Téléchargez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Entièrement gratuit. Disponible immédiatement.

Lorsqu’on commence à apprendre une langue étrangère, quelle qu’elle soit, il est important de la pratiquer régulièrement de différentes manières et de continuer à apprendre tout au long de sa vie, au risque de perdre ses acquis.

Concentrons-nous sur l’anglais, car cette langue est devenue quasiment indispensable au travail, selon le métier vers lequel vous vous orientez. Et si vous n’avez pas un niveau « anglais courant », la compréhension sera plus difficile.

Mais au fait, ça veut dire quoi « avoir un anglais courant » ? Pourquoi est-ce si important ? Et comment améliorer son niveau en anglais ? Tentons d’y voir plus clair.

Comment connaître son niveau en anglais ?

Une grille de niveaux a été établie par le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues), elle est composée de 6 niveaux : A1, A2, B1, B2, C1 et C2, qualifiant les compétences de chaque personne, en fonction de ses connaissances en vocabulaire, en grammaire ainsi qu’en expression écrite et orale.

Voyons plus en détail chacun de ces 6 niveaux afin de vous aider à vous situer :

  • A1 : niveau débutant. Votre vocabulaire anglais est limité à moins de 500 mots, vous pouvez vous débrouiller pour des choses très simples mais vous n’êtes pas en mesure de participer à une conversation.
  • A2 : niveau élémentaire. Votre vocabulaire s’étend à environ 1 000 mots, ce qui vous permet de participer à des conversations si elles sont simples.
  • B1 : niveau intermédiaire. Vous connaissez plus de 2 000 mots et pouvez vous exprimer, que ce soit à l’écrit ou à l’oral.
  • B2 : niveau intermédiaire avancé. C’est à partir du niveau B2 que vous pouvez vous qualifier comme ayant un niveau « anglais courant ». Ce sont plus de 4 000 mots que vous avez mémorisés. Vous pouvez prendre part à des conversations mais vous pouvez vite être dépassé si le sujet devient trop compliqué ou requiert du vocabulaire que vous ne connaissez pas.
  • C1 : niveau avancé. Vous disposez d’une large palette de plus de 8 000 mots et vous êtes à l’aise avec tous les sujets, que ce soit à l’écrit ou à l’oral. Vous avez une utilisation fréquente de la langue et êtes en mesure de lire des œuvres littéraires plus complexes sans fatiguer. Votre connaissance de la langue de Shakespeare est excellente.
  • C2 : niveau bilingue. Vous jonglez avec plus de 15 000 mots. Parler anglais est pour vous aussi facile que de respirer. Vous avez une totale maîtrise de la langue et vous parlez un perfect English !
tableau niveaux anglais CECRL

Vous connaissez maintenant les différents niveaux. Si vous avez à indiquer votre niveau d’anglais sur un CV pour un nouveau poste, ne tentez pas de tricher. De plus en plus de recruteurs font passer une partie de l’entretien en anglais.

Quelques pistes pour améliorer ses compétences quand on n’a pas le niveau « anglais courant »

progression

Rien n’est jamais perdu ! L’expérience vient avec une pratique assidue. Avec un peu de bonne volonté, du temps et une forte motivation, vous serez en mesure de grandement vous améliorer si vous suivez ces quelques conseils.

1. Lisez en anglais, de tout et beaucoup

Pour que le niveau ne soit pas trop difficile au début, partez sur des livres bilingues avec une courte histoire et soit la traduction à proximité, soit du vocabulaire pour les mots et expressions à retenir.

Vous pouvez aussi vous orienter vers des livres pour les enfants ou encore des BD. Le but est avant tout de prendre plaisir à cette nouvelle activité. Et comme Internet est une source inépuisable d’informations, vous pouvez aussi partir à la découverte de sites qui traitent des sujets qui vous intéressent.

2. Les séjours à l’étranger

Que ce soit lors d’un court déplacement personnel ou professionnel, pour rencontrer de nouveaux prestataires ou pour accompagner les personnes qui partent avec le comité de jumelage de votre ville, il n’y a rien de mieux que de s’immerger totalement dans un pays étranger pour améliorer la langue. Vous pourrez être tenté de parler français avec les personnes qui font partie du voyage, mais forcez-vous à parler anglais.

Vous avez une occasion en or de progresser, ne la gâchez pas !

3. Conversez en anglais avec des anglophones de bon niveau

Peut-être avez-vous des amis qui ont un (très) bon niveau en anglais ? Si c’est le cas, saisissez votre chance et demandez-leur de vous faire progresser. S’ils aiment l’anglais, nul doute qu’ils accepteront de vous aider. Et puis, se retrouver à l’apéro avec des amis, c’est plutôt une façon sympa d’améliorer son niveau, non ?

Si vous n’avez pas ces précieux amis, partez à la recherche de clubs de langue. Il en existe de plus en plus dans les grandes villes et les gens prennent plaisir à discuter en anglais autour d’un verre.

4. Partez à la recherche d’un programme télé qui vous plaît

Cela peut être une série, les informations, le bulletin météo, des dessins animés… Trouvez le programme qui vous donnera envie de le regarder en anglais sur des chaînes étrangères. Et si c’est vraiment trop dur au début, alliez l’utile à l’agréable en visionnant vos films préférés avec les sous-titres en anglais.

5. Prenez des cours d’anglais ou suivez une formation avec des professionnels

De nombreuses possibilités s’offrent à vous, et certaines peuvent même être financées par votre employeur, en fonction de critères précis. Un contact prolongé auprès de personnes qui maîtrisent la langue et qui ont pour seul objectif de vous faire progresser reste à ce jour une des meilleures solutions pour atteindre un niveau d’anglais courant.

Pourquoi est-il important d’avoir un niveau « anglais courant » ?

Soyons clair : si l’anglais et vous, ça fait deux, que vous n’avez pas l’intention de voyager dans des pays où cette langue est parlée, et que nous n’envisagez pas d’occuper un poste en relation avec l’international, alors en effet, parler couramment anglais ne vous servira à rien.

Si, par contre, l’anglais est indispensable dans votre métier ou pour que vous puissiez évoluer, il y a de fortes chances pour qu’un niveau courant vous soit demandé. Avoir un bon niveau d’anglais est de plus en plus recherché par les entreprises, car il permet souvent aux personnes qui maîtrisent cette langue d’avoir une double casquette.

Elles peuvent accéder à des postes plus convoités, et participer à des décisions ou des contrats avec des prestataires étrangers.

Évaluez votre niveau d’anglais avec différents tests

Avec toutes ces astuces, nul doute que vous avez maintenant bien progressé. Peut-être même avez-vous atteint ce niveau d’anglais courant tant recherché ? Pour le savoir, rien de mieux que de passer des tests et obtenir une note. Même si cela reste très scolaire, cela vous permettra de vous situer.

Parmi les tests les plus connus, on peut citer entres autres le TOEIC, le TOEFL et le BULATS. Tous sont payants et ont une validité variable. Faites des recherches sur Internet pour savoir lequel convient le mieux à votre besoin et à votre portefeuille.

Des questions ? Des remarques ? Laissez un commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas partagée.

  1. Merci beaucoup pour tes précieux conseils. je suis un étudiant en génie informatique et vous savez comme moi qu’il est très nécessaire voir obligatoire pour moi d’avoir un minimum d’anglais dans ce domaine. C’est la raison pour laquelle je suis entrain de vous suivre depuis bientôt 2ans. Et vous m’avez appris à vraiment progresser donc c’est l’occasion pour mes de vous remecrier. Merci.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"78947":"Alabaster","6a2e4":"Picton Blue","0a6cb":"Deep Cove","70eeb":"Nevada"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

Recevez votre kit complet pour vous (re)mettre à l'anglais dans les 5 minutes qui viennent.

37 pages illustrées. Gratuit. Dispo immédiatement