Téléchargez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Entièrement gratuit. Disponible immédiatement.

Les question tags (aussi appelées tag questions ou parfois tail questions en anglais) sont des structures de phrases assez particulières, très utilisées dans la langue orale.

Si elles peuvent paraître contre-intuitives, les employer vous fera instantanément parler de manière plus naturelle.
Dans cet article, voyons donc comment faire !!

Les question tags en anglais, de quoi s’agit-il au juste ?

Ils correspondent à notre “n’est-ce pas ?” ou “pas vrai ?” pour par exemple :

  • Demander confirmation d’une information ;
  • Demander une opinion sur un sujet ;
  • Appuyer une affirmation ;
  • Formuler une suggestion ;
  • Attirer l’attention de son interlocuteur.

Ces phrases sont donc un véritable couteau suisse, il est donc essentiel de les maîtriser pour parler correctement anglais.

Pour votre culture générale, sachez que les linguistes pensent qu’ils seraient dus à l’influence des langues celtiques présentes sur l’île de Bretagne avant l’arrivée du vieil anglais.

Astérix chez les Bretons
“Il est, n’est-il pas ?” : une parodie de question tag (Astérix chez les Bretons).

Comment les former: la structure en deux temps

La formation d’un question tag se fait toujours en deux temps, que voici :

  1. Une affirmation ;
  2. Une question sur cette affirmation.

Prenons un exemple simple :

It is good, isn’t it?
C’est bon, n’est-ce pas ?

Dans la première partie de cette phrase (It is good), on formule une affirmation. Dans la seconde, on pose une question sur cette dernière (isn’t it?). La structure d’un question tag est toujours la même, aucune difficulté de ce côté-là.

Et comme rien ne vous échappe, vous aurez certainement remarqué que la première partie de la phrase est affirmative et la seconde négative. Penchons-nous sur ce phénomène.

Affirmation et négation

Dans la majorité des cas (mais pas tous, comme nous le verrons plus tard), il y a une inversion entre les deux parties de la phrase. Voici la règle générale :

  • Si la première partie de la phrase est affirmative, alors la question est négative ;
  • Si la première partie de la phrase est négative, dans ce cas la question est affirmative.

Voici deux exemples :

He is a good boy, isn’t he?
C’est un bon garçon, n’est-ce pas ?

Affirmatif => négatif

He isn’t British, is he?
Il n’est pas britannique, n’est-ce pas ?

Négatif => Affirmatif

Cette gymnastique peut sembler un peu complexe, surtout dans le deuxième cas de figure, car ce type de structure n’existe pas vraiment en français.

Mais pas de panique, avec un peu de pratique, vous arriverez très vite à jongler entre les deux parties de la phrase.

Quels verbes sont concernés ?

Nous avons donc vu que les question tags se forment en posant une question (négative ou affirmative). Attention cependant, car ces questions ne se forment pas avec n’importe quel verbe !

Les question tags en anglais se créent uniquement en utilisant des auxiliaires. Cela signifie que le verbe présent dans la première partie de la phrase ne sera pas forcément réutilisable dans la seconde : il sera alors remplacé par un auxiliaire.

Les question tags avec to be

C’est le cas de figure le plus simple : le verbe être se retrouve dans les deux moitiés de la phrase.

He is not happy, is he?
Il n’est pas heureux, n’est-ce pas ?

I am lucky, aren’t I?
Je suis chanceux, n’est-ce pas ?

Notez le aren’t I : la logique voudrait que l’on utilise am I not, ce qui est possible, mais réservé à un registre formel. Dans l’anglais de la vie de tous les jours, c’est aren’t I qui prédomine.

Le verbe être est également employé lorsque le verbe est au présent continu.

He is sleeping, isn’t he?
Il est en train de dormir, n’est-ce pas ?

Les question tags avec to have

La construction est similaire avec le verbe avoir.

She has (got) a cat, hasn’t she?
Elle a un chat, n’est-ce pas ?

Les question tags avec les modaux

Avec un verbe modal, c’est le même verbe qui est employé dans les deux parties de la phrase.

You can play the piano, can’t you?
Tu sais jouer du piano, pas vrai ?

They shouldn’t be here, should they?
Ils ne devraient pas être ici, n’est-ce pas ?

You will give me a hand, won’t you?
Tu vas me donner un coup de main, n’est-ce pas ?

Avec un autre verbe

Ici, les choses se compliquent un peu, car le verbe ne peut pas être réutilisé tel quel dans la seconde moitié de la phrase. Et pour cause : c’est une question, il faut donc utiliser l’auxiliaire do.

My father eats a lot, doesn’t he?
Mon père mange beaucoup, n’est-ce pas ?

Dans cet exemple, dire eats he not semblerait peu naturel à un anglophone. C’est une faute !

She goes to work everyday, doesn’t she?
Elle va travailler tous les jours, pas vrai ?

Avec une négation, on aura d’ailleurs recours à l’auxiliaire do dans les deux parties de la phrase.

My father doesn’t eat a lot, does he?
Mon père ne mange pas beaucoup, n’est-ce pas ?

Utiliser les question tags au passé et au futur

Nous avons vu comment former les question tags au présent, voyons à présent comment les utiliser dans les autres temps. De manière générale, c’est assez simple : la question doit reprendre le temps de l’affirmation donné en début de phrase.

Il n’y aura donc pas de surprise.

Avec un verbe au passé

L’auxiliaire est au passé dans la première partie de la phrase, il doit donc être repris au passé dans la seconde.

She was hungry, wasn’t he?
Elle avait faim, n’est-ce pas ?

You read the book, didn’t you?
Tu as lu le livre, n’est-ce pas ?

You went to the beach, didn’t you?
Vous êtes allés à la plage, pas vrai ?

He could finish that assignment on time, couldn’t he?
Il pouvait terminer cette tâche à temps, n’est-ce pas ?

Quand le verbe est à une forme composée du passé, l’auxiliaire have est repris dans la question.

You haven’t told her the truth, have you?
Tu ne lui as pas dit la vérité, n’est-ce pas ?

He had seen the sunset, hadn’t he?
Il avait vu le lever de soleil, n’est-ce pas ?

Avec un verbe au futur

Rien de bien compliqué : si l’auxiliaire will est employé pour former le futur, alors il doit figurer dans la question, tandis que le verbe qu’il précède est omis.

You won’t tell your parents, will you?
Tu ne le diras pas à tes parents, n’est-ce pas ?

Dans cet exemple, will apparaît dans les deux parties de la phrase (won’t / will), tandis que tell est omis dans la seconde. Regardez:

Stacy will be at the party, will she?
Stacy sera à la fête, pas vrai ?

Notez qu’ici, on a le verbe être, mais comme il est introduit par l’auxiliaire will (will be), il n’apparaît pas dans la deuxième partie de la phrase. En effet, pas besoin de le répéter.

Les question tags en anglais… sans inversion !

Nous l’avons vu brièvement plus tôt dans l’article, certaines phrases avec des question tags ne respectent pas l’inversion “affirmatif / négatif” ou “négatif / affirmatif”.

On aura donc des structures du style “affirmatif / affirmatif” (et, beaucoup plus rares, “négatif / négatif”) appelées unbalanced tags (littéralement : “déséquilibrés”). Voyons donc dans quels cas on trouvera ces drôles d’oiseaux.

Avec shall

On retrouvera souvent un unbalanced tag avec shall, pour formuler une proposition.

I’ll make some coffee, shall I?
Je vais faire du café, d’accord ?

Dans ce cadre, shall est aussi souvent employé pour appuyer une proposition introduite par let’s.

Let’s go to the restaurant, shall we?
Allons au restaurant, si vous le voulez bien.

ATTENTION : ce type de question tags est “so British” et plutôt du registre soutenu !

Pour donner un ton agressif ou ironique

De plus les unbalanced tags se retrouvent fréquemment dans des phrases avec une tonalité mordante ou autoritaire.

Oh, being bold, are we?
Alors comme ça, on veut jouer au téméraire ?

You really are lazy, are you?
Tu es vraiment feignant, hein ?

Oh, you’re an expert on wine, are you?
Oh, tu es expert en vin, toi ? [en sous-entendant qu’il ne l’est pas.]

Do listen to what I say, will you?
Écoute ce que je dis, bon Dieu !

Dans le cas d’un ordre, si celui-ci est négatif, on utilisera toujours will you et non won’t you.

Don’t touch anything, will you?
Ne touche à rien, d’accord ?

Par souci d’exhaustivité, mentionnons aussi les questions introduites par or et qui expriment un doute.

I am a competent doctor, or am I?
Je suis un médecin compétent… du moins je pense l’être.

Quand l’intonation d’un question tag… modifie son sens

Vous le savez sans doute, l’intonation est fondamentale en anglais.

Elle permet notamment d’introduire de nombreuses nuances à la fin des questions. Bien plus qu’en français. Les question tags ne font évidemment pas exception et une même phrase revêtira un sens différent en fonction de l’intonation que vous y mettez.

L’intonation peut être soit montante, soit descendante, avec les effets suivants :

  • Intonation montante : elle permet de transformer le question tag en véritable question, à laquelle on attend une réponse.
  • Intonation descendante : ici au contraire, le question tag sert à renforcer un énoncé. Même si la phrase se termine toujours par un point d’interrogation, il s’agit tout au plus d’une question de rhétorique.

Voici quelques exemples.

You’re coming to the movies, aren’t you?
Tu viens au cinéma, pas vrai ?

L’intonation est montante, on demande à l’interlocuteur de confirmer qu’il vient bien au cinéma. C’est donc une véritable question.

This movie is boring, isn’t it? ↘
Ce film est ennuyeux, franchement.

L’intonation est descendante : le isn’t it sert non pas à demander une confirmation, mais à renforcer l’affirmation faite dans la première partie de la phrase (this movie is boring).

Une même phrase avec une intonation différente n’exprimera donc pas exactement la même idée.

This is your parents’ house, isn’t it?
C’est bien la maison de tes parents ? [On demande confirmation.]

This is your parents’ house, isn’t it?
Ah, c’est la maison de tes parents. [Le locuteur est sûr de lui.]

You didn’t bring a present, did you?
Hein, tu n’as pas apporté de cadeau ? [Exprime l’étonnement.]

You didn’t bring a present, did you?
Je vois que tu n’as pas apporté de cadeau… [Exprime la déception, voire l’irritation.]

Dans certains cas, l’intonation montante est utilisée pour exprimer une certaine émotion, ou bien un désaccord. Les phrases concernées sont généralement des unbalanced tags.

Be quiet, will you?
Vas-tu te taire ? [Exprime l’irritation.]

He won the gold medal, did he?
Il a gagné la médaille d’or, vraiment ? [Exprime la surprise ou l’incrédulité.]

Les question tags en anglais: faciles à utiliser, n’est-ce pas?

Vous avez pu vous en rendre compte : les question tags ne sont pas bien compliqués à former.

C’est une gymnastique intellectuelle dont vous devez prendre l’habitude. 

Le fait de terminer une phrase par une question affirmative ou négative peut sembler déroutant, mais c’est un coup de main à prendre.

Entraînez-vous régulièrement à l’oral comme à l’écrit et vous finirez par les utiliser sans même vous en rendre compte.

Les autres cours de grammaire anglaise :

Ce cours vous a aidé ? Partagez votre avis !

0 / 5 Note moyenne 0
Des questions ? Des remarques ? Laissez un commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas partagée.

  1. Bonjour,
    Je suis étudiante et je fais ce message pour trouver un partenaire pour progresser en anglais avec moi. J’ai récemment vue la vidéo d’Adrien qui m’a motivé à me mettre à fond dans l’anglais.
    Merci

{"email":"Adresse e-mail non valide","url":"Adresse web non valide","required":"Champ obligatoire manquant"}
__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"78947":"Alabaster","6a2e4":"Picton Blue","0a6cb":"Deep Cove","70eeb":"Nevada"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les 5 minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Gratuit. Dispo immédiatement