Kit
complet

Kit complet

Télécharger le kit pour apprendre à parler anglais.

Télécharger le kit pour apprendre à parler anglais.

37 pages illustrées. Gratuit.
Disponible immédiatement.

Adresse e-mail non valide

Les principales difficultés de la grammaire en anglais

Mis à jour le

Maîtriser une langue telle que l’anglais, ce n’est pas forcément la parler en ne commettant jamais aucune erreur. Cependant, certaines expressions, conjugaisons et formes grammaticales sont tellement courantes qu’il est essentiel de corriger toute faute dès le début. C’est la raison d’être de notre inventaire des principales difficultés de la grammaire en anglais !

Les erreurs de débutants

À l’oral comme à l’écrit, certaines erreurs sont impardonnables : raison de plus pour les réviser et les retenir une bonne fois pour toutes !

Ne pas accorder les adjectifs anglais

La règle est simple : les adjectifs ne s’accordent jamais en anglais.

Exemple

CORRECT : Her shoes are green.

→ Ses chaussures sont vertes.

INCORRECT : Her shoes are greens.

Ajouter la lettre S à la 3ème personne du singulier au présent

En anglais, la conjugaison au présent de la 3ème personne du singulier varie des autres formes, puisqu’on y ajoute la lettre S.

Exemple

CORRECT : I drive him home very often but he never drives me home.

→ Je le ramène souvent à la maison mais il ne me ramène jamais.

INCORRECT : I drive him home very often but he never drive me home.

Avec l’auxiliaire do, on ajoute les lettres -ES pour la 3ème personne du singulier au présent.

CORRECT : I don’t ski but my brother does.

→ Je ne skie pas, mais mon frère, si.

INCORRECT : I don’t ski but my brother do.

Aux temps continus et perfect du présent, les auxiliaires be et have changent également de forme à la 3ème personne du singulier.

CORRECT : He has visited Paris.

→ Il a visité Paris.

INCORRECT : He have visited Paris.

Mais attention : cette règle ne s’applique pas aux modaux (will, can, could, would, should, must…) qui, dans la grande majorité des cas, sont invariables !

CORRECT : She will speak Japanese.

→ Elle parlera japonais.

INCORRECT : She wills speak Japanese.

Utiliser à bon escient l’apostrophe S pour la possession

Également appelée “génitif saxon”, la combinaison apostrophe + lettre S marque la possession, mais est parfois abusivement employée. D’une manière générale, le cas possessif est réservé aux humains.

Exemple

CORRECT : This is Bill’s car.

→ C’est la voiture de Bill.

S’il y a 2 possesseurs ou plus, on ne met l’apostrophe S que sur le dernier.

Exemple

CORRECT : We’re going to Tim and Sarah’s wedding.

→ Nous allons au mariage de Tim et Sarah.

INCORRECT : We’re going to Tim’s and Sarah’s wedding.

Si le possesseur termine par la lettre S, on peut, au choix :

  • ajouter la lettre S après l’apostrophe
  • mettre uniquement une apostrophe

Exemple

CORRECT : I loved Thomas’s novel.

CORRECT : I loved Thomas’ novel.

→ J’ai adoré le roman de Thomas.

Pour les jours, les mois et tout le champ lexical des moments de la journée, on utilisera aussi le génitif saxon.

Exemple

CORRECT : Wednesday’s party was awesome!

→ La fête de mercredi déchirait !

INCORRECT : The party of Wednesday was awesome!

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : la possession en anglais !

Les erreurs de débutants en anglais

Les erreurs liées aux déterminants anglais

Qu’ils soient articles ou adjectifs possessifs, démonstratifs ou encore indéfinis, les déterminants peuvent poser bien des problèmes aux anglophones en devenir. Petit point sur a, the, this et consorts !

Utiliser correctement les articles a et an

En anglais, a et an sont des articles indéfinis singuliers : ils correspondent aux “un” et “une” français. On les emploie pour faire référence à un élément non spécifié.

Exemple

CORRECT : There is a banana on the table.

→ Il y a une banane sur la table.

Mais au pluriel, la langue anglaise n’utilise pas d’article indéfini. Autrement dit, il n’existe pas d’équivalents pour le “des” français.

Exemple

CORRECT : There are ⦸ bananas on the table.

→ Il y a des bananes sur la table.

En anglais, on emploie toujours l’article a ou an devant un métier (contrairement au français).

Exemple

CORRECT : She is a teacher.

→ Elle est professeur.

INCORRECT : She is ⦸ teacher.

Utiliser correctement l’article the

The est un article défini singulier ou pluriel. Il correspond aux “le”, “la” ou “les” français. On l’emploie pour faire référence à quelque chose de spécifique.

Exemple

CORRECT : The banana is on the table.

→ La banane est sur la table.

Mais attention ! On ne peut pas mettre the devant tous les noms, à commencer par :

  • les endroits publics
  • les saisons

Exemple

CORRECT : I love ⦸ summer because I don’t have to go to ⦸ school.

→ J’adore l’été car je n’ai pas besoin d’aller à l’école.

INCORRECT : I love the summer because I don’t have to go to the school.

Pour les noms indénombrables et les termes génériques qui renvoient à un ensemble (water, art, music…), on n’emploie pas non plus l’article the.

Exemple

CORRECT : I love ⦸ music.

→ J’adore la musique.

INCORRECT : I love the music.

Mais attention : un même mot peut être générique dans un cas et spécifique dans un autre !

Exemple

CORRECT : Can you turn the music down, please?

→ Peux-tu baisser le volume de la musique, s’il te plait ?

INCORRECT : Can you turn ⦸ music down, please?

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : choisir entre a, an ou the !

Distinguer les pronoms démonstratifs this, that, these et those

This et that sont des pronoms démonstratifs. On les emploie pour désigner des personnes ou des objets que l’on peut voir. En français, ils correspondent à “ci” et “ça”, “ceci” et “cela”, ou encore “voici” et “voilà”. Généralement, that est une alternative à this.

Exemple

CORRECT : This pen is red and that one is blue.

→ Ce stylo est rouge et celui-là est bleu.

These est le pluriel de this, tandis que those est le pluriel de that.

Exemple

CORRECT : These books seem interesting but those ones seem quite boring.

→ Ces livres-ci semblent intéressants mais ceux-là ont l’air relativement ennuyeux.

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : les démonstratifs en anglais !

Les mots ou groupes de mots qui se prononcent de la même manière

En français, les mots “sot”, “saut”, “sceau” et “seau” sont des homophones, c’est-à-dire qu’ils se prononcent de la même manière, même s’ils ne veulent pas du tout dire la même chose. En la matière, la langue anglaise a aussi ses pièges !

Distinguer you’re et your

You’re est la contraction de you are : il s’agit du verbe être (to be) à la 2ème personne du singulier ou du pluriel.

Exemple

CORRECT : You’re so selfish!

→ Tu es si égoïste !

INCORRECT : Your so selfish!

Your est un adjectif possessif qui correspond aux “ton”, “ta”, “tes”, “votre” ou “vos” français.

Exemple

CORRECT : Where are your keys?

→ Où sont tes clés ?

INCORRECT : Where are you’re keys?

Distinguer they’re, their et there

They’re est la contraction de they are : il s’agit du verbe être (to be) à la 3ème personne du pluriel.

Exemple

CORRECT : They’re playing cricket.

→ Ils sont en train de jouer au cricket.

INCORRECT : Their playing cricket.

Their est un adjectif possessif qui correspond aux “leur” ou “leurs” français.

Exemple

CORRECT : Their package has arrived.

→ Leur colis est arrivé.

INCORRECT : They’re package has arrived.

Il existe un 3ème homophone : there, qui est un adverbe de lieu correspondant aux “là” ou “là-bas” français.

Exemple

CORRECT : I will be waiting there.

→ J’attendrai là-bas.

INCORRECT : I will be waiting their.

On emploie aussi there avec le verbe être pour signifier que quelque chose existe : ce sont les “il y a” ou “il y avait” français.

Exemple

CORRECT : There is a car parked in front of the house.

→ Il y a une voiture garée devant la maison.

Les groupes de mots homophones en anglais

Les adverbes, adjectifs et autres éléments grammaticaux à ne plus confondre

Quelle est la différence entre much et many ? Entre no et none ? Entre still et always ? Récapitulatif !

Différencier much, many, a few et a little

Pour comprendre quand utiliser les uns et quand employer les autres, il faut distinguer :

  • les noms dénombrables : ce sont ceux qui peuvent être comptabilisés (le mot car, par exemple, puisqu’on peut dire one car, two cars, etc.)
  • les noms indénombrables : ce sont ceux qui doivent être accompagnés d’une unité de mesure ou de quantification pour en connaître la quantité (le mot milk, par exemple, puisqu’on dira one glass of milk mais pas one milk)

Many et much correspondent tous les 2 au mot français “beaucoup” mais :

  • many s’emploie exclusivement avec les noms dénombrables
  • much s’emploie exclusivement avec les noms indénombrables

Exemple

CORRECT : There are many books in this library!

→ Il y a beaucoup de livres dans cette bibliothèque !

INCORRECT : There are much books in this library!

mais

CORRECT : There isn’t much coffee left…

→ Il ne reste pas beaucoup de café.

INCORRECT : There isn’t many coffee left…

Pour exprimer une quantité faible :

  • a few s’emploie exclusivement avec les noms dénombrables
  • a little s’emploie exclusivement avec les noms indénombrables

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : few et little !

Exemple

CORRECT : I have a few very good friends.

→ J’ai quelques bons amis.

INCORRECT : I have a little very good friends.

mais

CORRECT : Bill saves a little money every month.

→ Chaque mois, Bill met un peu d’argent de côté.

INCORRECT : Bill saves a few money every month.

La même règle s’applique à ⦸ few et ⦸ little (sans l’article a, donc), mais ces formules s’accompagnent d’une connotation négative.

Exemple

CORRECT : Few days ago, I was still on holiday.

→ Il y a quelques jours, j’étais encore en vacances.

CORRECT : I have little time. I have to go.

→ J’ai peu de temps. Je dois partir.

Différencier no, none et none of

No et none renvoient à une négation ou une absence. En français, ils peuvent être traduits par “aucun” ou “pas de”. No s’emploie avant un nom.

Exemple

CORRECT : He has no friends.

→ Il n’a pas d’amis.

None est un pronom dérivé de no. En tant que tel, il peut se substituer à des noms dénombrables ou indénombrables, et peut être sujet ou objet dans la phrase.

Exemple

CORRECT : I have two brothers, but my best friend has none.

→ J’ai deux frères, mais mon meilleur ami n’en a aucun.

None of, enfin, s’emploie devant :

  • the 
  • les démonstratifs (this, that…)
  • les possessifs (my, your…)
  • d’autres pronoms

Exemple

CORRECT : None of my friends are going on holiday this summer.

→ Aucun de mes amis ne part en vacances cet été.

Attention : none of s’emploie dans des phrases non-affirmatives, c’est-à-dire sans mot de négation. En cas de négation, il faut employer any.

Exemple

CORRECT : She didn’t like any of our presents.

→ Elle n’a aimé aucun de nos cadeaux.

mais aussi

CORRECT : She liked none of our presents.

Différencier although, even if, even though, despite et in spite of

En anglais, les mots et expressions although, even if, even though, despite et in spite of servent à marquer un contraste. Although et even though sont factuels : ils correspondent au “bien que” français.

Exemple

CORRECT : Even though it was raining, I walked to work.

→ Bien qu’il pleuvait, je me suis rendu au travail à pied.

Even if est hypothétique : il correspond au “même si” français.

Exemple

CORRECT : Even if it rains, I will walk to work.

→ Même s’il pleut, je me rendrai au travail à pied.

Despite et in spite of s’utilisent juste avant un nom : ils correspondent au “malgré” français.

Exemple

CORRECT : In spite of the rain, I walked to work.

→ Malgré la pluie, je me suis rendu au travail à pied.

Différencier not any longer, no longer et still

On emploie no longer et not… any longer pour parler de la fin d’une action ou d’un état. Leur position dans la phrase varie. No longer est plus formel.

Exemple

CORRECT : I no longer want to play. 

CORRECT : I don’t want to play any longer.

→ Je n’ai plus envie de jouer.

L’opposé de no longer et not… any longer, qui correspond à “toujours” ou “encore” en français.

Exemple

CORRECT : I still want to play.

→ J’ai encore envie de jouer.

Différencier still, always et never

Attention à la traduction de “toujours” en anglais ! Quand “toujours” renvoie au sens de “encore”, autrement dit “cela n’a pas changé”, on utilise still.

Exemple

CORRECT : I still live in the same flat.

→ J’habite toujours dans le même appartement.

Quand “toujours” renvoie au sens de “en permanence” ou “systématiquement”, on utilise always.

Exemple

CORRECT : My friend is always late.

→ Mon ami est toujours en retard.

Pour traduire l’opposé d’always, on utilisera never, l’équivalent du “jamais” français.

Exemple

CORRECT : I’ve never visited Spain.

→ Je n’ai jamais visité l’Espagne.

Différencier already, yet et again

Already correspond, en français, à “déjà”, dans le sens de quelque chose qui s’est “déjà” passé.

Exemple

CORRECT : I have already finished my homework.

→ J’ai déjà terminé mes devoirs.

On l’utilise également already pour exprimer la surprise.

Exemple

CORRECT : It’s already five o’clock!

→ Il est déjà cinq heures !

D’une manière générale, on emploie yet de la même manière qu’already, mais dans les questions et les phrases négatives.

Exemple

CORRECT : I haven’t had dinner yet

→ Je n’ai pas encore dîné.

INCORRECT : I haven’t had dinner already.

Again exprime la répétition : il traduit l’idée de “de nouveau” ou “encore”. Ce mot est généralement placé en fin de phrase.

Exemple

CORRECT : She has lost her keys again.

→ Elle a encore perdu ses clés.

Différencier pretty, fairly, really, very, quite et rather

En anglais, les mots pretty, fairly, really, very, quite et rather servent à intensifier ou mitiger. On les place directement avant un adjectif ou un adverbe pour en renforcer le sens. Really (“vraiment”) et very (“très”) présentent un haut degré d’intensité.

Exemple

CORRECT : She worked very hard.

→ Elle a travaillé très dur.

Quite (“assez” ou “plutôt”) intensifie également le mot qui le suit, mais plus modérément que really et very. Lorsqu’on emploie quite, le degré d’intensité est significativement plus élevé que ce à quoi on s’attendait.

Exemple

CORRECT : The movie was quite good.

→ Le film était plutôt bien.

On peut employer quite devant un nom pour signifier une insistance.

Exemple

CORRECT : It’s quite a story!

→ Quelle histoire!

Pretty et fairly (“plutôt” ou “relativement”) sont similaires à quite mais plus informels. Ils s’emploient surtout à l’oral.

Exemple

CORRECT : We’ve got to leave pretty soon.

→ Nous devons partir relativement tôt.

Attention ! Quite se place avant l’article a ou an mais pretty se place après.

Exemple

CORRECT : It was quite a tasty meal.

CORRECT : It was a pretty tasty meal.

→ C’était un repas plutôt savoureux !

Rather est similaire à pretty et quite et peut aussi se traduire en français par “plutôt”. On l’emploie souvent généralement avec une connotation négative. Lorsqu’on emploie rather avec une connotation positive, la phrase renvoie à quelque chose d’inattendu, d’inhabituel.

Exemple

CORRECT : It’s hard to communicate with her – she’s rather shy.

→ C’est dur de communiquer avec elle – elle est plutôt timide.

Différencier either (or), both et neither (nor)

Pour offrir un choix, on emploie la formule either… or, traduisible en français par “soit… soit”.

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : either, neither et both !

Exemple

CORRECT : You can get either coffee or tea.

→ Tu peux avoir soit du café, soit du thé.

Si les 2 choix sont possibles, alors on emploie both.

Exemple

CORRECT : I want both coffee and tea.

→ Je veux à la fois du café et du thé.

Either s’utilise pour une forme interrogative (même s’il se retrouve aussi dans des phrases déclaratives).

Exemple

CORRECT : Do you want either coffee or tea?

→ Est-ce que tu veux du café ou du thé ?

Si aucun des 2 choix n’est possible, on emploie neither (of) ou not either, ce dernier étant plus formel.

Exemple

CORRECT : I want neither.

CORRECT : I don’t want either.

→ Je ne veux ni l’un, ni l’autre.

En outre, either et neither sont souvent employés en réponse à une phrase négative.

Exemple

CORRECT : – She hasn’t visited Paris yet. – I haven’t either.

CORRECT : – She hasn’t visited Paris yet. – Me neither.

CORRECT : – She hasn’t visited Paris yet. – Neither have I.

→ – Elle n’a pas encore visité Paris. – Moi non plus.

Enfin, la formule neither… nor correspond au “ni… ni” français.

Exemple

CORRECT : Neither France nor Germany have managed to qualify for the semi-finals.

→ Ni la France, ni l’Allemagne ne sont parvenues à se qualifier pour les demi-finales.

Les dilemmes de la grammaire anglaise

Qui dit dilemme dit obligation de choisir entre 2 partis – ni plus, ni moins. Revoyons ensemble comment choisir entre some et any, each et every, ou encore all et whole !

Choisir entre some et any

D’une manière générale, on emploie :

  • some et ses déclinaisons (somebody, someone, something…) dans les phrases affirmatives
  • any et ses déclinaisons (anybody, anyone, anything…) dans les phrases négatives ou non-affirmatives, c’est-à-dire des phrases sans mot de négation mais qui portent un sens négatif

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : quand utiliser some et any !

Exemple

CORRECT : There is some bread left.

→ Il reste du pain.

INCORRECT : There is any bread left.

CORRECT : There isn’t any bread left.

→ Il ne reste plus de pain.

INCORRECT : There isn’t some bread left.

Dans les questions, à la fois some et any sont possibles : le choix va dépendre du sens de la question. Some renvoie à un nombre ou à une quantité restreinte : on l’emploie pour proposer ou demander quelque chose.

Exemple

CORRECT : Can I have some bread?

→ Puis-je avoir un peu de pain ?

INCORRECT : Can I have any bread?

Any n’est pas restreint ou limité. Il peut correspondre à un tout ou à un rien. On l’emploie lorsqu’on ne connaît pas la réponse.

Exemple

CORRECT : Do you have any bread?

→ As-tu du pain ?

INCORRECT : Do you have some bread?

Choisir entre each et every

Each (“chaque”, “chacun” ou “chacune” en français) renvoie aux membres individuels composant un groupe d’au moins 2 éléments.

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : quand utiliser each et every !

Exemple

CORRECT : Each participant must wear a yellow t-shirt.

→ Chaque participant doit porter un t-shirt jaune.

INCORRECT : Every participant must wear a yellow t-shirt.

Every (“tous” ou “toutes”) renvoie à l’ensemble d’un groupe d’au moins 3 éléments.

Exemple

CORRECT : I go to the gym every Saturday morning.

→ Je vais à la salle de sport tous les samedi matins.

INCORRECT : I go to the gym each Saturday morning.

Attention : each et every sont toujours suivis du singulier !

Choisir entre all et whole

All et whole sont des déterminants qui renvoient à un ensemble. La structure varie selon qu’on emploie l’un ou l’autre. Avec all, la formule est : all + déterminant + nom.

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : quand utiliser all et whole !

Exemple

CORRECT : She works all the time.

→ Elle travaille tout le temps.

Avec whole, la formule est : déterminant + whole + nom.

Exemple

CORRECT : I ate the whole cake.

→ J’ai mangé le gâteau en entier.

Avec les noms indénombrables et les pluriels, on emploie all , parfois suivi de the.

Exemple

CORRECT : He earns all the money he needs.

→ Il gagne tout l’argent dont il a besoin.

INCORRECT : He earns the whole money he needs.

Pour certaines expressions temporelles, on emploie la formule : all + nom.

Exemple

CORRECT : Matt spends all day in bed.

→ Matt passe toute la journée au lit.

Choisir entre like et as

Utilisés comme prépositions, les mots anglais as et like n’ont pas la même signification :

  • utiliser as devant un nom peut se traduire par “dans le rôle de”
  • utiliser like devant un nom peut se traduire par “comme” ou “tel(le) que”

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : quand utiliser as et like !

Exemple

CORRECT : As the manager, I will do everything I can to improve the situation.

→ En ma qualité de gérant, je ferai mon possible pour améliorer la situation.

CORRECT : Like the manager, I will do everything I can to improve the situation.

→ Je ferai mon possible pour améliorer la situation, comme le gérant.

Pour dresser une comparaison, on peut employer indifféremment les conjonctions like et as dans la plupart des cas. Toutefois, like est moins soutenu.

Exemple

CORRECT : Nobody cares as I do.

CORRECT : Nobody cares like I do.

→ Personne n’y porte autant d’intérêt que moi.

Choisir entre same et even

Attention à la traduction de “même” vers l’anglais ! Le mot even correspond à une valeur égale.

Exemple

CORRECT : We’re even.

→ On est quitte.

Le mot same est précédé de the et signifie “le même”, “la même” ou “les mêmes”.

Exemple

CORRECT : We live in the same town.

→ Nous vivons dans la même ville.

Choisir entre for et since

For et since peuvent tous les 2 êtres traduits par “depuis” en français, mais s’emploient pourtant dans des contextes différents. Since renvoie à un moment précis du passé. For est associé à une durée.

Pour accéder à notre cours dédié, cliquez : quand utiliser for et since !

Exemple

CORRECT : I’ve been sober since 2014.

→ Je ne bois plus depuis 2014.

CORRECT : I’ve been sober for eight years.

→ Je ne bois plus depuis huit ans.

Choisir entre have ou have got

En anglais, have et have got permettent tous les 2 d’exprimer la possession. Have correspond à l’anglais standard. On emploie do ou does aux formes négative et interrogative, comme avec n’importe quel verbe au présent simple.

Exemple

CORRECT : Do you have a brother?

→ As-tu un frère ?

INCORRECT : Do you have got a brother?

Have got est une formulation caractéristique de l’anglais britannique. Cette façon d’exprimer la possession n’est possible qu’au présent.

Exemple

CORRECT : My sister has got a bike.

→ Ma sœur a un vélo.

INCORRECT : My sister had got a bike.

Les dilemmes de la grammaire anglaise

Ce cours vous a aidé ? Partagez votre avis !

0 / 5 Note moyenne 5
Camille Carollo

Ce cours d'anglais a été créé par Camille

Rédacteur web depuis 2012 et très à l’aise avec la langue de Shakespeare à l’écrit autant qu’à l’oral, il s’efforce de mettre sa plume au profit de cours, tutoriels et autres fiches de vocabulaire clairs, simples, et accessibles autant aux débutants qu’aux niveaux avancés !

Ses études littéraires et sa vie personnelle l’ont amené à vivre plusieurs années à Oxford, à Leeds et à Londres, avant de poser ses valises en région parisienne.

Découvrir Camille Carollo

Laisser un commentaire