Anglais facile : tout ce qu’il faut savoir pour apprendre l’anglais

L’anglais est une langue très facile à apprendre.

Pourquoi ?

La grammaire anglaise ressemble à celle du français.

Vous connaissez déjà beaucoup de vocabulaire anglais sans le savoir.

L’anglais nous entoure de partout et il est bien plus présent qu’on ne le croit.

Dans ce très long guide, je vous montre pas à pas comment mettre tous ces avantages en action pour apprendre l’anglais facilement.



 

Anglais Facile : Travailler, même si c’est simple !

 Anglais Facile : travailler, même si c'est simple

Apprendre l’anglais ne demande pas beaucoup d’effort, c’est vrai.

La grammaire anglaise est facile, c’est vrai.

Il y a beaucoup de vocabulaire que vous connaissez. Et ce n’est maintenant plus compliqué du tout de l’apprendre grâce aux nouvelles applications, c’est vrai.

Mais il faut quand même travailler. Se mettre à fond.

Pourquoi ?

Je voudrais dire à tous ceux  qui pensent ça que c’est purement FAUX, le travail est très important surtout quand on veut apprendre une nouvelle langue !

Il faut toujours bosser, bosser et bosser, même quand vous étudierez des choses claires et nettes.

Si vous ne travaillez pas maintenant, vous allez garder l’habitude de ne jamais fournir le moindre effort et ensuite, quand quelque chose sera vraiment difficile à apprendre vous aller abandonner parce que vous vous lasserez vite de ne pas réussir à comprendre sans travailler.

Par contre, si vous travaillez dès aujourd’hui, vous verrez des résultats bien plus vite, vous serez extrêmement fiers de vous. Donc, vous voudrez toujours en apprendre plus et encore plus, ce qui est formidable lorsque nous apprenons une langue.

Est-ce que vous vous rappelez quand je disais qu’on peut apprendre l’anglais ou une autre langue en se faisant plaisir ?

J’ai une bonne nouvelle pour vous, c’est vraiment vrai ! Chaque jour, quand vous étudiez l’anglais pendant 30 à 60 minutes, vous pouvez vraiment vous divertir ; regarder un peu la télé, regarder des séries, faire un peu de vocabulaire et entraîner votre grammaire, visionner 1 ou 2 vidéos etc.

En variant les activités, l’anglais va vous paraître moins ennuyant, vous prendrez vraiment plus de plaisir à le faire car, vous apprendrez plus vite et en diversifiant les efforts.

 

 

Bien sûr, vous devez être à 100% dans les activités. Rien ne devra vous distraire !

Ce qui veut dire que quand vous regarderez des séries, la télé, des vidéos … vous ne pourrez pas être sur votre téléphone en train d’envoyer des messages sur Whats App à votre meilleur ami.

Non, vous devrez rester concentrés à 100%. Si vous n’êtes pas à fond dans ce que vous faites, vous manquerez beaucoup d’informations importantes.

Par exemple : regardez les premiers temps des séries et des vidéos avec les sous-titres. Quand il y aura un mot ( verbe, expression … ) que vous ne comprenez pas et qui vous semble important ajoutez-le à Anki ou à Mosalingua.

En plus, vous connaîtrez sa prononciation parce que vous l’aurez entendu, génial non !?

 

 

Comme je vous l’ai dit et redit, l’anglais n’est pas difficile du tout, dans tous les cas il est bien plus facile que le français ! À mon avis, vous aurez surtout de la peine pour :

 

  • Apprendre du vocabulaire, c’est tout à fait normal, l’anglais n’est pas votre langue maternelle, il y a certains mots qui se ressemblent d’une langue à l’autre mais pas tous.

 

  • Acquérir une bonne prononciation, c’est aussi normal, il y a des sons anglophones qu’on ne retrouve pas dans la langue de Molière.

    Vous aurez à fournir des petits et de grands efforts pour vous améliorer dans ce domaine. Un des meilleurs conseils que je puisse vous donner, est de ne surtout pas commencer par la lecture ou la grammaire et d’apprendre la phonétique.

    Pour les 2-3 premiers mois, je vous propose de vous diriger plus vers le vocabulaire, la compréhension orale et la prononciation. Ensuite, vous pourrez vous axer un peu plus sur l’écriture, la grammaire et la lecture.

    Je vous donnerai plus de détails tout au long de cet article, vous trouverez aussi des ressources et des techniques pour améliorer votre façon de parler anglais.

 

  • Comprendre ce que les autres disent, ça sera probablement une des choses les plus difficiles parce que les gens parlent vraiment vite et font beaucoup de liaisons.

    Vous retrouverez plus bas toutes les techniques et tous les conseils pour vous améliorer dans ce domaine.

 

 

 

Contrairement à ce que vous pensez, la grammaire anglaise est très simple, vous le verrez de vos propres yeux.

Les adjectifs ne s’accordent pas, les verbes au présent ne changent qu’avec les pronoms He/She/It (sauf pour le verbe être), au passé les verbes ne changent pas du tout (sauf pour le verbe être).

Il y a les verbes irréguliers mais une fois qu’on les connait il suffit juste de les réviser de temps en temps et les autres règles ne sont pas compliquées non plus.

 

 

En conclusion,

la langue de Shakespeare n’est vraiment pas difficile, un des plus gros problèmes que vous rencontrerez si vous n’utilisez pas Mosalingua sera d’apprendre un maximum de mots.

Vous trouverez plus bas une section qui concerne l’apprentissage du vocabulaire anglais, vous y trouverez quelques bonnes manière de l’apprendre.

Vous devrez aussi acquérir la meilleure prononciation possible pour que les gens ne remarquent presque pas que vous êtes francophone.

Il y a beaucoup d’avantages à avoir un bon accent, si vous devez travaillez dans un pays anglophone et que votre patron remarque que vous parlez extrêmement bien, il se dira : <<Wow, il a vraiment bossé dur pour parler anglais comme ça, je pense que c’est quelqu’un de sérieux !>>

 

 

Pour avoir le meilleur accent possible, vous pouvez faire ceci :

 

  • Regardez le plus souvent possible des vidéos, des films, des séries, la télé et écouter la radio ou des podcasts (en anglais bien sûr 😉 ).

 

  • Parlez avec des gens d’origine anglaise qui vivent près de chez vous, cela pourrait vraiment beaucoup vous aider, quand vous ferez des fautes plus ou moins graves ces gens-là pourront vous corriger.

    Comme ils vivent en France en Suisse ou en Belgique, ils savent plus ou moins les erreurs que nous faisons régulièrement en anglais. Donc, ils vous donneront sûrement des conseils pour vous améliorer dans telle ou telle matière.

 Après 3-6 mois passés à apprendre du vocabulaire et la prononciation, vous pourrez vous attaquer  à la grammaire. Vous ne devez pas attendre 3-6 mois parce que c’est compliqué … !

Au contraire, la grammaire comme je vous l’ai déjà dit est très, très, très simple !

Il faudra juste avoir de bonnes bases de vocabulaire et de prononciation avant de commencer à l’étudier.

Quand vous ferez de la grammaire, continuez aussi à regarder des séries, des films ou la télé. Continuez aussi à apprendre du vocabulaire, ne vous focalisez pas que sur la grammaire, ça va devenir lassant et vous apprécierez de moins en moins l’anglais.

 

J’aimerais vous avertir qu’il n’est pas très bien de faire de la grammaire ou de la lecture avant de connaître assez de vocabulaire et maîtriser plus ou moins bien la prononciation, sinon quand vous lirez les règles vous prononcerez automatiquement faux les mots dans votre cerveau et ça pourrait se retourner contre vous.

 

 

 Pensez bien aux deux derniers titres que vous avez lus :

<< Anglais Facile >> et << Travaillez, Travaillez, Travaillez même si c’est simple ! >>.

Je vais un peu me répéter, mais au moins je suis sûr que vous aurez bien compris 🙂 .

Parfois, les gens pensent que l’anglais c’est très simple, qu’il y a juste une ou deux choses un peu compliquées, pour l’instant je suis d’accord avec ces personnes, car c’est tout à fait vrai.

Mais le problème c’est que ces gens pensent de la manière suivante : Facile = Pas besoin de travailler.

 

Et c’est totalement faux ! Je vous explique, quand on pense que c’est trop facile on fourni moins d’effort, on se dit << Oh c’est bon j’ai pas besoin de beaucoup étudier de toute façon j’ai compris ! >> et ensuite un jour ou l’autre on finit par se casser la figure.

C’est exactement ce qui m’est arrivé en Maths cette année, au premier semestre je faisais tout le temps de bonnes notes, j’avais 5.4* de moyenne.

Maintenant, au deuxième semestre, j’ai 4.6 de moyenne ce qui fait une chute de 0.8 points ! Je peux vous dire que c’est énorme et que ça fait mal.

*Je vis en Suisse donc, les notes ne sont pas les mêmes qu’en France.

Ici, on peut faire au maximum 6 et si on a moins que 4 on est en dessous de la moyenne.

C’est la même chose en anglais, si vous pensez directement que vous allez réussir, vous n’allez que très peu étudier et au fil du temps des lacunes vont se créer.

 

Pour finir, au bout d’un certain moment, vous aurez deux choix :

 

  • Soit réparer toutes ces lacunes parce que vous aimez vraiment cette langue et que vous êtes courageux. Ça vous prendra certainement beaucoup de temps si vous avez vraiment abusé.

 

  • Soit abandonner parce qu’il y a trop de choses à revoir et que ça vous énerve rien que d’y penser. Donc, vous aurez passé peut-être 5 mois de votre vie à apprendre l’anglais pour rien.

 

Ne soyez pas bêtes, c’est logique que vous vouliez passer moins de temps à étudier, je vous comprends tout à fait, mais c’est la vie. Si on veut réussir il faut savoir se sacrifier.

Pensez qu’aucun effort n’est perdu, c’est en se donnant au maximum que l’on réussi et après l’avoir fait je peux vous promettre qu’on est vraiment heureux ! (Rappelez-vous que l’anglais = facile, anglais = facile, anglais = facile !)

Anglais Facile : Par où commencer ?

 

Mais combien de temps ???

C’est LA question que vous vous posez, et la réponse la plus dure à vous donner !

Ca dépend de plein de facteurs :

  • du temps que vous y consacrez par jour
  • de la régularité de votre travail
  • de votre motivation : plus vous êtes motivé, mieux vous apprenez
  • de votre objectif plus ou moins ambitieux
  • de la méthode que vous choisissez
  • de votre efficacité : on n’a pas tous la même vitesse !

Un exemple : vous avez fait de l’anglais pendant les 4 années de collège : soit 2h ou plus par semaine pendant 35 semaines, en 4 ans …

Ca fait au moins 280 heures d’anglais …

Et le résultat ? Vous ne saviez même pas construire une phrase !

Donc vous voyez bien que le temps passé est tout relatif !

Si vous travaillez efficacement 2 heures par jour hyper sérieusement (tout compris : vocabulaire, grammaire, vidéos, …), il vous faudra 2 mois et bien suivre la méthode que je vous décris ici.

Si vous y allez de façon moins intense, comptez 6 mois ! C’est une bonne moyenne pour apprendre une langue qui vous est déjà familière (ce n’est pas non plus du chinois, hein ?).

 

Quelle est votre motivation ?

Certains d’entre vous veulent peut-être apprendre l’anglais pour le plaisir d’apprendre … Mais c’est rare !

Il y a 2 grandes raisons qui vous poussent à vous mettre ou vous remettre à l’anglais :

  • vous en avez besoin pour votre travail
  • ou vous en avez besoin dans votre vie personnelle pour voyager, échanger avec des connaissances qui sont anglophones …

L’essentiel est que vous ayez un PROJET pour vous motiver même quand vous désespérez, et que vous ayez une ECHEANCE.

Fixez-vous une date limite à laquelle vous devrez avoir un niveau correct. Si vous n’avez pas d’échéance, vous risquez de toujours remettre à plus tard ce qui ne vous plait pas, ou d’éviter ce qui est trop dur, et vous n’allez pas vraiment progresser.

Si vous vous dites : “dans 6 mois, je vais en week-end à Londres et je veux pouvoir me faire comprendre dans les magasins et à l’hôtel“, vous avez tout ce qu’il faut : un projet, un objectif concret et une échéance.

Ce n’est pas la même quantité de travail que si vous vous dites : “dans 2 mois je dois passer le TOEIC pour mon boulot et je dois avoir au moins 700 points” et ce n’est pas la même pression sur vos épaules !

Si vous pensez : “je veux apprendre l’anglais pour le plaisir, mais je ne sais pas quand je vais me servir de cette langue, peut-être un jour”, vous risquez de vitre vous démotiver devant les difficultés, parce que vous n’avez pas de projet, pas d’objectif, et pas d’échéance … Et c’est dommage ! Construisez votre propre projet dans votre tête, et essayez de vous y tenir 🙂

Les objectifs sont différents, le rythme de travail et d’exigences le seront aussi.

Ne soyez quand même pas trop dur avec vous-même ! Ne planifiez pas un truc irréalisable qui risquerait de vous décevoir …

 

Ne travaillez pas tout seul, faites-vous accompagner

Rien de plus dur que de travailler seul … Quand vous êtes démotivé, fatigué, vous avez besoin de quelqu’un pour vous remonter le moral, pour vous encourager …

Alors vivez cette aventure à 2 ou plus !

Oui, se mettre ou se remettre à l’anglais c’est une aventure, avec des hauts et des bas, du travail, de l’acharnement, et du plaisir 🙂

Quand vous voulez vraiment vous y mettre, parlez-en autour de vous : famille, amis, il y a bien quelqu’un qui aura envie de se lancer avec vous, peu importe son niveau !

Autre solution : trouvez un partenaire d’apprentissage ! Quelqu’un qui a les mêmes motivations que vous, avec lequel vous pourrez échanger régulièrement sur vos progrès, ce sur quoi vous travaillez … Quelqu’un qui vous fera répéter vos listes de vocabulaire, les verbes irréguliers, …

Vous ne savez pas comment faire ? Il y a un article réservé à la recherche de partenaires sur le blog, et il vous suffit de déposer un commentaire sous l’article pour trouver quelqu’un :). Voici le lien : Trouver un partenaire d’apprentissage

 

Fixez-vous des objectifs par semaine

La meilleure façon de débuter est de se donner des objectifs. Bien sûr il faut qu’ils soient réalisables !

Par exemple, fixez-vous des objectifs dans chaque matière principale :

 

Vocabulaire

Grammaire

Compréhension orale / écrite

Parler

350 – 400 mots

Verbes au < > et < > + quelques irregular verbs

Comprendre une idée en général dans un texte, différencier les mots quand les gens parlent

Pouvoir se débrouiller dans une conversation de base

Après, commencez par ce qui vous semblent le plus important. Par exemple, pour comprendre un texte il vous faut connaître du vocabulaire et pouvoir conjuguer les verbes principaux verbes alors vous débuterez par cela.

Il faut vraiment aller progressivement, ça ne sert à rien de vouloir aller trop vite et de sauter des étapes. .. qui pourraient s’avérer être très importantes !

Je vous conseille aussi de faire beaucoup de recherches sur internet, vous pouvez trouvez des sites, des vidéos et tout autre contenu vraiment intéressant !

J’aimerais partager avec vous une chaîne Youtube que j’ai découvert sur Mosalingua et que je regarde régulièrement : EnglishLesson4U (ce lien mène vers les vidéos des professeurs, mais chaque prof a sa propre chaine).

On y trouve de superbes vidéos regroupant plusieurs professeurs anglophones, ils donnent des cours utiles et très bien expliqués. Youtube permet d’afficher les sous-titres ils ne sont pas tout le temps justes mais ce n’est pas si mal que ça.

Les professeurs essaient de vous expliquer les choses d’une manière simple à comprendre pour des non-anglophones. Ronnie est ma préférée, elle est drôle, elle parle d’une manière très compréhensive et nous donne des cours utiles et variés.

 

Vous pouvez commencer à regarder ces vidéos tout de suite en cliquant sur le lien ci-dessus ou attendre que vous progressiez un peu plus en anglais.

Je vous conseille d’avoir une base de 1000 mots, de connaître la plupart des verbes irréguliers et de savoir conjuguer les verbes au passé, présent et futur avant de commencer à regarder ces vidéos.

N’oubliez pas, il n’y aura rien en français, tout sera en anglais !

Ne vous inquiétez pas, apprendre les verbes irréguliers anglais ce n’est pas très compliqué si vous suivez les conseils listés ici.

Les temps en anglais ne sont pas compliqués à apprendre non plus, en trois jours vous pouvez maîtriser le passé, le présent et le futur si vous n’entrez pas trop dans les détails.

Donc, allez-y étapes par étapes, en travaillant à fond pour atteindre les meilleurs résultats possibles. Je vous rappelle qu’il est bien plus facile de faire tout juste ou de corriger directement ces fautes que de toujours attendre pour se remettre dans le droit chemin et que ces fautes deviennent de mauvaises habitudes.

Au bout d’un moment, vous aurez fait d’énormes progrès, vous les remarquerez sûrement au 4ème/5ème mois.

À partir du moment où vous connaissez suffisamment la prononciation des mots et que vous arrivez à comprendre une série, je pense que vous pouvez vous mettre à la lecture.

Ne pensez pas directement aux énormes romans hyper difficiles à lire.

Dirigez-vous plutôt vers des articles de blogs qui traitent de sujets qui vous intéressent, lisez aussi les journaux, si vous aimez le sport achetez des magazines Anglais qui en parlent etc.

Il ne faut surtout pas oublier que le plaisir doit passer avant tout (ou presque en tout cas), ça ne sert à rien de vous plonger dans la lecture d’un roman policier si vous n’aimez pas cela, ne regardez pas How i Met Your Mother si vous préférez les séries comme Lost ou Breaking Bad.

(Je ne vais pas vous lâcher ;), n’oubliez surtout pas que l’anglais c’est facile comme tout, plus vous vous mettez dans cet état d’esprit mieux ça sera)

Pour résumer,

il est vraiment important d’étudier la langue de Shakespeare ou un tout autre langue d’une manière structurée mais plaisante, variez les activités ; ne faites pas que de la grammaire ou que du vocabulaire ! Pensez à toutes ces autres choses que vous appréciez aussi.

Soyez organisé et structuré mais sans abuser non plus 😉 !

Vocabulaire comment s’y prendre !?

Le vocabulaire sera probablement une des choses les plus compliquées à assimiler vu qu’il n’y a pas forcément de logique.

Ce n’est pas comme la grammaire ou la conjugaison qui sont faites pour donner un ordre et une structure logique à la phrase.

Et oui, en fait ce ne sont que des mots et leurs traductions, parfois il y a des petites ou de grandes ressemblances avec le français ou une autre langue que vous parlez déjà et parfois ce sont des mots complètement à part qu’il faudra étudier et mémoriser.

Je vous ai parlé il y a quelques temps de Mosalingua, à mon avis c’est la meilleure application pour apprareils Apple/Android. Certes elle a un prix (pas très élevé), mais je suis le témoin en personne que ce programme fonctionne à 100% !

L’application est en constante évolution, ses créateurs font tout pour améliorer les performances du logiciel et pour nous satisfaire en tant que clients.

Il y aussi Duolingo qui peut grandement vous aider lors de votre apprentissage, je l’ai un peu utilisé, le seul problème c’est que ça devient un peu répétitif.

Ou sinon, vous pouvez très bien faire votre propre méthode d’étude de vocabulaire.

Le principe est tout bête, vous le connaissez sûrement ; on va travailler avec des cartes.

Je vais vous expliquer étape par étape comment suivre cette technique pour qu’elle donne de bons résultats.

  1. Tout d’abord, avant de commencer à faire vos propres cartes de mots, il vous faut trouver ces mots ! ( Logique, non 😉 ) ?

    Pour ce faire, vous avez plusieurs possibilités :

 

      • Étudier les mots que je propose dans les fiches de vocabulaire sur ce site.

      • Chercher sur internet : Mots en anglais, Les mots les plus utilisés en anglais, vocabulaire utile en anglais etc.

      • Acheter un glossaire anglais regroupant les mots et les expressions.

        Choisissez un qui contient de préférence la phonétique de chaque mot, si vous savez comment la lire vous saurez prononcer correctement tous les sons.

  1. Maintenant que vous avez en votre possession les mots que vous voulez apprendre, notez-les sur les petites cartes que vous avez fabriquées en coupant du papier ou que vous avez achetées déjà prêtes.

    Je vous conseille d’en écrire 10 par jour, à mon avis c’est un bon rythme. Quand vous aurez l’habitude d’étudier du vocabulaire passez à 15 mais ne dépassez jamais la limite de 20 par jour.

     

  2. Une fois qu’ils seront écrits vous pourrez commencer à les mémoriser. Commencez par lire 1 fois les mots dans l’ordre : Anglais – Français et après Français – Anglais.

    Ensuite formez un tas comprenant les mots notés précédemment et commencez à apprendre les mots.

    Pour cette phase je vous conseille d’avoir la face Français devant vous et que vous essayiez de trouver le mot de la face Anglaise.

     

  3. Il y aura des mots que vous trouverez, d’autres avec lesquels vous aurez du mal et certains que vous ne connaitrez pas du tout. Donc, il est nécessaire de vous organiser correctement pour apprendre plus facilement et rapidement le vocabulaire.

    Imaginez-vous 4 piles :

      • Parfait

        • Dans cette pile, vous poserez les mots réussis du premier coup, que vous n’avez pas eu de mal à apprendre

      • Bien

        • Dans celle-ci, vous mettrez les mots que vous avez aussi du premier coup mais que vous avez plus de mal à trouver, ou dont vous n’êtes pas sûrs que vous allez vous en souvenir

      • Pas bien

        • Dans celle-là, vous poserez plus tôt les mots que vous avez dû revoir, qui ne sont pas hypers compliqués mais qui ne sont tout de même pas évidents

      • Trop nul

        • Dans cette dernière pile, vous mettrez les mots qui vous paraissent vraiment compliqués, ceux qui vous posent des problèmes

Selon moi, après avoir créé ces tas, vous devriez réviser à cette fréquence :

        • Parfait : tous les 4 jours

        • Bien : tous les 3 jours

        • Pas bien : tous les 2 jours

        • Trop nul : tous les jours

           

Quand vous réviserez, vous devrez faire des changements car certains mots passeront de : Pas bien à Bien et de Bien à Parfait etc.

Toujours selon moi, vous devriez attendre 2 jours avant de faire passer un mot dans une autre colonne.

 

Prenons cet exemple ;

Ce lundi, j’apprends le verbe : Grimper = To climb. Je trouve trouve ce mot vraiment compliqué alors je le place dans le tas : Trop Nul.

Le lendemain, je viens le réviser et je m’en rappelle parfaitement, au lieu de le mettre dans la pile pas bien, je le laisse encore dans la pile trop nul pour le réviser le Mercredi.

 

Quand ce sera Mercredi, et si je m’en souviens encore je pourrais faire passer le verbe : To climb dans la colonne Pas Bien et 2 jours après dans la pile Bien etc.

 

Voici un exemple de carte que vous pouvez créer, cette fois-ci c’est avec une image, mais vous pouvez très bien juste écrire le mot :

Rappelez-vous, ça ne sert à rien de vouloir aller trop vite, vous allez brûler des étapes très importantes et par la suite vous ne vous rappellerez plus de ce mot-ci et de cette règle-là.

Il vaut mieux prendre du temps et faire les choses correctement !

Par contre, s’il y a un mot qui était dans parfait mais que vous avez oublié, vous devrez directement le faire descendre dans bien ou pas bien.

Quand vous aurez un bon niveau d’anglais et que vous le pratiquerez tous les jours, vous oublierez de moins en moins les mots parce que vous les lirez et entendrez beaucoup plus souvent que maintenant.

Logiquement si vous les entendez, lisez et utilisez plus, vous les oublierez beaucoup moins.

(Je sais je suis peut-être hors sujet, mais je vous rappelle juste que l’anglais c’est simple, c’est facile, ça s’apprend rapidement. Bref, bonne lecture !)

Cette méthode n’est pas mal du tout, mais le problème c’est que vous perdez votre temps à écrire chaque mot/expression, vous dépensez du papier, vous n’avez pas tout le temps le bon accent et ce n’est pas pratique du tout ; vous ne pouvez pas sortir 300 cartes dans un train, bus … au risque de toutes les perdre.

 

Compréhension orale en anglais, comment faire ?

 

Si on apprend une nouvelle langue et qu’on ne comprend pas les personnes avec qui on parle … C’est un peu embêtant !

Il y a un petit problème en anglais et presque dans toutes les langues, c’est que les gens parlent très vite et il peut y avoir beaucoup de liaisons.

 

Il y aussi beaucoup d’accents différents en fonction du pays dans lequel vous êtes, je trouve que l’accent américain est l’un des plus simples à comprendre, ce n’est qu’un avis personnel.

 

Je vous donne un exemple pour les liaisons. En français, quand nous voulons demander un café noir on dit :

<<J’aimerais un café noir s’il vous plaît.>> ce qui donne en anglais <ck coffee please.>>.

 

Comme vous le voyez j’ai mis le << ck >> et le << c >> en avant, le but de cette mise en avant est de vous faire comprendre que le son [k]* se répète deux fois.

Une chose que vous devez savoir est que les anglais ne diront pas <> en faisant une pose entre les deux sons, mais ils diront plutôt <>.

*[k] = est l’écriture du son <<c, k, q>> en phonétique ; canard, kilo, quarantaine, calories …

 

 

Ces petites liaisons de rien du tout pourront parfois réellement vous compliquer la tâche pour comprendre ce que les autres disent.

Les séries/films (Je vous le rappelle : l’anglais c’est facile !)

 

Je vous l’ai dit et redit, les séries et les films sont des armes redoutables pour apprendre la fabuleuse langue de notre vieil ami Shakespeare. J’ai déjà entendu des témoignages de gens qui avaient appris une nouvelle langue en regardant seulement la télé, des films et des séries !

Et je les crois, car c’est vraiment possible à mon avis, au début on commence avec des sous-titres en français, puis en anglais et pour finir sans rien juste la scène et le son !

 

Bien évidemment, il y a toujours une lacune par ci et une autre par là, mais ce sont quand même des résultats impressionnants quand on se dit qu’on peut le faire en restant seulement devant un écran !

Donc, pour l’instant jetez un coup d’œil à cette section qui regroupe la plupart des techniques à adopter pour bien apprendre les langues à travers un écran.

 

Allez-y doucement, surtout si vous ne comprenez encore rien en anglais. Par exemple, si vous regardez une série qui a beaucoup de saisons (5 et +), regardez la première sous-titrée en français, la deuxième et troisième sous-titrée en anglais et les autres sans sous-titres.

Si vous regardez une série comportant peu de saisons ( 3 par exemple ), regardez la première sous-titrée en français, la deuxième avec les sous-titres anglais et la troisième sans sous-titres.

 

Le but de cette technique est de pouvoir évoluer dans les autres matières en même temps, pour que vous puissiez mieux comprendre les épisodes par la suite.

Par exemple, si vous regardez une saison par mois, vous avez le temps d’évoluer en vocabulaire et donc, vous comprendrez de mieux en mieux ce que vous entendez.

 

Différenciez les mots au lieu de les comprendre, si vous arrivez à distinguer les différents mots vous êtes des génies !

Et oui ! C’est sûrement la phase la plus compliquée, franchement si vous distinguez les mots vous avez déjà franchi un énorme cap !

Pour vous le plus important pour l’instant c’est d’apprendre du vocabulaire mais aussi de le comprendre dans une situation de la vie réelle et si vous le comprenez déjà en regardant des séries, des films ou la télé vous avez déjà fait la moitié du chemin !

 

Une fois que vous commencerez à bien entendre et bien distinguer les mots, il ne vous restera plus qu’à apprendre du vocabulaire !

Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais ne vous inquiétez pas, ça sera probablement plus simple car vous aurez peut-être déjà entendu ces mots lorsque vous regardiez un épisode ou un reportage.

Parlons un peu des films, à mon avis regarder des films ou des séries revient au même, c’est juste que l’un est beaucoup plus long que l’autre.

Et cette longueur peut causer l’ennui, déjà que des fois en français c’est un peu compliqué de tenir tout un film en restant concentré alors imaginez en anglais !

Et puis avec un film vous n’avez pas le temps de vous habituer aux accents, aux tics de langage des personnages. Avec une série, oui !

 Du coup, je pense qu’il est préférable de regarder un film ayant plusieurs tomes ; Harry Potter, Twilight, Le seigneur des anneaux …

À mon avis, je trouve que c’est mieux parce que vous pouvez évaluer votre progression.

Par exemple :

Harry Potter

Film 1

Film 2

Film 3

Film 4

Film 5

Film 6

Film 7 (1er partie)

Film 7 (2ème partie)

 

Rien compris

Un peu compris

Un peu compris

J’ai mieux compris

Encore mieux

Pas d’évolution depuis le film 5

Presque tout compris

Wahou je suis presque bilingue;)

 

Quand vous regarderez des films je vous conseille de suivre ces quatre étapes :

 

  • En tout premier, regardez un bout en français, ça vous servira à bien comprendre le début de l’histoire. Faites ceci durant le 1/5 du film.

  • Après, vous pouvez activer les sous-titres français et régler la langue audio en anglais. Faites ceci durant un autre 1/5 du film.

  • Ensuite, activez les sous-titres anglais en ayant toujours l’audio en anglais. Faites ceci durant 2/5 du film.

  • Pour finir, enlever tous les sous-titres et regardez seulement en anglais. Faite ceci durant le dernier 1/5 du film.

 

<< Mais pourquoi ne pas regardez le premier film simplement sous-titré en français, le deuxième avec les sous-titres anglais etc. ? >>

Pour la même raison que je préfère regarder des séries, c’est trop Loooong ! Imaginez-vous en train de regarder pendant 1h30 un truck que vous ne comprenez pas, ça serait énervant !

Et l’anglais deviendrait plus une obligation qu’un plaisir !  (Je vous rappelle encore que l’anglais c’est facile)

 

Tandis que si votre film dure 2h00, mais que vous changez un peu ça ne sera pas aussi énervant.

Cela ferait : 24 minutes en français, 24 minutes en anglais sous-titré français, 48 minutes avec les sous-titres anglais et finalement 24 minutes sans sous-titres.

Beaucoup moins fatiguant non !? Vous pouvez même le faire en plusieurs jours.

 

Les podcasts

 

*Petite information pour les gens qui ne savent pas ce qu’est un podcast :

Le podcast est comme une vidéo sauf que vous avez juste le son, c’est la même chose qu’écouter la radio. Il y en a certains qui parlent de l’actualité, certains qui se focalisent vraiment sur l’apprentissage de la langue anglaise, et d’autres sujets très variés.

 

Écouter des podcasts est un très bon moyen pour apprendre l’anglais (ou une toute autre langue) quand on bouge. On a juste à brancher les écouteurs, enfiler les baskets et on peut aller courir tranquillement ou aller promener son chien en apprenant l’anglais en même temps.

Personnellement, je vous conseille de les écouter à la fin de votre apprentissage. Je ne dis pas ça en rapport avec la difficulté, mais je trouve que les podcasts nous servent plus à ne pas oublier ce que l’on a appris.

 

C’est comme une sorte de rappel, car on peut les écouter vraiment partout à n’importe quel moment, donc on peut pratiquer la langue apprise sans faire beaucoup d’efforts.

Et justement, quand on les écoute, on entend des mots que on allait peut-être oublier si on ne les avait pas entendus.

Voici quelques liens, je vous laisse les visiter vous trouverez sûrement la ou les perle/s rare/s :

 

Les vidéos

 

Les vidéos, tout comme les séries, les films et les podcasts, sont de merveilleuses ressources pour étudier une langue étrangère. La vidéo est exceptionnelle, grâce à elle on peut apprendre des tas et des tas de choses sans se lasser.

En effet, une vidéo ce n’est jamais très long, je dirai au grand maximum 15 minutes. Bon, ça dépend aussi du type de vidéos que vous visionnez, mais normalement on aime bien regardez des vidéos qui font 5–10 minutes.

 

Normalement, en 5-10 minutes vous n’avez pas le temps de vous déconcentrer, vous êtes beaucoup plus attentifs et vous apprennez de nouvelles choses que vous ne saviez pas.

EnglishLesson4U, dont j’ai parlé un peu plus haut, est la seule chaîne Youtube de qualité que j’ai vue et que je connaisse jusqu’à maintenant (en dehors de celle d’IspeakSpokeSpoken!).

Souvenez-vous que vous n’êtes pas obligés de regarder seulement des vidéos qui concernent l’apprentissage de l’anglais.

Vous pouvez très bien regarder des vidéos sur un sujet qui vous passionne de votre choix.

Bien sûr faites-le seulement si vous aimez ce type de vidéo, je vous l’ai déjà dit apprendre l’anglais doit être un plaisir avant tout.

Après un certain moment, vous serez habitués à l’accent et vous vous direz : << Wahou l’anglais c’est vraiment facile au bout de 8* vidéos je commence à comprendre de mieux en mieux ce qu’ils disent !! >>

J’ai dit 8 mais ça peut très bien être 20 ou 5 ou n’importe quel autre chiffre.

Et à ce moment là, vous serez fier de vous, ce qui vous donnera envie de progresser encore plus.

Les musiques

 

Dites-mois, qui n’aime pas la musique anglaise !? Que ce soit Michael Jackson, Beatles, Queen, Police, Rolling Stones, Elvis Presley etc.

 

Il y en a pour tous les goûts ! Et justement il faut en profiter car, on peut vraiment s’améliorer en écoutant de la musique.

La chanson peut nous aider à nous améliorer dans diverses parties de la langue de Shakespeare :

 

 

  • La Compréhension Orale :
  • La musique peut vraiment vous aider ; tout va plus vite et dans un rythme. Donc, si vous arrivez à comprendre une musique, il n’y aura certainement pas de problème pour que vous suiviez une conversation normale.

    Selon moi, et je suis sûr que beaucoup de gens pensent la même chose, si vous comprenez ce qu’un chanteur dit dans une musique sans n’avoir jamais lu les paroles, c’est que vous avez atteint un des derniers caps de votre apprentissage.

    Je pense sincèrement que c’est une des choses les plus compliquées ; le chanteur chante vite, il y a un rythme différent de d’habitude, il y a des instruments, la grammaire n’est pas tout le temps correcte, etc.

    Dès que vous aurez franchi ce cap, vous n’aurez plus à douter de vos capacités, je peux vous l’assurer.

 

  • La Prononciation :
  • Quand nous chantons une chanson en anglais, nous essayons au maximum de ressembler au chanteur qui a un accent juste vu qu’il pratique l’anglais depuis tout petit.

    Alors,  vous allez d’abord chercher les paroles sur internet, après vous écoutez une fois la musique en lisant les paroles et pour finir vous chantez avec les paroles sous les yeux.

    Et c’est très bien car, sans le vouloir et le savoir vous allez automatiquement avoir une prononciation presque correcte. Je vous conseille de vous enregistrer et de retenir les mots/phrases que vous n’arrivez à dire correctement.

    Ensuite, écoutez et répétez ces sons sans cesse jusqu’à bien les prononcer.

 

  • Le Vocabulaire :
  • Il y a un exercice que j’aimais particulièrement faire quand j’apprenais l’anglais, c’était de lire les paroles des musiques et repérer tous les mots/expressions que je connaissais.

    À partir de ces mots, j’essayais de comprendre toute la phrase et si je n’arrivais pas j’allais chercher sur Google Traduction ou Reverso la signification des autres mots qui me posaient problème.

    J’appréciais réellement cet exercice. En plus d’apprendre du vocabulaire et d’avoir la prononciation grâce à la chanson, on peut voir tous les mots qu’on connaît déjà, ce qui peut être aussi très motivant.

 

  • Parler comme des natifs :
  • En écoutant des chansons, vous apprendrez des expressions et des mots utilisés dans la vie courante, entre amis, en famille …

    Quand on apprend une langue il faut savoir étudier tous ces aspects, il ne faut pas que se tourner vers la grammaire. Bien sûr parler un anglais juste est très important mais il ne faut pas en abuser non plus.

    En français nous faisons aussi plusieurs fautes quand nous parlons même si nous savons que ce sont des fautes.

    On doit pouvoir réussir à parler avec les autres gens en utilisant les mêmes expressions qu’eux, en faisant les mêmes fautes que tout le monde fait, le but étant qu’ils ne voient pas que vous avez appris l’anglais.

    Par contre, quand vous passez un entretien, n’hésitez pas à montrer le meilleur de vous en ce qui concerne la langue anglaise, vous ne devez surtout pas utiliser du langage trop familier à ce moment-là. (De quoi devez-vous vous souvenir ? Ah oui, vous devez absolument savoir que l’anglais c’est facile !)

 

Retenez ceci : comprendre les autres personnes en anglais ou en une autre langue peut s’avérer parfois très compliqué.

Il y a plusieurs moyens pour remédier à cela : vous pouvez regardez vos séries préférées en anglais, d’abord avec les sous-titres français ensuite, avec les sous-titres anglais et pour finir sans aucun sous-titres.

C’est une très bonne manière pour progresser car, vous vous faites plaisir en regardant des scènes que vous appréciez et que vous trouvez drôles. Ce n’est pas trop énervant, en général un épisode ne dure que 20 minutes.

 

Et rappelez-vous, vous ne progresserez pas qu’en compréhension orale, mais aussi en vocabulaire et en prononciation, d’une pierre trois coups !

Il y aussi les podcasts et les vidéos qui sont là pour vous aider, ceux-ci sont plus courts et plus pratiques car on peut les écouter/regarder sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Je trouve que cette approche peut vraiment donner des résultats et qu’il faudrait plutôt l’utiliser en fin d’apprentissage pour ne pas oublier ce que vous avez appris auparavant.

La musique est un bon outil que vous pouvez utiliser à partir de deux à trois mois d’apprentissage (ou avant si vous le voulez). En premier, elle vous aidera surtout pour étudier la prononciation et le vocabulaire.

Quand ça fera un an que vous étudiez l’anglais, essayez d’écouter des musiques en vous concentrant et si vous comprenez une bonne partie des paroles c’est que vous avez déjà beaucoup progressé mais qu’il vous reste encore un tout petit peu de chemin à faire.

Parler en anglais : facile ou pas ?

 

Parler anglais avec un bon accent sera un des plus grands obstacles auxquels vous devrez faire face un jour ou l’autre.

Si vous travaillez correctement dès le début, vous ne devriez pas trop avoir de problèmes. Quand je vous dit qu’il faut travailler correctement, je veux insinuer qu’il ne faut pas commencer par la grammaire ou la lecture.

 

Je vous l’ai dit plus haut, mais je vais encore et encore me répéter ; ne le faites pas !

Si vous le faites, vous aurez de mauvaises habitudes qu’il sera difficile d’oublier, ça vous fera du travail en plus. Ne vous compliquez pas la vie, sinon vous devrez faire des heures supplémentaires 😉 .

Rachel’s English

Rachel’s English est une des meilleures chaînes Youtube pour apprendre la prononciation de l’anglais américain.

Rachel sait vraiment bien expliquer comment reproduire le son d’une lettre ou d’une syllabe. Elle fait aussi part de petits conseils pour parler un peu plus à << l’américaine >>.

J’apprécie vraiment ce qu’elle fait, car elle parle à un bon rythme pour que tout le monde puisse la comprendre, elle explique tout très clairement et en utilisant un vocabulaire simple.

 

Se parler à soi-même

C’est vraiment tout simple, mais peu de personnes y pensent, le concept étant de tout bêtement se parler à soi-même.

Vous n’êtes même pas obligés de dire un mot, vous pouvez vous parlez à vous-même dans votre tête.

Bon, j’avoue que c’est tout de même mieux de parler à voix haute pour acquérir une meilleure prononciation et pour avoir plus d’aisance par la suite.

Ce qui est génial avec cette technique, c’est que vous progressez énormément et que vous entraînez à chaque fois tout le vocabulaire que vous avez appris. (N’oubliez pas, vous devez pensez : anglais facile, anglais facile, anglais facile… 🙂 )

Vous pouvez, par exemple, vous raconter votre journée :

I woke up at 06:15, I had a tasty breakfast and I went to my office by train. I didn’t get back home because I had to stay in Paris, then I ate a delicious Indian meal with some friends.

I came back home at 17:30 because I missed the train, I had been waiting for thirty (30) minutes at the train station and moreover, my iPhone hadn’t any battery anymore.

Traduction : Je me suis réveillé à 06:15, j’ai pris un petit déjeuner savoureux et je suis allé à mon bureau.  Je ne suis pas retourné à la maison parce que je devais rester à Paris, alors j’ai mangé un délicieux repas indien avec quelques amis.

Je suis revenu à la maison à 17 :30 parce que j’ai raté le train, j’ai du attendre pendant trente (30) minutes à la gare et en plus mon iPhone n’avait plus de batterie.”

guide-apprendre-anglais-facilement

 

Bien sûr, vous n’êtes pas obligés de faire une description comme celle-ci, vous commencerez par des phrases simples, vous ferez probablement de petites erreurs, mais ce n’est pas grave du tout.

Les fautes de prononciation sont gênantes parce qu’elles deviennent de mauvaises habitudes, tandis que les erreurs que vous ferez en construisant des phrases vous aideront à vous améliorer.

Vous pouvez dire d’autres choses, quand vous êtes sur le point de faire une action dites-le à voix haute :

I am going to take a shower. = Je vais prendre une douche

De cette manière vous allez vraiment vous améliorer en anglais et vous serez plus fluide lors de conversations. Essayez de parler au maximum, c’est très, très, très important ; plus vous le ferez plus vous serez fluide pendant vos conversations.

Osez parler aux autres

C’est comme se parler à soi-même, mais en mieux !

En effet, si vous trouvez des gens qui sont de langue maternelle anglaise et que vous sympathisez avec eux, vous pourrez faire d’énooooormes progrès !

Quand vous parlerez aux autres personnes, ils pourront vous corriger quand vous ferez de graves erreurs. Dites-leur de ne pas tout corriger non plus, c’est tout à fait normal de faire des fautes au début.

Ils pourront aussi vous donner des cours de prononciation, ils savent eux-mêmes comment prononcer exactement tel ou tel son.

Trouvez des gens avec qui vous avez un bon feeling comme ça, vous pourrez peut-être devenir de bons amis, en tissant des liens vous oserez parler encore plus.

Ne discutez pas tout le temps d’un seul sujet, diversifiez au plus la conversation, parlez un peu de l’actualité, de la télé, de ce qui vous intéresse tous.

Il faut vraiment que vos discussions soient variées pour que vous puissiez exercer au maximum votre vocabulaire.

Quand vous écouterez ce que l’autre dit, ne l’interrompez pas à chaque fois que vous ne comprenez pas un mot, essayez de vous adapter à la conversation et d’assimiler au mieux les mots.

Par contre, si vous ne comprenez pas un mot qui vous semble essentiel pour comprendre le reste de la phrase, osez demander ; vous êtes là pour apprendre n’oubliez pas !

N’ayez pas peur de vous trompez, sinon vous ne progresserez jamais ! C’est tout à fait normal de faire des erreurs et personne ne vous en voudra.

Beaucoup d’entre vous ont honte de faire des fautes devant les autres, mais n’oubliez pas que quand vous étiez petits, vous faisiez des tas de fautes en français.

C’est un processus normal ; au début, on commence par de grandes fautes, ensuite, on s’améliore de plus en plus en apprenant la grammaire, en regardant des séries, en lisant beaucoup.

Pour finir, on ne fait presque pas d’erreur ou des erreurs que tout le monde fait sans remarquer.

Grammaire, je parie que vous arriverez !

Elle nous fait peur à tous, mais en anglais, elle est pourtant bien inoffensive.

Mais de qui suis-je en train de parler ? … La Grammaire !

Vous vous souvenez de toutes ces heures à travailler la grammaire française à l’école ? C’était horrible, j’en tremble encore rien que d’y penser.

En anglais, c’est totalement différent, il y a quelques règles qui peuvent sortir du lot et vous mettre des bâtons dans les roues, mais sinon tout ira merveilleusement bien.

Vous ne me croyez pas ? Et pourtant, c’est vrai. Contrairement à nous, les Anglais n’aiment pas trop se compliquer la vie. Pour dominer cette matière de la langue, il vous faudra à peu près 6 mois si vous bossez correctement tous les jours.

6 mois !? Mais c’est énorme, non ?

Non pas vraiment, durant ces 6 mois, vous consacrerez à peine 30 minutes à la grammaire par jour et le reste de votre temps, vous pourrez faire du vocabulaire, commencer à écrire, regarder des séries, écouter des podcasts durant vos trajets …

Ça peut attendre !

Comme je vous l’ai répété et encore répété au fil de ce texte, la grammaire ne doit pas être le centre de vos préoccupations !

Pourquoi devriez-vous vous inquiétez à propos d’un truc simple ?

Si je me souviens bien, je vous ai dit que vous pouviez attendre 6 mois avant de commencer la grammaire. C’est vrai, mais si vous voulez vous pouvez toujours attendre un peu plus pour encore vous améliorer en vocabulaire et en prononciation.

Bon, il ne faut pas attendre la semaine des quatre jeudis, mais faites passer les choses principales en premier :

  1. Le vocabulaire : Vous devez vraiment vous concentrer au maximum sur cette partie, acquérir le maximum de vocabulaire sera compliqué (encore plus si vous n’utilisez pas Mosalingua).

    Une fois que vous aurez assimilé des centaines de mots vous pourrez vous lancer dans la grammaire.

  2. La compréhension orale : Ce sera déjà plus simple, mais ça ne veut pas dire que ce sera facile !

    En effet, il faut savoir s’habituer aux accents différents, distinguer les mots quand les gens parlent vite et il faudrait éviter de demander aux gens de trop se répéter.

    La compréhension orale est aussi une étape cruciale avant de commencer à étudier la grammaire.

  3. La prononciation : Si vous voulez vous faire comprendre et passer pour quelqu’un de sérieux, vous êtes obligé d’avoir une bonne prononciation.

    Je ne dis pas que vous devez parler exactement comme un Américain, ceci est très compliqué voir presque impossible si on ne part pas quelque temps, mais essayez de prononcer au mieux chaque son.

  4. Vous ne pouvez pas travailler ces 4 thèmes séparément, vous devez faire un mélange de ces matières et les pratiquer tous les jours ; même quand vous apprendrez la grammaire !

Une fois que vous aurez maîtrisé les 3 matières ci-dessus vous aurez fait le 75% du travail et vous pourrez débuter dans la grammaire calmement. (L’anglais c’est quoi ? Mmmmm l’anglais c’est simple !)

N’oubliez pas qu’en pratiquant tous les jours l’anglais, vous apprendrez aussi beaucoup de grammaire et tout ça naturellement !

Lire, une grande aide

Quand vous aurez commencé la grammaire, vous pourrez aussi commencer à lire.

Et oui finalement, comme vous aurez acquis du vocabulaire et que vous serez assez bons en prononciation il n’y aura plus aucun problème.

La lecture vous aidera dans presque tous les domaines de la langue, mais vous devez distinguer deux types de lecture :

  • Analyse : Cette lecture-ci vous aidera vraiment à progresser dans la langue, ce sont le plus souvent de petits textes.

    Comme ils sont courts, vous pourrez observer chaque phrase et analyser leurs structures.

    Je n’aime pas trop ce genre de texte, j’en ai pas fait beaucoup et je vous le déconseille parce que ce sont des activités trop scolaires. Bref, des choses qu’on n’aime pas faire !

  • Plaisir : Cette lecture-là est bien meilleure, vous vous améliorerez sans le remarquer.

    Quand vous lisez, les structures des phrases entront toutes seules dans votre tête, vous découvrez comment mieux formuler des phrases à l’écrit et aussi à l’oral.

    Vous vous rappelez aussi de l’orthographe des mots et aussi des synonymes. Quand vous ne comprenez pas un mot n’hésitez pas à le noter sur une feuille où vous notez tous les mots incompris et à la fin du texte/livre cherchez leurs traductions et ajoutez-les à votre liste de vocabulaire connu.

Lire vous aide aussi en grammaire naturellement. Car les phrases écrites sont forcément justes et vous les analysez sans vous rendre compte et ensuite, vous êtes capables de reformuler des phrases du même type.

Je pense vraiment que lire en anglais peut vous apporter beaucoup de bénéfices, autant en grammaire que dans d’autres matières, mais faites-le après avoir travaillé le vocabulaire, la compréhension orale et la prononciation. Chaque chose en son temps !

Murhpy, un must !

English Grammar in Use de Raymond Murphy est LE livre à avoir quand on parle de grammaire anglaise.

Ce livre est juste génial, la grammaire y est très bien expliquée, avec des phrases exemples et beaucoup d’exercices.

 

english grammar in useCe livre est très bien fait ; il y a une page où la grammaire est expliquée (la page gauche) et une page où il n’y a que des exercices (la page droite).

Les règles sont à chaque fois très bien expliquées : vocabulaire simple, phrases courtes, exemples avec des phrases etc.

Le livre est bien organisé, il y a plus ou moins des <<thèmes>>, les premières pages traitent des temps en anglais, après on parle de la voix passive, etc.

Je vous recommande ce livre, vous pourrez apprendre une nouvelle règle de grammaire par jour sans aucun problème, il est parfait pour les intermédiaires mais il convient très bien aux débutants.

[/pane]

[pane title=”Les 10 commandements pour réussir”]

Les 10 commandements pour réussir

  1. Travaillez à 100% même quand c’est simple

  2. Commencez par le vocabulaire et la compréhension orale

  3. Exercez-vous à la prononciation dès le début pour ne pas devoir corriger vos erreurs par la suite

  4. Osez parler avec des anglophones

  5. Une fois la prononciation assez bien maîtrisée, vous pouvez apprendre la grammaire

  6. Lisez beaucoup pour apprendre plus de vocabulaire et améliorer votre grammaire

  7. Si vous ne connaissez pas un mot, notez-le et cherchez toujours sa prononciation et son sens

  8. N’abandonnez surtout pas vers la fin, c’est la dernière ligne droite !

  9. Reprenez tout ce que vous avez appris pendant un mois, révisez les règles que vous n’avez pas bien comprises etc.

  10. Continuez à travailler votre anglais même si vous le maitrisez presque parfaitement, écoutez des podcasts, regardez des films, lisez des livres, faites un peu de grammaire, n’oubliez pas de révisez votre vocabulaire.

 

D’autres conseils pour apprendre l’anglais :

13 commentairesLaisser un commentaire

Laisser un commentaire ou poser une question

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *

0