Comment progresser en anglais aujourd’hui (sans perdre votre temps avec des applications inutiles)

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement “Des blogs et des langues”, sur le thème comment apprendre une langue efficacement en 2017.
Retrouvez tous les blogs ayant partagé leur point de vue sur le blog de Karim Joutet : Espagnol pas à pas !

Devenir bon en anglais peut paraître très compliqué.

Pourtant, avec les bonnes méthodes, il est facile de faire des progrès très rapidement
(et c’est le cas aussi pour toutes les autres langues).

Les astuces que je vous présente aujourd’hui vous aideront à :

  • vous immerger le plus souvent possible dans la langue anglaise
  • prendre du plaisir à être en immersion.

Pour passer de « anglais zéro à anglais héros ! ».

 

Le contenu multimédia pour faire des progrès rapides en anglais

Le XXIème siècle est bien LE siècle du multimédia. Devenir bon en anglais, il y a quelques années, était bien plus difficile que maintenant, car la langue anglaise était bien moins accessible.

La preuve : si vous le décidez, vous pourrez facilement passer une journée où vous n’écoutez et ne lisez que de l’anglais sur votre smartphone, ordinateur, télévision, etc.

 

Et vous devez profiter de cette situation pour faire des progrès !

En effet, l’anglais est avant tout une langue vivante. Et ce n’est pas en passant des heures et des heures dans des manuels scolaires que vous pourrez la maitriser.
Regardez les enfants, ils savent très bien parler français bien avant avoir lu leur premier livre !

C’est en vous immergeant un maximum dans la langue que vous ferez des progrès.
Bien sûr cette l’immersion n’est pas suffisante pour devenir bilingue.
Mais c’est déjà un très (très, très) bon départ.

 

Les podcasts

Les podcasts peuvent être comparés à des émissions de radio et sont super efficaces pour vous améliorer en anglais au quotidien. Vous pouvez les écouter partout et ainsi vous immerger facilement dans la langue anglaise.

Il existe des podcasts sur toutes sortes de sujet et c’est ce qui fait réellement leur intérêt. Vous pourrez écouter ces émissions dans votre voiture, pendant votre jogging ou quand vous faites le ménage en vous informant sur des sujets qui vous passionnent. In English of course :). Il y a aussi beaucoup de podcasts consacrés uniquement à l’apprentissage de l’anglais.

Voici quelques podcasts traitant de l’apprentissage de l’anglais :

  • Voice of America : c’est un podcast basé sur l’actualité avec un vocabulaire plutôt simple et un bel accent américain, of course !
  • 6 Minute English : on change de continent pour se retrouver au Royaume-Uni avec ce podcast de la BBC.
    Chaque semaine, un homme et une femme débattent sur des sujets d’actualités intéressants.
  • English as a Second Language (ESL) : c’est un podcasts traitant de sujets divers et avec un accent américain. Le vocabulaire compliqué est expliqué et ils parlent assez lentement.

Si vous voulez écouter d’autres types de podcasts voici deux listes très intéressantes :

Il n’y a pas vraiment une méthode particulière pour progresser avec les podcasts. Le but principal est d’en écouter le plus souvent.

 

ECOUTER (pas juste les laisser en arrière-fond)

Il faut que vous fassiez l’effort d’essayer de comprendre ce qui est dit pour faire des progrès. Pour développer votre compréhension de l’anglais vous ne pouvez pas uniquement cliquer sur « play » et penser que cela arrivera comme par magie.
Ça demande quand même un peu plus d’efforts.

C’est pour cela que vous devriez prendre un podcast qui vous intéresse et que vous prenez plaisir à écouter.

 

Les vidéos

Vous utilisez sûrement, comme plus de 31 millions de Français, Youtube au moins 1 fois par mois (et peut-être même chaque jour).

Youtube est une incroyable source de vidéos pour se divertir, apprendre et découvrir.
Et, je vous assure qu’il y a beaucoup plus de vidéos sur les sujets qui vous intéressent en anglais qu’en français.

Comme pour les podcasts, les vidéos sont un très bon moyen de faire des progrès tout en vous faisant plaisir.
Il vous suffit de rechercher un sujet qui vous intéresse sur Youtube en anglais et de vous abonner à quelques chaînes.
Vous pourrez ensuite regarder une ou deux vidéos par jour par exemple.

En ce qui concerne les chaînes pour apprendre l’anglais, il y en a aussi beaucoup :

  • Rachel’s English : c’est une chaîne spécialisée dans l’apprentissage de la prononciation américaine. Rachel vous propose des tonnes de conseils et exercices pour avoir l’air d’un natif quand vous parlez.
  • Engvid : c’est une chaîne regroupant 11 professeurs différents et plus de 900 vidéos au total. Tous les sujets sont abordés : grammaire, vocabulaire, orthographe, prononciation, compréhension orale, etc.
  • Anglo-link : c’est une chaîne « british » cette fois-ci. Vous y trouverez aussi toute sorte de cours pour progresser en anglais.

Et il en existe encore beaucoup d’autres.

Comme pour les podcasts, vous n’êtes pas obligés de regarder des vidéos pour apprendre l’anglais, mais plutôt sur des sujets qui vous intéressent. Le but est réellement de vous faire plaisir !

 

Les séries (et une petite astuce)

Cette fois, les séries c’est uniquement pour le plaisir ! En effet, il n’y a pas de série ayant pour sujet l’apprentissage de l’anglais.

L’avantage des séries est que vous vous accrochez réellement aux épisodes et que souvent vous voudrez la regarder jusqu’à la fin. Vous ferez donc de très grands progrès sur un court laps de temps car vous êtes motivé.

J’avais déjà écrit un guide pour apprendre l’anglais avec les séries, en résumé :

  • Pendant les premiers temps vous pourrez regarder la série en anglais avec les sous-titres en français.
    Cette étape n’est pas obligatoire et cette dernière apporte le moins de résultats. Je vous conseille de le faire uniquement si vous connaissez encore très peu de vocabulaire.
  • Ensuite quand vous aurez un bagage d’un minimum de 500-1000 mots et que vous connaîtrez les bases des temps en anglais vous pourrez regarder la série en anglais avec les sous-titres en anglais.
  • Pour finir quand vous vous serez habitués aux accents des personnages et que vous vous sentirez à l’aise sans lire les sous-titres, vous pourrez les enlever. Au début, beaucoup de mots vous passeront sous le nez, mais au fil du temps vous comprendrez de mieux en mieux.

Les séries sont vraiment avantageuses pour de multiples raisons :

  • les acteurs parlent rapidement, comme dans la « vraie » vie, vous n’aurez donc pas de surprise en face d’un anglophone
  • le vocabulaire utilisé est un vocabulaire de tous les jours, il y a souvent aussi de l’argot : rien de mieux pour comprendre les natifs ET pour avoir l’air d’un natif
  • les épisodes durent entre 20 et 40 minutes en général : vous devez faire un effort de concentration, mais ce n’est pas « abusé ». Cela vous habitude à être dans la langue anglaise, sans en être dégouté

Petite astuce : si vous êtes un débutant, vous pouvez regarder des dessins animés à la place des séries. Étant donné que c’est principalement pour les enfants, le vocabulaire, les situations, l’humour sont très simples à comprendre et vous ne serez pas perdus.

Vous pouvez retrouver ici une liste de 30 séries à voir absolument en anglais.

 

La dernière touche pour compléter votre immersion

Vous passez des heures et des heures sur votre smartphone … Pourquoi ne pas le mettre en anglais ? C’est très simple, il vous suffit de changer la langue dans les réglages.
Vous pouvez aussi le faire avec votre ordinateur. Grâce à cette petite modification, des mots utiles tels que « send », « confirm », « call », etc. vont devenir très familiers.

Une autre petite astuce pour être immergé dans la langue anglaise à l’écrit : lire les journaux en anglais. Il existe beaucoup de journaux comme le New York Times, The Guardian, The Washington Post et j’en passe, il suffit de télécharger leur application ou de vous rendre sur leur site pour lire les actualités en anglais. Cela vous permettra aussi de mieux visualiser l’orthographe de l’anglais et faire moins d’erreurs.

Note : il est impossible de connaître la prononciation d’un mot en anglais uniquement avec son orthographe. Je vous conseille de lire des articles en anglais uniquement quand connaîtrez la prononciation des mots les plus importants. Sinon, vous aurez cette petite voix dans votre tête qui les prononcera mal et c’est difficile de corriger ces mauvaises habitudes de prononciation.

 

Ces méthodes additionnées à quelques cours d’anglais et une petite base de vocabulaire vous permettront de progresser très rapidement en anglais et d’avoir un meilleur niveau que la plupart des francophones. Pour apprendre une langue, n’oubliez jamais de mettre l’accent sur le plaisir.

Bien que la case grammaire et vocabulaire de base soient presque obligatoires, il est ensuite très facile de devenir bon en anglais uniquement en étant en immersion dans la langue.

Laisser un commentaire ou poser une question

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *

0