Téléchargez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Entièrement gratuit. Disponible immédiatement.

Pour bien parler une langue étrangère, vous devez acquérir du vocabulaire, mais aussi ses règles de grammaire. C’est la parfaite connaissance de ces deux axes qui vous fera progresser de manière fulgurante et vous permettra de pouvoir vous exprimer de manière fluide.

Parmi les règles à connaître, on trouve l’utilisation du « used to ». Vous l’avez sans aucun doute déjà entendu, ou lu. Mais savez-vous comment le construire, et dans quelles circonstances vous pouvez l’utiliser ? Ou encore avec quelles variations vous ne devez surtout pas le confondre ?

On vous dit tout. Let’s go !

1. La règle de construction de « used to » en anglais

Quand on suit des cours de langue étrangère et qu’on découvre la grammaire de cette nouvelle langue, on se rend compte qu’il y a parfois des expressions qu’on ne retrouve pas en français. On peut alors se sentir perdus quand vient le moment de la mettre en pratique. C’est le cas avec « used to », pour lequel on ne retrouve aucun équivalent en français.

De ce fait, l’expression nous semble compliquée, car on ne sait pas comment la traduire. Pourtant, elle est en réalité toute simple à comprendre et à insérer dans les phrases.

Comment utiliser used to ?

Une phrase qui contient « used to » pourrait être comprise comme : « Je faisais quelque chose, et je ne le fais plus maintenant ». L’expression est utilisée pour décrire des faits ou des habitudes qui ont eu lieu dans le passé et qui ont duré sur un certain laps de temps, mais qui ne sont plus d’actualité dans le présent. L’action est donc révolue.

Comment construire une phrase avec used to ?

Au niveau de la construction, « used to » est toujours suivi d’un verbe à l’infinitif.

Nous pouvons compléter cette explication avec deux remarques :

  • Au niveau de la prononciation, le « ed » final ne se prononce pas.
  • Vous ne pouvez pas utiliser « used to » si la phrase contient une notion de durée. Par exemple, il est incorrect de dire « I used to live in Paris for five years », vous devez dire « I lived in Paris for five years » (« J’ai vécu à Paris pendant cinq ans»).

2. Quelques exemples pour mieux comprendre l’emploi du « used to » en anglais

Rien de tel que d’avoir différents exemples pour bien assimiler cette nouvelle règle :

  • Marie used to be an athletic girl. Marie était une jeune fille athlétique. Il faut comprendre par là qu’elle ne l’est plus aujourd’hui.
  • Your neighbor did not use to be so noisy. Ton voisin n’était pas si bruyant auparavant.
  • He is not as shy as he used to be. Il n’est plus aussi timide qu’avant.
  • She used to be invincible at tennis. Auparavant, elle était imbattable au tennis.

Quand faut-il utiliser used to en anglais ?

L’expression « used to » introduit l’idée d’une coupure entre le passé et le présent. En plus de cette opposition temporelle, elle peut également évoquer l’idée d’une action qui se pratique de manière répétitive, comme dans les exemples suivants :

  • When Paul was young, he used to play the piano everyday. Quand Paul était jeune, il faisait du piano tous les jours.
  • She used to play tennis with Peter every Sunday. Elle faisait du tennis avec Peter le dimanche. Le sous-entendu, ici, est qu’elle en faisait régulièrement, mais que c’est terminé.

3. Quelle différence entre « used to », « to be used to » et « to get used to » ?

Il est important de comprendre le sens de chacune de ces trois expressions pour ne pas les confondre, et s’assurer de les utiliser à bon escient.

  1. « Used to » indique un fait ou une habitude que nous faisions auparavant mais qui n’existe plus.
  2. « To be used to » se traduit par « être habitué à ». L’expression signifie la situation nous convient et qu’elle ne nous dérange pas. « To be used to » est suivi soit d’un nom, soit d’un verbe à l’infinitif + ING
  3. « To get used to » signifie qu’on devient de plus en plus habitué à quelque chose. Ici aussi, vous pouvez faire suivre cette expression d’un nom ou d’un verbe à la forme + ING.

Quelques exemples :

  • I am used to going on foot to my job. J’ai l’habitude de me rendre à mon travail à pied.
  • He is used to this old car. Il a l’habitude de cette vieille voiture.
  • I get used to this old car. Je m’habitue à cette vieille voiture.
  • I got used to running five km a day. Je me suis habitué au fait de courir cinq km par jour.

Comme on le voit, les nuances entre ces diverses expressions sont fines, mais elles existent bel et bien. Il s’agit donc de bien les assimiler, ou vous pourriez engendrer des quiproquos embêtants en vous trompant de tournure !

Exercez-vous régulièrement pour optimiser votre apprentissage

Nous espérons qu’à la suite de ces explications et ces exemples, l’utilisation du « used to » ne vous semblera plus aussi effrayante. Comme dans toute discipline, ce n’est qu’avec la pratique que vous allez vous améliorer.

Par conséquent, nous vous conseillons de vous entraîner régulièrement, que ce soit en lisant (des livres, des messages sur des sites anglophones), en écrivant, ou, encore mieux, en discutant avec des personnes dont c’est la langue maternelle ou qui ont un très bon niveau d’anglais, et qui se feront un plaisir d’échanger avec vous dans cette belle langue.

Faites-nous savoir si vous avez d’autres difficultés pour apprendre l’anglais, nous serons heureux de vous aider ! Bon courage et bon apprentissage dans votre maîtrise de « used to ».

Je vous explique tout en vidéo

Des questions ? Des remarques ? Laissez un commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas partagée.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"78947":"Alabaster","6a2e4":"Picton Blue","0a6cb":"Deep Cove","70eeb":"Nevada"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les 5 minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Gratuit. Dispo immédiatement