Faut-il innover pour apprendre l’anglais ou vous en tenir aux méthodes traditionnelles ?

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement “Des blogs et des langues”, sur le thème “Est-il préférable d’apprendre une langue de manière traditionnelle ou peut-on innover ? Comment ?”
Retrouvez tous les blogs ayant partagé leur point de vue sur le blog de Chloé Donin : Mordus d’Italie !

 

Vous avez appris l’anglais à travers votre parcours scolaire. Et pourtant vous vous souvenez de presque rien ? Vous ne parlez pas avec l’aisance que vous aimeriez, que vous méritez ?

Rassurez-vous. Beaucoup de gens sont dans la même situation.

La manière d’enseigner les langues dans le système scolaire n’est pas naturelle, voire contre-productive. Cela se voit avec des étudiants qui sont démotivés et qui ne progressent pas au bout de 5, 7 ou même 10 ans d’apprentissage.

Dans les lignes qui suivent, je vous explique mon point de vue sur les méthodes traditionnelles et pourquoi, à mon avis, elles ne fonctionnent pas pour apprendre une langue lorsque vous êtes un débutant.

Les méthodes traditionnelles (ou scolaires) ne sont pas naturelles

Pour un enfant, le processus d’apprentissage de la langue maternelle est très simple :

  1. L’oreille du nouveau-né s’habitue aux sons qui l’entourent,
  2. Le bébé prononce des consonnes, des sons, sans sens particulier,
  3. Ensuite, il commence à dire ses premiers mots pour exprimer des idées générales,
  4. Il commence à construire des phrases et utiliser des mots plus avancés,
  5. Il parle la langue presque parfaitement et il va à l’école où il va finalement apprendre à lire et à écrire et corriger quelques erreurs persistantes.

C’est ainsi que vous avez appris le français et c’est aussi (à quelques détails près) la manière dont laquelle vous devriez apprendre une nouvelle langue.

Pourtant, au collège quand vous avez commencé à apprendre l’anglais, ce n’était pas du tout le même processus. Les méthodes scolaires mettent directement l’accent sur la partie technique de la langue. Tout ce qui concerne l’assimilation de nouveaux sons (écoute et prononciation), l’acquisition d’une base solide de vocabulaire et SURTOUT la pratique est bâclée pour mettre la priorité sur la grammaire … Et c’est un énorme problème.

La grammaire n’est pas l’élément sur lequel vous devez vous concentrer.
(même si vous ne pouvez pas vous en passer)

Quelques cours sont indispensables pour comprendre la structure de la langue en général, mais pas plus.

La focalisation sur la grammaire entraîne un cercle vicieux. Quand l’élève doit parler il se fait directement corriger par le professeur en cas de faute de syntaxe, mais aussi de prononciation. Ce qui crée un blocage culturel.
L’élève n’est plus du tout motivé et se sent nul en anglais (c’est peut-être votre cas ?).
Je me rappelle très bien quand le professeur posait une question en cours d’anglais :

  1. Personne ne levait la main (vous imaginez l’ambiance),
  2. On prenait presque deux minutes pour former une phrase qui ne prenait que 10 secondes en réalité.

Non, ce qu’il faudrait faire plutôt c’est partir de l’oral, de la pratique et là-dessus greffer la grammaire. Qui, du coup, deviendrait beaucoup plus concrète. Et surtout utile, beaucoup moins rébarbative !

Les listes interminables de vocabulaire sont aussi un réel fléau.

C’est complètement inutile de vouloir apprendre des centaines de mots dès le début alors que la plupart ne seront pas utilisés fréquemment. En effet, le cerveau a besoin de voir, revoir et encore revoir les nouveaux mots pour les mémoriser à long terme. Ce n’est pas du tout ce qui est mis en avant par les méthodes traditionnelles. La plupart du temps cela se passe comme ça :

  1. Vous apprenez le vocabulaire d’un chapitre,
  2. Le vocabulaire est revu au long du chapitre,
  3. Vous passez au chapitre suivant,
  4. Vous oubliez les 2/3 du vocabulaire du chapitre précédent (ou 95%…^^) 

Ce qui n’est pas très efficace n’est-ce pas ?

De plus, ce manque de vocabulaire crée un autre problème (que vous connaissez sûrement) : vous cherchez tout le temps vos mots le peu de fois où vous parlez.

Mettre la priorité sur la grammaire avant tout et un mauvais apprentissage du vocabulaire vous met en réelle difficulté quand vous devez parler anglais. Je vous assure qu’il vaut mieux faire une ou deux fautes de grammaire, mais réussir à parler vite avec le vocabulaire adéquat que chercher ses mots et prendre cinq minutes pour demander une information ! 
Car dans ce dernier cas vous êtes sûr de ne PAS progresser !

Évidemment c’est à relativiser. La grammaire est indispensable MAIS il faut l’apprendre avec discernement : concrètement. Le mieux : à partir de vos propres fautes, à partir de votre pratique de l’anglais !

La prononciation est oubliée et cela s’entend quand vous parlez

Vous le savez, les francophones sont connus pour leur accent « frenchie ». Un léger accent peut être charmant sans nul doute. Par contre, quand votre interlocuteur ne comprend pas un mot de ce que vous dites cela devient… très compliqué.

À l’école, la prononciation est mise à l’écart très rapidement. Et c’est une grave erreur. 
Je ne me souviens même pas d’avoir eu un cours où on s’entraînait précisément sur la prononciation. Il y avait aussi très peu d’exercices oraux.
Sans compter que la plupart des gens qui apprennent  l’anglais (par exemple) à la maison avec des livres et des méthodes font tout le temps la même erreur : corriger la prononciation après avoir fait le gros de l’apprentissage.

Voire pire : apprendre SANS se soucier de la prononciation. Et avec une langue comme l’anglais ou la prononciation est plus complexe que la moyenne c’est la cata assurée !

Encore une fois, ce n’est pas du tout naturel et contre-productif. En effet, apprendre la prononciation d’une langue qu’on prononce (très) mal revient presque à apprendre une nouvelle langue. Cela demande beaucoup d’efforts pour corriger toutes les erreurs que vous faites et mettre en place de nouvelles habitudes.

Car si vous voulez vous exprimer ET vous faire comprendre, vous devez absolument maitriser un minimum de prononciation. Et comme je l’ai dit plus haut, un accent « frenchie » très léger est plutôt séduisant ;).
Que vous vous soyez un homme ou une femme.

Les nouvelles technologies pour apprendre plus rapidement

Je le mentionnais plus haut, les enfants apprennent leur première langue facilement à travers un processus naturel. Et il est aussi possible pour vous de répéter ce processus pour apprendre une nouvelle langue.
Surtout maintenant, où tout est accessible via Internet.

Le but va être de vous imprégner de la langue au jour le jour en utilisant toutes ces ressources qui n’étaient pas forcément à disposition avant. Ou alors pour un coût bien supérieur !

 

Le multimédia pour vous immerger dans la langue

Comme pour les enfants, vous allez vouloir être en contact le plus souvent possible avec la langue. Cela va permettre à votre oreille de s’habituer aux nouveaux sons et plus vous progresserez dans la langue, plus cette immersion vous sera bénéfique. Vous trouverez beaucoup de contenus différents qui vous permettront de baigner dans la langue que vous apprenez.
Et surtout qui vous plaisent ! Car le plaisir c’est un des moteurs de l’apprentissage d’une nouvelle langue.

Les podcasts lors des déplacements

Si vous vous déplacez, en voiture ou en transport en commun par exemple, les podcasts c’est l’idéal. Ce sont de courtes émissions comme si vous écoutiez la radio. Vous trouverez des podcasts sur à peu près tous les sujets. J’ai d’ailleurs écrit un article complet à ce sujet si vous voulez en savoir plus :  les podcast pour apprendre l’anglais : le mode d’emploi.

Les dessins animés pour progresser sans difficulté

C’est une astuce toute bête, mais très efficace. Les dessins animés sont conçus pour être simples à comprendre. Et c’est justement ce qu’il vous faut pour vous adapter à la langue. Vous pourrez ainsi apprendre du vocabulaire basique et assimiler par la même occasion les sons et la structure de la langue. Si vous avez des enfants, pourquoi ne pas faire une pierre deux coups ? Cela leur permettra d’apprendre une nouvelle langue aussi.

Les séries pour vous perfectionner et passer au niveau supérieur

À force de progresser, vous voudrez finalement passer au niveau supérieur. C’est possible grâce aux séries (les films et les émissions télé aussi). Les séries proposent plusieurs avantages pour progresser en anglais (ou n’importe quelle langue). Les acteurs parlent à une vitesse normale pour un natif (donc rapide pour vous) et cela vous permettra d’être prêt pour une discussion réelle. De plus, le vocabulaire utilisé est celui de la vie courante, vous trouverez beaucoup d’expressions et de blagues.
Ce qui vous permettra d’être à l’aise dans toute situation.

 

Vous pourriez aussi écouter des audiobooks ou regarder des vidéos sur YouTube en rapport avec des sujets qui vous passionnent. L’objectif est d’être le plus souvent en contact avec la langue et aussi que ce contact soit source de plaisir pour vous.

 

Les logiciels et applications pour apprendre du vocabulaire

Vous vous en doutez bien, si vous ne connaissez pas de vocabulaire toutes ces heures d’immersion ne seront pas très efficaces. Vous devez donc apprendre du vocabulaire petit à petit pour faire des progrès. Heureusement, la technologie vient encore à votre secours : de nouveaux logiciels et applications vous permettent d’apprendre du vocabulaire bien plus efficacement. La plupart d’entre eux utilisent la technologie de répétition espacée : vous apprenez les mots et les révisez au bon moment pour les mémoriser plus longtemps.

Quizlet : créer ou trouver des listes de flashcards

Sur Quizlet le principe est très simple : vous créez ou recherchez dans leur base une liste de flashcards et vous gérez votre apprentissage. Le principe des flashcards est vraiment très intéressant pour apprendre du vocabulaire et très facile à utiliser sur leur site ou application pour iOS (Apple) ou Android.

Anki : logiciel de répétition espacée

Anki propose de créer des flashcards personnalisées auxquelles vous pouvez ajouter des images, des fichiers audio, des vidéos, etc. Il est entièrement basé sur le principe de répétition espacée et vous fera apprendre du vocabulaire très facilement. La différence avec entre Anki et Quizlet est qu’Anki se télécharge sur votre PC/ Mac et que vous devez créer toutes les cartes que vous voulez apprendre (sur Quizlet il existe déjà des listes pré-établies).

Mosalingua : plus de 3000 mots pour 5€

Mosalingua est une application qui existe en cinq langues différentes : anglais, allemand, italien, espagnol et portugais. Chaque application comporte plus de 3000 mots sélectionnés pour leur utilité et des dialogues enregistrés par des natifs. L’application est aussi basée sur le système de répétition espacée. L’application est vraiment sympa à utiliser et nous en avons déjà parlé sur le blog.

Il existe beaucoup d’autres logiciels et applications qui vous permettront de progresser en vocabulaire comme Duolingo, Memrise, etc. Le mieux est de les tester et voir celle qui vous convient le mieux.

Revenir aux méthodes traditionnelles pour peaufiner la langue

Le problème des méthodes scolaires est qu’elles ne conviennent pas réellement aux débutants. Cependant, lorsque vous aurez progressé en anglais, il est important que vous travailliez enfin le côté technique de la langue. C’est à ce moment précis que les manuels, livres d’exercices et autres méthodes deviennent intéressants pour vous.

Au début, vous devriez vous concentrer sur les « grosses » fautes que font la plupart des gens dans la langue que vous avez apprise. Quelques recherches ou même des natifs qui vous font une remarque vous permettront de savoir quelles sont ces erreurs.
À ce sujet vous pourriez en profiter pour aller voire notre chaîne YouTube sur l’apprentissage de l’anglais. Qui justement vous permet d’éviter les grosses fautes, surtout si le français est votre langue maternelle !

En ce qui concerne l’orthographe, prenez du temps pour apprendre à écrire les différents sons et lisez beaucoup. Lire est une manière naturelle d’assimiler l’orthographe des mots et vous aidera à faire beaucoup moins de fautes.

 

Pour conclure, l’apprentissage d’une nouvelle langue doit se faire à travers des principes naturels SANS négliger la grammaire. L’immersion et l’apprentissage d’un vocabulaire utile vous permettront de faire d’énormes progrès. Tout cela mélangé à de la motivation et des activités qui vous passionnent dans la langue apprise et vous en ressortirez presque bilingue. Quand vous atteignez finalement un bon niveau, les méthodes plus traditionnelles ou scolaires vous feront le plus grand bien en vous permettant de vous perfectionner !

Laisser un commentaire ou poser une question

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *

0