.

Avant de parler d’écriture en anglais, il est important de comprendre qu’une langue ne s’apprend pas dans les livres (surtout pas à vos débuts)

Pour pouvoir développer vos compétences à l’écrit, en compréhension et en production, il est important que vous appreniez d’abord la langue dans sa globalité. En mettant l’accent sur l’aspect oral (parler et comprendre).

Dans cet article, vous allez apprendre à améliorer votre expression écrite en anglais à l’aide de 5 conseils :

  1. Développer votre vocabulaire
  2. S’exercer avec les dictées (et auto-dictées)
  3. Lire des livres, journaux, magasines et autres
  4. Créer votre propre lexique
  5. Pratiquer, pratiquer et encore pratiquer

1. Développez votre vocabulaire

Vous pouvez considérer un mot ou une expression comme maîtrisé lorsque vous êtes capable de le reconnaître à l’écrit comme à l’oral, ainsi que de le réinvestir dans votre propre discours (écrit ou oral).

Dans un premier temps, pour progresser, vous devez donc développer votre connaissance des termes lexicaux. En d’autres termes, il faut acquérir du vocabulaire.

  1. Le vocabulaire est l’essence même de la langue. C’est le fond.
  2. La syntaxe, la grammaire et la conjugaison définissent la forme et l’intention.

Un exercice très simple pour apprendre plus de mots est de vous entraîner à dire des choses en anglais.

Posez-vous régulièrement la question : Comment dirais-je cela en anglais ?

Appliquez cette méthode à vos actions du quotidien :

  • réflexions,
  • listes de courses,
  • phrase/terme entendu à la télé,
  • lu dans un journal…

A ce niveau-là, concentrez-vous davantage sur les mots-clés que sur la formulation d’une phrase parfaite. Le but est de vous faire prendre conscience de vos points forts et de vos lacunes.

Recherchez certains mots dans le dictionnaire tout en vous donnant une limite. Cela n’en a peut-être pas l’air, mais intégrer pleinement 5 termes de vocabulaire par jour est un challenge.

Faites cela du lundi au vendredi pendant un an, et ce ne sera pas moins de 1300 termes que vous aurez appris !

La variante un peu plus avancée de cet exercice consiste à écrire des phrases simples en réinvestissant le vocabulaire. Vous challengerez ainsi votre orthographe.

Si vous n’êtes pas encore très à l’aise avec la grammaire et la syntaxe de l’anglais, je vous conseille de commencer par des phrases courtes.

Si vous souhaitez exprimer des idées plus complexes, apprenez-vous à décomposer votre propos en segments plus simples que vous pourrez relier par la suite à l’aide de connecteurs.

Il est important de travailler régulièrement et de réfléchir à ses erreurs pour en arriver au stade où vous pourrez spontanément produire une phrase complexe grammaticalement correcte.

Ne vous découragez-pas, il est totalement normal de faire des erreurs. Gardons à l’esprit que le but d’une langue est de faire passer un message, et ce message peut tout à fait passer malgré quelques petites erreurs.

2. Dictées et auto-dictées

→ Le terme de dictée peut sembler rébarbatif de prime abord, mais une dictée n’est finalement qu’une transcription de quelque chose prononcé à l’oral.

  1. Si je vous énonce une liste d’items à écrire sur une liste de courses, c’est une dictée.
  2. Si je décide d’écouter une chanson et “pauser” entre chaque phrase pour écrire ce que j’entends, c’est une dictée.

L’idée ici est de joindre l’utile à l’agréable en s’entraînant à l’aide de ressources qui nous intéressent et nous motivent.

La dictée permet d’établir une connexion entre ce que j’entends et comment je dois l’écrire.

Elle fait appel à votre compréhension globale, il ne s’agit pas d’une transcription phonétique.

Ainsi vous devrez comprendre le sens de ce que vous entendez pour pouvoir orthographier BEEN ou BEAN, ATE ou EIGHT, HEAR ou HERE, BUY ou BYE…

Vous pouvez vous entraîner à transcrire une multitude de sources comme :

Essayez de travailler à l’aide de sources dont vous pourrez vérifier la transcription pour vous corriger.

En travaillant de cette manière, vous intègrerez petit à petit des tournures “naturelles” et vos compétences à l’écrit n’en seront que bonifiées.

Vous pouvez retrouver toutes les dictées disponible sur la chaîne YouTube ISpeakSpokeSpoken ici.

L’autodictée fait davantage appel à votre mémoire.

Il s’agit ici de mémoriser un petit texte (60-100 mots) et d’être capable de le restituer à l’écrit.

Vous devrez alors élaborer une stratégie pour vous rappeler du fond et de la forme.

Mémorisation des mots clé / de la syntaxe / des temps / de l’orthographe.

Vous devrez mobiliser de nombreuses compétences avec cet exercice qui renforcera vos capacités à l’écrit.

3. Lisez

Peu importe la source ou le style, lisez un maximum en anglais.

Lisez :

  • des livres,
  • des magazines,
  • des blogs,
  • des commentaires d’articles,
  • des journaux
  • Exposez-vous à une grande variété de styles d’écriture et de thématiques.

Ainsi vous absorberez progressivement le vocabulaire en contexte. Sans systématiquement chercher la traduction de tous les mots, vous en devinerez progressivement le sens par recoupement.

lire pour mieux écrire en anglais

Vous réaliserez ainsi rapidement les sujets avec lesquels vous êtes plus à l’aise et ceux qui vous demandent plus d’efforts.

Il est important de tenir compte du niveau de difficulté des sources que vous utilisez. L’idée n’est pas ici de vous décourager en essayant de déchiffrer un texte pas adapté à votre niveau, mais bien de travailler avec des documents en phase avec vos compétences et vos objectifs. 

Bien qu’ il s’agisse d’un exercice de compréhension écrite, la lecture doit rester un plaisir !

Si vous ne comprenez rien à ce que vous lisez ou que vous devez rechercher 4 mots par phrase dans le dictionnaire, vous avez, à l’évidence, affaire à un texte d’un niveau trop élevé.

4. Créez un lexique pratique

Il ne s’agit pas ici de créer une annexe du dictionnaire et de vous retrouver avec un carnet de vocabulaire de 2000 termes.

Plus vous mettrez de vocabulaire dans votre carnet, plus vous enverrez à votre cerveau le signal qu’il n’a pas besoin de le mémoriser.

Ma petite astuce pour apprendre du vocabulaire efficacement

Je vous conseille de créer un lexique avec 50 entrées maximum. Lorsque vous avez vos 50 termes, vous ne pouvez plus en ajouter. Vous n’avez d’autre choix que de mémoriser les éléments de votre liste pour pouvoir les rayer et faire de la place pour de nouveaux mots / expressions.

Pensez à systématiquement contextualiser le vocabulaire que vous notez, c’est à dire à utiliser le mot dans une phrase, et à noter sa phonétique. 

Comme je l’ai dit plus haut, on maîtrise un terme de vocabulaire lorsque l’on est capable de le reconnaître à l’écrit comme à l’oral, ainsi que de le réutiliser dans son propre discours (écrit ou oral).

Faites un recueil d’expressions idiomatiques. Ce sont ces tournures typiquement anglophones, qui n’ont pas de traduction en français à proprement parler, mais plus des équivalences.

  • to give a go = essayer
  • to lose the plot = devenir fou
  • to be lost in translation = être dans un état d’incompréhension

L’usage de ces tournures idiomatiques ainsi que des phrasal verbs, donnera à votre discours une tournure plus naturelle, plus proche d’un native speaker.

5. Pratiquez, pratiquez, pratiquez…

Practice makes perfect!

Entraînez-vous régulièrement à écrire et exposez-vous à l’anglais quotidiennement si vous voulez faire des progrès.

pratiquer l'écrite en anglais

Je vous conseille ce site: https://babadum.com/ qui vous permettra de développer votre vocabulaire et de sensibiliser votre oreille aux sons de l’anglais.

Vous pouvez également vous procurer le magazine Vocable (Fr/En ou En) qui rassemble une sélection d’articles anglophones issus de divers journaux à l’échelle mondiale.

Le vocabulaire y est traduit (version Fr/En) ou expliqué (version En) et des activités pour revoir chaque mots découverts dans le magazine sont prévues à la fin de chaque numéro.

Et n’oubliez pas : soyez méthodique et organisé de manière à vous poser les bonnes question et à optimiser votre temps de travail

Ce cours vous a aidé ? Partagez votre avis !

0 / 5 Note moyenne 5
{"email":"Adresse e-mail non valide","url":"Adresse web non valide","required":"Champ obligatoire manquant"}
__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"78947":"Alabaster","6a2e4":"Picton Blue","0a6cb":"Deep Cove","70eeb":"Nevada"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les 5 minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Gratuit. Dispo immédiatement

>