Kit
complet

Kit complet

28 jours chrono pour transformer votre anglais.

28 jours chrono pour transformer votre anglais

32 pages illustrées. Gratuit.
Disponible immédiatement.

Adresse e-mail non valide

Améliorer son accent en anglais : 5 techniques à mettre en œuvre

Mis à jour le

En 2019, le français était considéré comme l’accent “le plus sexy, le plus sophistiqué et le plus intrigant”, d’après un sondage international réalisé auprès de 7 500 personnes issues de huit pays d’Europe et d’Amérique du Nord et relayé par le très sérieux magazine Sciences et Avenir !

Pour autant, si vous lisez ces lignes, c’est (probablement) que vous aimeriez débarrasser votre prononciation anglaise de ses tonalités franchouillardes… et parler comme un vrai locuteur britannique ou américain.

Voici cinq techniques testées et approuvées pour muscler dès aujourd’hui votre accent !

N°1 : l’écoute active

L’écoute active est une technique fondamentale pour vous imprégner des sons de l’anglais et améliorer votre accent. L’objectif : développer une oreille plus attentive et, ainsi, une meilleure prononciation !

De quoi parle-t-on ?

L’écoute active en langue étrangère est une méthode d’immersion qui consiste à écouter attentivement (et pas uniquement de façon passive) des contenus audio ou vidéo dans le but d’améliorer la compréhension et la prononciation.

Cette technique permet non seulement de se familiariser avec les sons, le rythme, l’intonation et le vocabulaire de l’anglais, mais aussi de saisir les subtilités de la langue qui ne sont pas toujours évidentes à l’écrit.

En pratiquant l’écoute active, vous augmentez votre capacité à distinguer et à reproduire les sons spécifiques à l’anglais – ce qui est essentiel pour améliorer votre accent !

Télécharger la fiche-mémo en PDF.

Améliorer son accent en anglais.

Adresse e-mail non valide

Comment s’y prendre ?

ÉtapeExplication
Choisir le bon matérielCommencez par sélectionner des podcasts, des émissions de radio, des films ou des séries en anglais adaptés à votre niveau de compréhension. Pour les débutants, il peut être utile de commencer avec des contenus spécialement dédiés à la pédagogie.
Écouter attentivementÉcoutez le matériel choisi en vous concentrant pleinement sur les sons et l’intonation. Essayez de capter non seulement le sens global, mais aussi les détails tels que la manière dont les mots sont liés entre eux ou la variation de tonalité selon les émotions exprimées.
Prendre des notesNotez les nouvelles expressions, les mots inconnus et les structures de phrases intéressantes. Recherchez leur signification et leur prononciation à l’aide d’un dictionnaire en ligne.
RéécouterÉcoutez plusieurs fois le même contenu. La répétition est la clé pour améliorer la compréhension auditive et affiner la prononciation !
Pratiquer l’écoute active quotidiennementIntégrez cette pratique dans votre routine quotidienne. Même 15 à 20 minutes par jour peuvent faire une grande différence sur le long terme !

N°2 : la répétition et l’ombre phonétique (shadowing)

Le shadowing est une autre méthode efficace pour améliorer votre accent en anglais. Elle demande de la concentration, mais les progrès réalisés en termes de prononciation et de compréhension auditive sont significatifs !

De quoi parle-t-on ?

La technique de l’ombre phonétique, aussi appelée shadowing, est un exercice d’écoute et de répétition qui consiste à imiter un locuteur natif en temps réel ou avec un léger décalage. Cette méthode permet de travailler simultanément sur plusieurs aspects de l’apprentissage linguistique :

  • l’écoute
  • la prononciation
  • l’intonation
  • le rythme de la langue

Pratiquer le shadowing, c’est copier le plus fidèlement possible la manière dont les mots sont prononcés, en prêtant attention à la musique de la langue, c’est-à-dire à son rythme et à ses intonations.

C’est un excellent moyen d’améliorer votre accent en anglais, de vous familiariser avec les structures linguistiques naturelles, et d’accroître votre fluidité verbale !

Comment s’y prendre ?

ÉtapeExplication
Sélectionner un enregistrement audio ou vidéoChoisissez un matériel adapté à votre niveau linguistique, idéalement avec des sous-titres ou un script. Les podcasts, émissions de radio, dialogues de films ou discours sont de bonnes options. Les contenus courts sont préférables pour commencer !
Préparer votre espace de pratiqueAssurez-vous d’être dans un endroit calme où vous pouvez parler à haute voix sans être dérangé.
Écouter une première foisFamiliarisez-vous avec le contenu en l’écoutant sans tenter de le répéter. Concentrez-vous sur le sens global et sur les particularités de la prononciation.
Commencer le shadowingÉcoutez l’enregistrement avec des écouteurs et répétez ce que dit le locuteur juste après lui ou en même temps. Essayez d’imiter non seulement les mots, mais aussi le rythme, l’intonation et les nuances de prononciation. Si c’est trop difficile de parler en même temps, faites une pause après chaque phrase ou segment de phrase pour répéter.
Utiliser des outils d’aideSi vous disposez des sous-titres ou d’un script, utilisez-les pour mieux suivre et comprendre ce qui est dit. Ces aides peuvent également aider à améliorer votre lecture et votre orthographe !
S’enregistrerPour aller plus loin, enregistrez-vous pendant que vous faites du shadowing. Écoutez ensuite votre enregistrement pour identifier les différences et les points à améliorer.
Pratiquer régulièrementLa clé du succès avec le shadowing est la régularité. Intégrez cette pratique à votre routine d’apprentissage de l’anglais, même pour de courtes sessions quotidiennes.

N°3 : l’enregistrement et l’auto-évaluation

Le but de l’enregistrement et de l’auto-évaluation est de développer une conscience de votre propre utilisation de l’anglais. Cette méthode encourage l’autonomie dans l’apprentissage et offre des feedbacks immédiats sur votre prononciation et votre aisance à parler !

De quoi parle-t-on ?

L’enregistrement de soi et l’auto-évaluation sont des techniques d’apprentissage qui impliquent de se filmer ou de s’enregistrer parlant anglais, puis d’écouter ou de visionner les enregistrements pour identifier les erreurs de prononciation, d’intonation et de rythme.

Cette méthode permet de prendre conscience de ses propres tics et défauts de langue, d’auto-corriger ses erreurs et de suivre ses progrès au fil du temps.

Comment s’y prendre ?

ÉtapeExplication
Préparer le contenu à enregistrerChoisissez un texte adapté à votre niveau ou préparez un monologue sur un sujet de votre choix. Le texte doit être suffisamment long pour permettre une analyse significative, mais assez court pour ne pas rendre l’exercice fastidieux !
S’enregistrerUtilisez votre smartphone, tablette ou ordinateur pour vous enregistrer. Assurez-vous que l’endroit est calme pour éviter les bruits de fond. Parlez clairement et à un rythme naturel, en essayant d’appliquer les techniques de prononciation que vous avez apprises.
Écouter et procéder à une analyse critiqueÉcoutez votre enregistrement attentivement. Concentrez-vous sur la clarté de votre prononciation, le rythme de votre parole, l’intonation, et l’accentuation des mots. Notez les erreurs ou les aspects qui semblent éloignés de l’anglais natif. Et bien sûr, n’hésitez pas à envoyer cet extrait à un(e) ami(e) qui pourrait vous donner son opinion objective !
Comparer avec un modèleSi possible, comparez votre enregistrement avec celui d’un locuteur natif. Il peut s’agir de l’enregistrement d’un texte lu par un natif ou une section d’un podcast ou d’une vidéo. Essayez d’identifier les différences dans la prononciation, l’intonation et le rythme.
Travailler sur les points à améliorerUne fois les principaux axes d’amélioration identifiés, concentrez-vous sur ces aspects lors de vos prochaines sessions de pratique. Il peut s’agir de travailler sur des sons spécifiques, d’améliorer l’intonation ou de pratiquer le rythme de la parole.
Répéter le processusRépétez l’enregistrement et l’analyse régulièrement, en intégrant les retours de vos précédentes évaluations pour mesurer vos progrès !

N°4 : la lecture à haute voix

La lecture à haute voix est un excellent moyen de pratiquer activement votre prononciation et d’améliorer votre accent en anglais, avec un avantage de taille : la multiplicité des supports (article, fiction, essai…) !

De quoi parle-t-on ?

Comme son nom l’indique, la lecture à haute voix est une technique qui consiste à lire un texte anglais non pas dans votre tête mais à voix haute, en vous concentrant sur la prononciation correcte des mots, l’intonation et le rythme de la langue.

Cette méthode permet de pratiquer la prononciation dans un contexte structuré, d’améliorer la fluidité de la parole, et de renforcer la confiance en soi !

Elle aide également à mieux intégrer les structures grammaticales et le vocabulaire, en offrant un environnement d’apprentissage où vous pouvez vous concentrer sur la forme sonore de la langue sans la pression d’une conversation en temps réel.

Comment s’y prendre ?

ÉtapeExplication
Sélectionner le texteChoisissez un texte adapté à votre niveau de compétence en anglais. Article de presse, extrait de livre, paroles de chanson : vous êtes libre ! Assurez-vous que le contenu est intéressant pour vous ; l’exercice n’en sera que plus motivant.
Se préparerLisez d’abord le texte silencieusement pour vous familiariser avec son contenu et identifier les mots ou phrases que vous ne comprenez pas. Recherchez la prononciation des mots inconnus à l’aide d’un dictionnaire en ligne.
Lire à haute voixLisez le texte à voix haute, en essayant de prononcer chaque mot clairement et correctement. Concentrez-vous sur l’intonation et essayez de refléter le rythme naturel de l’anglais. Ne vous précipitez pas ; prenez votre temps pour bien articuler !
S’enregistrerPour une auto-évaluation efficace, enregistrez-vous pendant que vous lisez. Ce réflexe vous permettra d’écouter votre performance et de noter les domaines à améliorer.
Analyser et corrigerAprès avoir écouté votre enregistrement, notez les erreurs de prononciation ou les difficultés avec l’intonation et le rythme. Travaillez spécifiquement sur ces points lors de vos prochaines sessions de lecture.
Répéter et varier les textesRépétez l’exercice régulièrement en variant les genres (littérature, articles de presse, dialogues, etc.) pour vous exposer à différents styles et registres de langue, et couvrir un large éventail de vocabulaire et de structures grammaticales.

N°5 : la participation à des groupes de conversation

Exception faite des séjours linguistiques et autres voyages en contrées anglophones, quoi de plus immersif que de participer à des groupes de conversation ? Le principal avantage : recevoir des feedbacks directs sur votre prononciation et vos compétences linguistiques, dans un cadre bienveillant !

De quoi parle-t-on ?

Participer à des groupes de conversation implique l’interaction verbale en anglais avec d’autres apprenants ou avec des locuteurs natifs dans un cadre structuré ou informel.

Cette méthode offre la chance de pratiquer l’anglais dans des situations de communication réelles, ce qui permet d’améliorer votre aisance à l’oral et, bien sûr, votre accent.

En plus de renforcer vos compétences linguistiques, vous développez par la même occasion vos compétences sociales en anglais et vous élargissez votre vocabulaire en contexte !

Comment s’y prendre ?

ÉtapeExplication
Trouver des groupes de conversationRecherchez des groupes de conversation en anglais près de chez vous ou en ligne. Chez ISpeakSpokeSpoken, l’Académie vous propose de rejoindre une communauté pour parler anglais autant que vous le voulez avec des gens qui, comme vous, veulent progresser, à travers des ateliers animés par des locuteurs natifs !
Se préparerAvant de participer à une session, pensez à préparer quelques sujets de conversation, des questions ou des expressions que vous souhaitez utiliser. Cette étape préliminaire vous aidera à gagner en confiance et à participer plus activement aux discussions.
Participer activementLors des rencontres, engagez-vous à parler autant que possible, même si vous faites des erreurs. L’objectif est de pratiquer votre prononciation et d’améliorer votre fluidité – pas d’être parfait dès le début ! Écoutez attentivement les autres participants, surtout les locuteurs natifs, pour vous imprégner de leur accent et de leur manière de parler.
Demander des retoursN’hésitez pas à demander des conseils ou des corrections à vos interlocuteurs. La plupart des gens seront heureux de vous aider à améliorer votre prononciation et votre expression orale !
Converser avec régularitéLa clé pour améliorer votre accent à travers les groupes de conversation est la pratique régulière. Essayez de participer à des sessions aussi souvent que possible pour bénéficier d’une exposition constante à l’anglais parlé.
5 techniques pour améliorer son accent en anglais

Nos vidéos pour améliorer votre accent en anglais

La Seule et Unique Astuce à Connaître Pour Avoir un Bon Accent en Anglais
Accent anglais : 3 techniques pour améliorer votre accent et prononciation en anglais (rapidement)
Comment Parler Anglais Avec Un accent Naturel - 10 Astuces Infaillibles
Prononciation anglais : le guide COMPLET pour améliorer votre accent et prononciation en anglais

Télécharger ce cours en PDF

Télécharger la fiche-mémo en PDF.

Améliorer son accent en anglais.

Adresse e-mail non valide

D’autres fiches pratiques pour apprendre l’anglais

Ce cours vous a aidé ? Partagez votre avis !

0 / 5 Note moyenne 4.68
Camille Carollo

Ce cours d'anglais a été créé par Camille

Rédacteur web depuis 2012 et très à l’aise avec la langue de Shakespeare à l’écrit autant qu’à l’oral, il s’efforce de mettre sa plume au profit de cours, tutoriels et autres fiches de vocabulaire clairs, simples, et accessibles autant aux débutants qu’aux niveaux avancés !

Ses études littéraires et sa vie personnelle l’ont amené à vivre plusieurs années à Oxford, à Leeds et à Londres, avant de poser ses valises en région parisienne.

Découvrir Camille Carollo

15 réflexions au sujet de “Améliorer son accent en anglais : 5 techniques à mettre en œuvre”

  1. Bonjour Adrien, Je vous suis et j’ai décidé de me remettre à l’anglais.
    Je n’ai personne autour de moi qui m’aidera à appliquer la première clé: Trouver un partenaire d’apprentissage.
    Vous avez demandé de vous mettre un commentaire au cas où on aurait personne autour de nous.

    Merci pour votre compréhension.

    Répondre
    • Pour trouver des correspondants, tu peux utiliser des
      apps comme tandem ou hellotalk que tu télécharges
      sur ton smartphone.

      Tu as aussi le site Polyglotclub.com
      https://polyglotclub.com

      Veille à faire preuve de prudence sur ce type de sites car parfois on y trouve des personnes dont le but n’est pas d’apprendre l’anglais.
      Du coup je te conseille de te tourner vers un café-langues ou un groupe de discussion près de chez toi.
      En faisant une recherche sur Google tu trouveras vite chaussure à ton pied.

      Have a great day.

      Répondre
  2. Bonjour Adrien, je me suis remis à l’anglais mais c’est difficile de trouver quelqu’un avec qui communiquer puisque je suis dans un pays où l’anglais n’est connu de tous. Peut tu m’aider à trouver des correspondants désirants comme moi apprendre l’anglais

    Répondre
  3. Bonjour Adrien

    J’ai commencé à travailler sur la liste des verbes. N’y a-t-il pas une inversion entre Pull et Put ?

    J’en profite pour te remercier pour ton aide inégalable dans l’apprentissage de cette langue qui m’a toujours attirée. Ton approche est exactement celle dont j’a Besoin to improve my English. Ainsi que tes conseils pour décomplexer et oser.

    Merci à toi
    France
    From Marseille

    Répondre

Laisser un commentaire